Extension Factory Builder
11/01/2012 à 15:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les bureaux de l'AFP à Amman après une attaque en juin 2011. Les bureaux de l'AFP à Amman après une attaque en juin 2011. © AFP

Agressions, arrestations, assassinats… Les journalistes n’ont pas été épargnés en 2011. Reporters sans frontières a établi une liste des dix endroits les plus à risque.

Avec le Printemps arabe, un vent de liberté et de démocratie a soufflé sur 2011. Pourtant, la presse a vécu des heures sombres. Soixante-six journalistes ont été tués et un millier arrêtés, des chiffres en hausse par rapport à 2010 (57 morts et 535 interpellés).

Dans son rapport publié le 21 décembre, Reporters sans frontières (RSF) a recensé, pour la première fois, les dix lieux les plus dangereux au monde pour les professionnels de l’information au cours de l’année écoulée. Ainsi, Manama (Bahreïn), Abidjan (Côte d’Ivoire), la place Al-Tahrir au Caire (Égypte), Misrata (Libye), l’État de Veracruz (Mexique), le district de Khuzdar (sud du Pakistan), les zones métropolitaines de Manille, de Cebu et de Cagayan de Oro (Philippines), Mogadiscio (Somalie), Deraa, Homs et Damas (Syrie) et la place du Changement à Sanaa (Yémen) ont été le théâtre d’agressions, d’arrestations, voire d’assassinats de journalistes. RSF a donné sa liste dans l’ordre alphabétique, refusant de classer ces lieux par degré de dangerosité.

Le Moyen-Orient, cœur des révoltes arabes, est la région du monde qui compte le plus de tués (20 au total), suivie de près par l’Amérique latine, très exposée à la violence et à l’insécurité, notamment avec le trafic de drogue. Parmi les pays, le Pakistan détient le sinistre record des journalistes tués, la plupart assassinés. La Chine, l’Iran et l’Érythrée sont ceux qui les emprisonnent le plus.

Viols

En Syrie, les correspondants étrangers ont été expulsés et les autres se sont vu refuser un visa, tandis que sur la place Al-Tahrir, au Caire, les femmes ont été particulièrement exposées à des viols ou à des agressions sexuelles. Enfin, à Abidjan, au début du mois d’avril, au plus fort des combats opposant les partisans de Gbagbo et ceux de Ouattara, les conditions de sécurité des journalistes se sont gravement détériorées.

Surtout, une nouvelle tendance se dessine dans ce rapport : la répression des internautes et des blogueurs, nouveaux acteurs de la sphère médiatique, en particulier dans la mobilisation de la rue. En 2011, 5 d’entre eux ont été tués, 199 arrêtés, 62 agressés, et 68 pays pratiquent la censure du Net.

___

- Le rapport est consultable ici sur le site de Reporters sans frontières.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui s’affro[...]

Diaporama : les lieux qui racontent l'Histoire de l'Afrique

La mémoire de l’Afrique, ce sont des ouvrages et des mythes. Mais ce sont aussi des lieux qui invitent au recueillement et suscitent parfois l’émotion.[...]

OGM : les pays africains les plus avancés

 Dans "Technologies agricoles génétiquement modifiées pour l'Afrique", un rapport commandité par la BAD, l'Institut international sur les politiques alimentaires préconise[...]

La danse des popotins

La danse des popotins "Nous sommes les hommes de la danse dont les pieds reprennent vigueur en frappant le sol dur." Ce vers, vous vous en êtes rendu compte, n'est pas de moi, mais bien de Léopold[...]

Ebola business, commerce macabre autour d'une épidémie

Des boucles d'oreille aux peluches en forme de virus, les produits dérivés à l'effigie d'Ebola se multiplient sur la Toile. Alors que l'épidémie fait rage, avec un bilan de 10 000 cas en Afrique[...]

Marc Rennard, Orange : "Une nouvelle révolution est en marche en Afrique"

Conforté par un chiffre d'affaires en hausse sur le continent, l'opérateur français prévoit une croissance durable du marché des télécoms. Face à une concurrence[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers