Extension Factory Builder
23/11/2011 à 18:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Ils étaient attendus le 15 novembre à Alger pour un match amical contre la sélection algérienne. Mais prétextant le non-paiement d’une « prime de présence » de 500 000 F CFA (762 euros), les footballeurs camerounais, dont la plupart ont des revenus élevés, ont refusé d’embarquer dans l’avion que la fédération algérienne de football leur avait affrété. Le capitaine de la sélection camerounaise, Samuel Eto’o, le footballeur le mieux payé de la planète avec près de 20 millions d’euros par an, a été le premier à quitter Marrakech, où le groupe séjournait. Ils s’en sont allés, sans un mot d’excuse, ni à l’égard des organisateurs, ni pour le public algérien.

Le mauvais spectacle continue. Le temps des gladiateurs qui descendaient dans l’arène prêts à mourir avec panache pour le public des stades est révolu. Les héros se sont mués en une bande d’histrions égocentriques, dont il faudra attendre, patiemment, qu’ils quittent définitivement la scène.

Les Lions indomptables ajoutent aussi une ligne d’indignité au long palmarès des scandales qui débordent de l’armoire à trophées. Dans ce registre, 2011 aura été encore pire que 2010. Cette année, le Cameroun a déjà annulé, pour diverses raisons, ses matchs contre la Chine (février), le Gabon (mars), le Salvador (août) et le Mexique (septembre). Il n’a pas non plus réussi à se qualifier pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2012. Encore un effort et, dans un avenir proche, la marque « Lions indomptables » signifiera : peu fiable, versatile et dilettante.

L’argent, qui coule à flots, a déglingué le meccano.

L’indécision des politiques face à la décrépitude du football est étonnante. À moins que celle-ci ne tire son origine de la trop grande place que le gouvernement s’est octroyée dans la gestion de cette sélection à scandales. Au Cameroun, pas question de laisser la fédération s’en occuper. C’est bien connu : le football est une chose trop sérieuse pour la laisser aux mains des footballeurs… La sélection est donc cogérée par le ministère des Sports et par la Fédération camerounaise de football, deux institutions en conflit permanent au nom d’intérêts mesquins. L’argent, qui coule à flots, a déglingué le meccano.

Dans ce flou savamment entretenu, les responsabilités sont difficiles à établir. Recruté comme « préparateur psychologique » des Lions en 2005, l’ancien tennisman franco-camerounais Yannick Noah a mis un doigt dans l’engrenage et l’a vite regretté dans les colonnes du quotidien français Le Parisien : « Je viens bénévolement, je paie mon avion, mon hôtel. […] On manque la qualif’ pour le Mondial 2006 sur un penalty raté. Là-dessus, il y a la CAN. J’étais en concert. Il y a un truc qui sort comme quoi pendant la CAN j’avais pour 125 000 euros de frais. Je n’y étais pas. En fait, mon cousin avait pris de l’oseille sur mon dos. Il n’est plus ministre… » L’indélicat a été limogé, mais rien n’a changé. Pas besoin d’opposants pour ternir l’image du Cameroun à l’étranger. Les dirigeants du football s’en chargent avec application, et les Lions indomptables assurent le service après-vente. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Cameroun : Samuel Eto'o peut-il revenir jouer avec les Lions indomptables ?

Cameroun : Samuel Eto'o peut-il revenir jouer avec les Lions indomptables ?

Samuel Eto’o a annoncé la fin de sa carrière internationale, le 29 août, alors qu’il venait de s’engager avec Everton FC (Angleterre, Premier League). L’épilogue d’une his[...]

Boko Haram sème la terreur dans les villes conquises dans le nord du Nigeria

Les insurgés islamistes de Boko Haram poursuivent leur campagne de terreur dans les villes récemment conquises dans le nord du Nigeria. Massacres et tueries sont légion dans une région où[...]

Antoinette Nana Djimou Ida : le style et les jambes

La Franco-Camerounaise a conservé son titre de championne d'Europe d'heptathlon. Et prépare avec autant de concentration son avenir dans le stylisme.[...]

Algérie - Cameroun : la dépouille d'Albert Ebossé transférée vendredi à Douala

Le corps du footballauer camerounais Albert Ebossé sera transféré vendredi à Douala, au Cameroun, où il devrait arriver dans l'après-midi. Le joueur est décédé[...]

Cameroun : les plus beaux buts d'Eto'o avec les Lions indomptables

Samuel Eto'o a annoncé mercredi qu'il mettait fin à sa carrière internationale. L'occasion pour "Jeune Afrique" de vous faire revivre les plus belles réalisations du meilleur buteur de[...]

Cameroun : Paul Biya veut en finir avec Boko Haram

Les islamistes nigérians de Boko Haram ne cessent d'étendre leur influence près des frontières camerounaises. En déplacement en France, le président Paul Biya a fait savoir sa[...]

Jean II Makoun : "Je mets un terme à ma carrière internationale" avec le Cameroun

À 31 ans, Jean II Makoun a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale, débutée en novembre 2003 face au Japon . Il en explique les raisons en exclusivité[...]

Nigeria : Boko Haram tente de renforcer sa présence à la frontière camerounaise

Un jour après avoir pris d’assaut la ville de Gamboru Ngala, située au nord-est du Nigeria, les combattants du groupe islamiste Boko Haram ont tenté de faire exploser le pont de Fotokol qui relie le[...]

Joël Nana Kontchou, de l'énergie à revendre

À 52 ans, cet ingénieur prend les rênes de l'électricien Sonel, au Cameroun. Ses talents de meneur d'hommes, acquis chez Schlumberger, lui seront utiles pour remettre de l'ordre dans[...]

Algérie : décès du footballeur camerounais Albert Ebossé, atteint par un projectile

L’attaquant camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé est décédé samedi soir, atteint par un projectile parti des tribunes à l’issue de la défaite à domicile de son[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex