Extension Factory Builder
23/12/2011 à 09:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Baba Laddé, général autoproclamé et chef du Front populaire pour le redressement. Baba Laddé, général autoproclamé et chef du Front populaire pour le redressement. © DR

Le général autoproclamé Baba Laddé à la tête d'une grande alliance ? À la tête du Front populaire, cet ancien sous-officier de l’armée tchadienne n'envisage rien de moins que de renverser le président Idriss Déby et appelle à la formation d'une grande alliance avec notamment Aqmi et le Polisario. Suffisant pour inquiéter le Tchad et la Centrafrique.

Son objectif n’est rien de moins que de renverser le président tchadien Idriss Déby Itno et de fédérer tous les Peuls, de la Mauritanie à la République démocratique du Congo. Mais pour l’instant, l’autoproclamé général Baba Laddé, 41 ans, se contente de sévir dans le nord de la Centrafrique, multipliant rackets et pillages.

Appel à une grande alliance

Cet ancien sous-officier de l’armée tchadienne originaire du Mayo-Kebbi a fondé le Front populaire pour le redressement, une milice dont les membres sont équipés de kalachnikovs mais aussi d’arcs et de flèches empoisonnées. Profitant de la faiblesse de l’armée centrafricaine, Baba Laddé se rend parfois à Bangui pour s’y ravitailler. Dans une récente déclaration postée sur internet, il appelle à une grande alliance entre les Touaregs, Aqmi, les indépendantistes de l’Ogaden, les Sahraouis du Polisario et, bien sûr, les Peuls. Les présidents Bozizé et Déby, qui commencent à s’inquiéter de sa capacité de nuisance, réfléchissent à une opération militaire conjointe. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Terrorisme : ouverture à Paris du procès de Gilles Le Guen, jihadiste français arrêté au Mali

Terrorisme : ouverture à Paris du procès de Gilles Le Guen, jihadiste français arrêté au Mali

Gilles Le Guen, jihadiste français présumé, a été arrêté en avril 2013 par les forces spéciales françaises au Mali. Il comparaît lundi et mardi devant le tribuna[...]

Burundi : violents heurts entre manifestants et policiers à Bujumbura, plusieurs blessés par balles

La répression des manifestations contre un 3e mandat de Pierre Nkurunziza a fait plusieurs blessés par balles, lundi, à Bujumbura.[...]

Qui redoute encore l'arrivée de Dangote ?

Avec plusieurs années de retard, le conglomérat nigérian inaugure enfin deux cimenteries, au Sénégal et au Cameroun. Mais la guerre des prix n'aura pas lieu...[...]

Bénin : le parti du président Boni Yayi en tête des législatives, mais pas majoritaire

Avec 33 sièges sur 83, les Forces cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) ont remporté les élections législatives au Bénin, sans atteindre la majorité absolue. Les deux principaux[...]

Burundi : les protestataires ont atteint le centre de Bujumbura

Plusieurs dizaines de manifestants anti-Nkurunziza ont atteint lundi matin la place de l'Indépendance, en plein centre-ville de Bujumbura. Ils ont été violemment dispersés par la police, alors que les[...]

Togo : dix choses à savoir sur Faure Gnassingbé au lendemain de sa réélection

Faure Gnassingbé, le président togolais sortant, a été proclamé dimanche par la Cour constitutionnelle vainqueur de la présidentielle du 25 avril. Il devance largement son principal[...]

Nigeria : bébés à tout prix, un scandale ouest-africain

Au départ, des nouveaux-nés qui gazouillent. À l'arrivée, une énorme embrouille. Les épouses de plusieurs responsables nigériens sont soupçonnées d'avoir[...]

Cameroun : de Bia à Biya

Les commandos d'égorgeurs jihadistes qui ont fondu sur ce gros village frontalier de l'Extrême-Nord du Cameroun, le 17 avril peu après minuit, avaient un double objectif.[...]

Mali : manifestations à Bamako pour la paix

Plusieurs milliers de personnes ont participé samedi à Bamako à un meeting pour la paix dans le nord du Mali, quelques heures après une marche pour soutenir la "libération" de[...]

Togo : la Cour constitutionnelle confirme la victoire de Faure Gnassingbé

Le président togolais sortant Faure Gnassingbé a remporté l'élection du 25 avril par 58,77% des suffrages exprimés, contre 35,19% à son principal adversaire Jean-Pierre Fabre, selon les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2658p008-009.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2658p008-009.xml0 from 172.16.0.100