Extension Factory Builder
17/11/2011 à 17:01
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Andry Rajoelina (G) et Omer Beriziky (D), le nouveau Premier ministre malgache, le 28 octobre 2011. Andry Rajoelina (G) et Omer Beriziky (D), le nouveau Premier ministre malgache, le 28 octobre 2011. © AFP

Nommé le 28 octobre, le nouveau Premier ministre, Omer Beriziky, est un illustre inconnu pour la plupart de ses concitoyens. Son gouvernement devrait être connu très prochainement.

Certains lui prédisent un destin à la Eugène Mangalaza, l’éphémère Premier ministre d’Andry Rajoelina entre octobre et décembre 2009, nommé à la faveur des accords (tout aussi éphémères) d’Addis-Abeba. Omer Beriziky, un illustre inconnu pour la plupart des Malgaches (il a passé la majeure partie de ces quinze dernières années à Bruxelles en tant qu’ambassadeur auprès de l’Union européenne), fera-t-il mieux ? Pas sûr. Dès sa nomination, le 28 octobre, il était déjà contesté par les anciens présidents Marc Ravalomanana et Didier Ratsiraka.

À dire vrai, même Andry Rajoelina, le président de la transition, n’en voulait pas. Il aura fallu toute la persuasion de l’Afrique du Sud pour le convaincre de nommer un homme de l’opposition. Même si Beriziky appartient au Leader Fanilo, un parti qui soutient Rajoelina, c’est surtout sa proximité avec Albert Zafy, l’un des opposants les plus virulents au jeune président, qui prime.

Leur amitié date du début des années 1990, lorsqu’ils se sont opposés à Ratsiraka. Beriziky était alors un simple historien. Envoyé à Bruxelles après l’élection de Zafy, il a réussi l’exploit d’y rester sous Ratsiraka et Ravalomanana. Âgé de 61 ans, il jouit d’une réputation d’homme intègre et dispose d’un atout de poids à l’heure où Madagascar cherche la reconnaissance internationale : son expérience de diplomate. Mais d’ores et déjà, une tâche bien plus ardue l’attend. Il a jusqu’au 17 novembre pour former un gouvernement qui satisfasse l’ensemble des partis. Un vrai bizutage. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Madagascar

Rasoanaivo : à Madagascar, 'l'article 20 de la loi contre la cybercriminalité légalise la dictature'

Rasoanaivo : à Madagascar, "l'article 20 de la loi contre la cybercriminalité légalise la dictature"

La liberté de la presse est mise à l'épreuve à Madagascar. Après l'arrestation de deux journalistes, le 21 juillet, à suite d'une plainte déposée par un ministre malgache, c'[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Madagascar : la justice ordonne la libération de deux journalistes

La libération de deux journalistes malgaches, accusés de diffamation et détenus depuis le 21 juillet, a été ordonnée vendredi par un tribunal d’Antananarivo. La décision de[...]

Madagascar : manifestation contre l'arrestation de deux journalistes

Plusieurs dizaines de journalistes ont manifesté mardi à Antananarivo contre l'arrestation de deux de leurs collègues, la veille, pour une affaire de diffamation. Ils avaient publié une lettre de[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Madagascar réintégré parmi les pays bénéficiaires de l'AGOA

Madagascar vient de réintégrer la liste des pays bénéficiaires de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA), un régime commercial préférentiel accordé par les[...]

Surfer en Afrique : 10 spots incontournables où se jeter à l'eau

Du Maroc à l'Afrique du Sud, en passant par Madagascar, l'Angola ou le Ghana, "Jeune Afrique" vous présente les meilleurs spots de surf du continent africain.[...]

Hery Rajaonarimampianina : "C'est moi qui décide" à Madagascar

Deux mois et demi après son investiture, le chef de l'État, Hery Rajaonarimampianina, a enfin nommé un Premier ministre. Retour sur un acte par lequel il s'affranchit de son prédécesseur[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Madagascar : Kolo Roger, un médecin au chevet de la Grande île

Deux mois et demi après son investiture, Hery Rajaonarimampianina a fini par trancher. Sommé par la communauté internationale, qui commençait à s’impatienter, de nommer un Premier ministre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex