Extension Factory Builder
15/11/2011 à 10:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Depuis 1995, Bashir Ifo a fait toute sa carrière à la BDIC, ex-Fonds de la cedeao. Depuis 1995, Bashir Ifo a fait toute sa carrière à la BDIC, ex-Fonds de la cedeao. © BIDC

Le Nigérian Bashir Ifo assurait depuis janvier l’intérim de la présidence de la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao. Au terme d’âpres tractations, il a été définitivement confirmé dans ses fonctions.

Neuf mois. C’est le temps qu’il aura fallu pour nommer un président à la tête de la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao (BIDC) et remplacer le Béninois Christian Adovèlandé, parti, le 22 janvier, diriger la Banque ouest-africaine de développement. Le conseil des gouverneurs de la BIDC, réuni le 10 octobre à Accra, a finalement fait confiance à un homme du sérail. Entré en 1995 dans ce qui s’appelait alors le Fonds de la Cedeao, Bashir Ifo y a fait toute sa carrière, jusqu’à occuper, à partir de 2007, le poste de vice-président chargé des finances et des services institutionnels. Diplômé en banque et finance de l’université Ahmadu Bello de Zaria (Nigeria), il gravit, à l’âge de 51 ans, l’ultime marche de l’organigramme.

Devant les gouverneurs, Bashir Ifo a fait un point sur la BIDC, dont le champ d’action s’étend sur seize pays ouest-africains. « Au 31 décembre 2010, a-t-il précisé, la banque avait un déficit de 4,8 millions de dollars [3,6 millions d’euros, NDLR]. Les prévisions à la fin juin 2011 font apparaître que le déficit a été transformé en un bénéfice de 2,66 millions de dollars. Cela a été possible grâce à des mesures de gestion prudentes et des dispositions agressives de recouvrement des prêts. » En termes d’interventions (prêts, garanties, capital-investissement), les engagements de la BIDC sont passés de 751,2 millions de dollars en décembre 2010 à 905,9 millions fin août 2011. Par ailleurs, la banque a obtenu une ligne de crédit de 150 millions de dollars en juillet auprès du gouvernement indien, et des négociations sont en cours avec des banques chinoises pour financer, à hauteur de 1,5 milliard de dollars, treize projets dans quatre pays (Mali, Sénégal, Togo et Burkina).

Imposé par Lagos

La nomination de Bashir Ifo ne s’est pas faite dans la sérénité. Les États de la Cedeao avaient convenu que le président de la BIDC serait recruté par un chasseur de têtes. Un cabinet spécialisé a bien présenté en avril une sélection de dix-sept candidats issus de huit pays. Les trois premiers (deux Guinéens et un Bissau-Guinéen) étaient ex æquo, Bashir Ifo sixième… Mais le Nigeria, qui apporte 40 % des fonds de la BIDC, a imposé son ressortissant. À celui-ci de prouver maintenant qu’il est bien l’homme de la situation.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

E-commerce : le nigérian Konga se déploie en Afrique de l'Ouest

E-commerce : le nigérian Konga se déploie en Afrique de l'Ouest

 Konga, coleader du commerce en ligne au Nigeria, compte se déployer dans l'ensemble de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest d'ici à la mi-2015.[...]

Nigeria : Boko Haram enlève près de 200 personnes, dont des femmes et des enfants

Les islamistes de Boko Haram ont attaqué dimanche un village dans le nord-est du Nigeria. Lors de l'assaut, 32 personnes ont été tuées et au moins 185 ont été enlevées. Parmi elles[...]

Cameroun : en riposte à Boko Haram, l'armée tue 116 de ses combattants

Les soldats camerounais positionnés à Amchidé, à la frontière avec le Nigeria, ont répliqué à une attaque de Boko Haram mercredi, tuant 116 islamistes, a[...]

Terrorisme : à Dakar, Le Drian plaide pour une "alliance régionale, continentale et mondiale"

À l'ouverture du premier forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, qui se tient à Dakar, Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, a appelé lundi les[...]

Boko Haram : le Niger appelle à l'aide face à l'afflux de réfugiés

Le Niger a appelé vendredi à "la solidarité nationale et internationale" en vue d'éviter un "drame humanitaire" causé par l'afflux sur son sol de réfugiés du[...]

Jihad : Boko Haram plus féroce que l'État islamique

Se basant sur les données de la BBC, un centre d'études britanniques a publié mercredi un rapport aussi macabre que détaillé sur les morts causés par le jihad au cours du mois de novembre[...]

Décryptage : 3 clés pour comprendre la démocratie nigériane

Prévues en février 2015, les élections générales nigérianes approchent à grands pas. Complexe, le système politique qui régit la démocratie dans le pays est peu[...]

Nigeria : bonne chance, Jonathan !

Février 2015 n'est plus loin, cher Jonathan. Vous êtes même déjà en campagne, car vous avez décidé de demander un nouveau mandat présidentiel aux Nigérians.[...]

Présidentielle nigériane : Muhammadu Buhari affrontera Goodluck Jonathan

Ils étaient cinq candidats à espérer s'opposer à Goodluck Jonathan en février, lors de la prochaine élection présidentielle au Nigeria. C'est finalement Muhammadu Buhari, ancien[...]

L'ex-président Obasanjo poursuivi après avoir publié un livre critique envers Goodluck Jonathan

L’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo (77 ans) est sous le coup d'une décision de justice lui interdisant de publier son autobiographie en trois tomes, très critique envers l’actuel[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers