Extension Factory Builder
14/11/2008 à 08:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Incontournable salon panafricain, le SIAO fête cette année son 20e anniversaire. Plus d’un millier d’acheteurs professionnels d’autres continents sont attendus.

Programmé du 31 octobre au 9 novembre prochain, le 11e Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO), organisé tous les deux ans, sera parrainé par le sculpteur sénégalais Ousmane Sow et mettra le Brésil à l’honneur, sur le thème Artisanat africain et circuit de distribution. « La présence du Brésil doit permettre de renforcer le positionnement international de la manifestation et de mieux promouvoir la professionnalisation des artisans », explique Jean-Claude Bouda, le directeur du Salon. Parmi les innovations de l’édition 2008, la création d’allées thématiques va permettre de regrouper les exposants par secteurs d’activité. Malgré un prix de location des stands relativement élevé, à 700 000 F CFA (près de 1 070 euros) les 10 m2 dans le pavillon principal, les organisateurs peinent à trouver des emplacements libres. Au moins 300 000 visiteurs sont attendus – qui, en ces temps de vie chère, ont tout intérêt à redécouvrir les productions locales. Et un millier d’acheteurs professionnels se sont déjà annoncés, alors qu’ils n’étaient que 225 il y a deux ans. La dimension panafricaine du SIAO a permis, au fil des ans, d’intéresser de plus en plus d’acheteurs européens, asiatiques ou australiens.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Burkina Faso

Burkina : le projet de loi révisant la Constitution examiné le 30 octobre

Burkina : le projet de loi révisant la Constitution examiné le 30 octobre

C'est le 30 octobre que les députés burkinabè se prononceront sur le projet de loi visant à modifier la Constitution et permettant à Blaise Compaoré de briguer un nouveau mandat en 2015.[...]

Théâtre : Étienne Minoungou sur le ring avec Muhammad Ali

Pour Étienne Minoungou, le directeur des Récréâtrales, qui se tiennent du 25 octobre au 2 novembre à Ouagadougou, l'art est un combat. Sur scène, il incarne le plus[...]

Burkina Faso : le référendum, la seconde option de Blaise Compaoré

Se dirige-t-on vers un référendum au Burkina Faso, comme l’annoncent les partisans de Blaise Compaoré depuis le 21 octobre et, à leur suite, les médias ? Il semble que non. Du moins pas[...]

Burkina - Zephirin Diabre : "Le référendum est inopportun et dangereux pour la paix sociale"

Après l'annonce du gouvernement, mardi, d’un référendum à venir pour ouvrir la voie à une nouvelle candidature de Blaise Compaoré, l'opposition annonce d'ores et déjà[...]

Burkina : l'opposition manifeste contre le référendum favorable au maintien de Compaoré au pouvoir

L’annonce faite par le gouvernement hier d’un référendum à venir pour ouvrir la voie à une nouvelle candidature de Blaise Compaoré a déclenché des manifestations de[...]

Burkina Faso : le gouvernement adopte un projet de loi révisant la Constitution

Réuni en conseil des ministres extraordinaire mardi, le gouvernement burkinabè a décidé de soumettre à l'Assemblée nationale un projet de loi visant à modifier la Constitution,[...]

Carte interactive : ces événements menacés ou annulés à cause d'Ebola

Depuis le début de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, en décembre 2013, une dizaine d'événements ont été annulés sur le continent. D'autres, censés se[...]

Burkina : il y a 27 ans, Thomas Sankara était assassiné

L'ancien président et leader de la révolution burkinabè a été assassiné il y a tout juste 27 ans, le 15 octobre 1987. À l'occasion de l'anniversaire de sa mort, "Jeune[...]

Sénégal - Burkina : Macky Sall favorable à une candidature de Compaoré en 2015

Le président sénégalais Macky Sall a expliqué à des visiteurs français qu'il valait mieux laisser le président burkinabè se représenter en 2015, même[...]

Burkina Faso : vers un référendum constitutionnel pour Blaise Compaoré ?

Le dialogue politique entre la majorité et l'opposition au Burkina Faso a échoué, lundi. Un fiasco qui fait ressurgir l'option d'un probable référendum constitutionnel visant à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers