Extension Factory Builder
14/11/2008 à 08:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Incontournable salon panafricain, le SIAO fête cette année son 20e anniversaire. Plus d’un millier d’acheteurs professionnels d’autres continents sont attendus.

Programmé du 31 octobre au 9 novembre prochain, le 11e Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO), organisé tous les deux ans, sera parrainé par le sculpteur sénégalais Ousmane Sow et mettra le Brésil à l’honneur, sur le thème Artisanat africain et circuit de distribution. « La présence du Brésil doit permettre de renforcer le positionnement international de la manifestation et de mieux promouvoir la professionnalisation des artisans », explique Jean-Claude Bouda, le directeur du Salon. Parmi les innovations de l’édition 2008, la création d’allées thématiques va permettre de regrouper les exposants par secteurs d’activité. Malgré un prix de location des stands relativement élevé, à 700 000 F CFA (près de 1 070 euros) les 10 m2 dans le pavillon principal, les organisateurs peinent à trouver des emplacements libres. Au moins 300 000 visiteurs sont attendus – qui, en ces temps de vie chère, ont tout intérêt à redécouvrir les productions locales. Et un millier d’acheteurs professionnels se sont déjà annoncés, alors qu’ils n’étaient que 225 il y a deux ans. La dimension panafricaine du SIAO a permis, au fil des ans, d’intéresser de plus en plus d’acheteurs européens, asiatiques ou australiens.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Burkina Faso

'Les Africains pourraient menacer de rompre leurs relations diplomatiques avec Israël'

"Les Africains pourraient menacer de rompre leurs relations diplomatiques avec Israël"

En poste à Dakar depuis 2008, Abdalrahim Alfarra, ambassadeur de l'État de Palestine pour le Sénégal, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Burkina Faso et le Cap-Vert, a pu mesurer la solidar[...]

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali[...]

Vol AH 5017 : les deux boîtes noires transférées à Paris

Les deux boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali ont été transférées dimanche soir de Bamako à Paris, où elles doivent être[...]

Vol AH 5017 : les enquêteurs au travail

Les experts enquêtant sur le crash d'un avion d'Air Algérie dans le nord du Mali poursuivaient dimanche leur travail dans une zone d'accès difficile où l'appareil s'est désintégré[...]

Vol AH 5017 : rien que des débris sur la scène du crash

Une vision à peine soutenable sur la scène du crash de l'avion d'Air Algérie au Mali : "des petits morceaux, pas grand-chose pour reconnaître un avion", lance un Burkinabè,[...]

Vol AH 5017 : Blaise Compaoré reçoit une délégation des familles des victimes

Blaise Compaoré et son chef d'état major, le général Gilbert Dienderé, se sont rendus vendredi après-midi au Mali, sur la zone du crash du vol AH 5017. Une délégation des[...]

Crash du vol AH5017 : la deuxième boîte noire retrouvée, les enquêteurs attendus sur place

Au lendemain de la découverte de la première boîte noire de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé dans le nord du Mali, des experts de l'ONU ont retrouvé la seconde samedi sur le[...]

Le 4 août 1984, Thomas Sankara rebaptisait la Haute-Volta en Burkina Faso

Il y a trente ans, le 4 août 1984, Thomas Sankara renommait l'ancienne Haute-Volta en Burkina-Faso, le "Pays des hommes intègres". Un changement de nom officiel et très symbolique, destiné[...]

Crash du vol AH5017 : l'enquête associera plusieurs pays

Le détachement militaire français dépêché dans le nord du Mali sur le lieu du crash du vol Ouaga-Alger AH 5017 a retrouvé vendredi la boîte noire du DC-9 affrété par Air[...]

L'épave "désintégrée" du vol AH5017 localisée vers Gossi dans le nord du Mali

L'état-major de l'armée burkinabè a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi avoir localisé dans le nord du Mali l'épave "désintégrée" du DC9[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers