Extension Factory Builder
13/11/2008 à 12:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

L’Afrique ne sera pas restée longtemps orpheline du « Dakar ». Du 28 décembre au 11 janvier prochains, elle accueillera en effet un nouveau rallye-raid à travers le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal. Son nom ? Africa Race. Le budget, le tracé exact et l’identité des partenaires ne seront connus que dans quelques semaines, mais on sait déjà que l’épreuve sera longue de plus de 6 500 km. Entre 120 et 180 pilotes, amateurs et professionnels, seront sur la ligne de départ, répartis en quatre catégories : autos, motos, quads et camions.Parmis eux, quelques stars de la discipline ont d’ores et déjà confirmé leur présence: les Français Jean-Louis Schlesser, huit fois champion du monde des rallyes-raids, et Dominique Housieaux, vainqueur du dernier Rallye de Tunisie, l’Espagnol José Luis Monterde, qui a remporté, en juin, la première édition du rallye Transoriental entre Saint-Pétersbourg et Pékin, mais aussi Sindiély Wade, la fille du président sénégalais, et Vanina Ickx, la fille de l’ancien pilote Jacky Ickx. Ou encore le « team » russe Kamaz, vainqueur de six des huit dernières éditions du Rallye Dakar dans la catégorie camion. Partis de Marseille, tous devront rejoindre la capitale sénégalaise, via Ouarzazate et Chinguetti, au terme de onze étapes. Rien de bien nouveau, donc. Sauf que l’organisateur n’est plus la société Amaury Sport Organisation (ASO), qui a décidé d’exporter son rallye-raid en Amérique du Sud après avoir été contraint d’annuler l’édition 2008 à la dernière minute par crainte d’éventuelles opérations terroristes, mais l’ancien champion automobile Hubert Auriol (qui dirigea ce même Dakar entre 1995 et 2003) et sa société Pom Events. « Nous avons créé Africa Race à la demande des pays africains, qui se sont sentis abandonnés par le Dakar, explique Auriol. Pour le Maroc, le Sénégal et la Mauritanie, l’organisation d’un événement sportif de cette importance est un symbole fort. J’ai l’expérience des courses automobiles et une relation de longue date avec le continent, les choses se sont faites naturellement. » Et la sécurité ? « Mon but n’est pas de faire prendre des risques aux concurrents. Nous ne traverserons que des régions sans problème. » Auriol a récemment rencontré le général Mohamed Ould Abdelaziz, chef de la junte au pouvoir en Mauritanie, qui l’a « assuré du concours de l’État à l’organisation de l’épreuve ». Si c’est le général qui le dit…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
En HAUSSE

Article pr�c�dent :
Guerre des nerfs

Maroc

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

 Les autorités britanniques ont refoulé de leur territoire un Marocain condamné pour terrorisme, le 21 mai, sans en informer le Royaume et provoquant un imbroglio diplomatique.  [...]

Gouvernement marocain : Mohand Laenser, l'insubmersible

Le 20 mai, Mohammed VI a nommé cinq nouveaux ministres à la place de ceux qui ont démissionné. Parmi eux, Mohand Laenser, l'indéboulonnable secrétaire général du Mouvement[...]

Bientôt une usine marocaine pour PSA Peugeot Citroën

Selon l'agence "Bloomberg", non démentie par PSA Peugeot Citroën, ce dernier prévoit d'ouvrir une usine au Maroc d'une capacité inférieure à 100 000 véhicules par[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes,[...]

Maroc : décès du général Abdelaziz Bennani, ancien numéro 2 de l'armée

L'ancien inspecteur des Forces armées royales, hospitalisé depuis plusieurs mois, est décédé mercredi 20 mai à Rabat. Parcours d'un acteur-clé de l'histoire militaire du royaume.[...]

Torture : retour sur la passe d'armes entre le Maroc et Amnesty International

L'ONG Amnesty International a publié mardi un rapport contenant de nombreuses allégations d'actes de torture commis au Maroc. La délégation interministérielle aux Droits de l'homme lui a[...]

Maroc : Fès en fête avec le festival des musiques sacrées du monde

Le Festival des musiques sacrées du monde débute ce 22 mai. Au programme : kora, guitare et percussions, mais aussi débats sur la tolérance et le pluralisme.[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : un suspect marocain arrêté en Italie

Un suspect marocain a été appréhendé mercredi dans le nord de l'Italie, pour complicité présumée dans l'attentat du Bardo. Le résultat d'une coopération avancée[...]

Festival de musique gnaoua : (ef)fusions mystiques à Essaouira au Maroc

La 18e édition du festival gnaoua d'Essaouira au Maroc s'est déroulée du 14 au 17 mai. Pendant quatre jours, cette cité de l'Atlantique a été rythmée par la rencontre des sons des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers