Extension Factory Builder
09/12/2011 à 14:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
90% des 4 millions de prostituées chinoises excercent sous la contrainte. 90% des 4 millions de prostituées chinoises excercent sous la contrainte. © AFP

Recrutées comme femmes de chambre, dix-neuf jeunes Chinoises ont été séquestrées, battues et contraintes de se prostituer dans un hôtel de Luanda, en Angola. La police locale a mis fin à leur calvaire.

Le scénario est toujours le même : des femmes venues de la campagne à qui l’on fait miroiter un travail à l’étranger et un salaire de rêve – tout est relatif. En l’occurrence, c’était un emploi de femme de chambre dans un hôtel de Luanda, en Angola, à 600 euros par mois. Six fois plus que leur salaire en Chine. Mais le rêve a tourné au cauchemar pour ces dix-neuf infortunées. À peine arrivées dans la capitale angolaise, elles ont été séquestrées dans un hôtel, privées de leur passeport et contraintes de se prostituer. Leur calvaire a duré six mois, jusqu’à ce que l’une d’elles réussisse à prévenir sa famille. Laquelle a alerté les autorités. Les jeunes femmes ont fini par être libérées par la police de Luanda, aidée par des agents chinois. Onze personnes ont été arrêtées. L’une des victimes a raconté son calvaire au quotidien China Daily : les coups, les privations, les clients qui défilent… Ces derniers étaient presque tous chinois, ouvriers, contremaîtres ou commerçants. Plus de 70 000 de leurs compatriotes vivent en Angola, où la République populaire a investi 25 milliards de dollars (près de 19 milliards d’euros).

Rapatriés d'urgence

« Les Chinois n’ont pas le droit d’avoir des relations avec des Angolaises, explique l’un d’eux. Violer cette règle, c’est s’exposer à être rapatrié d’urgence. Nous vivons isolés pour des raisons de sécurité (on nous explique que le pays est dangereux), mais aussi culturelles. Nous connaissons mal ces pays dont nous ne parlons pas la langue. Notre seule motivation, c’est l’argent. Alors, on préfère rester entre nous. Et quand on va voir les filles, ce sont toujours des compatriotes. » Les triades spécialisées dans l’émigration clandestine ont sauté sur l’occasion, avec le renfort de gangs angolais. On estime que 90 % des 4 millions de Chinoises qui se livrent à la prostitution le font contraintes et forcées. Un rapport du département d’État américain révèle qu’une grande partie d’entre elles travaillent à l’étranger. Et de plus en plus souvent en Afrique. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

L'Australie en guerre contre l'immigration clandestine

L'Australie en guerre contre l'immigration clandestine

L'Australie ne veut plus accueillir aucun migrant clandestin. Les malheureux interceptés dans l'océan Pacifique seront donc à l'avenir immédiatement transférés au... Cambodge ![...]

France : Nicolas Sarkozy dérape sur les origines de Rachida Dati

Alors qu'il s'apprête à être réélu à la présidence de l'UMP ce week-end, Nicolas Sarkozy n'a semble-t-il rien perdu de sa capacité à créer la polémique. [...]

RDC : le discours de Denis Mukwege, prix Sakharov 2014, devant le Parlement européen

On le connaît comme le "juste qui répare les femmes". Mercredi, le docteur Denis Mukwege a reçu le prix Sakharov du Parlement européen, qu'il a dédié au "peuple[...]

Indice "Happy Planet" : souriez, vous êtes classés !

À l’"indice de développement humain" du Programme des Nations-unies (Pnud), la New Economics Foundation oppose l’"indice de la planète heureuse". L’Afrique est-elle[...]

Robert Johnson en BD : black, blanc, blues...

Une bande dessinée retraçant la vie du bluesman Robert Johnson, un manifeste d'époque sur l'affaire des Scottsboro Boys et un disque venu tout droit du Mississippi restituent l'atmosphère de[...]

François Fillon, ou la vengeance du "collaborateur"

On ne saura sans doute jamais si l'ancien Premier ministre a vraiment demandé au secrétaire général de l'Élysée de faire "taper" Nicolas Sarkozy par les magistrats. Mais[...]

Exclusif : libération d'un prêtre polonais enlevé en octobre dans l'ouest de la Centrafrique

Le père Mateusz Dziedzic, un prêtre polonais enlevé mi-octobre dans l'ouest de la Centrafrique, a été libéré mercredi.[...]

Espagne : scandales de corruption à tous les étages

Les affaires de corruption éclaboussent toute la classe politique, droite et gauche confondues. Elles expliquent en partie le succès foudroyant de Podemos, un nouveau parti d'extrême gauche.[...]

Affaire Michael Brown : pas de poursuites contre le policier, scènes de violence à Ferguson

Darren Wilson, le policier américain qui a abattu de six balles Michael Brown, un jeune Noir, à Ferguson début août, ne sera pas poursuivi, a annoncé lundi le procureur. Une décision qui[...]

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

 Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du GES a connu un franc succès. Plus de 6000 participants ont pris part à l'événement, qui reviendra[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers