Extension Factory Builder
07/11/2011 à 17:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Récolte en Indonésie : le pays a produit 470 000 t. de fèves en 2010-2011. Récolte en Indonésie : le pays a produit 470 000 t. de fèves en 2010-2011. © Yusuf Ahmad/Reuters

Si certains organes de gestion centralisés de la filière café-cacao prospèrent dans les pays concurrents de la Côte d'Ivoire, comme au Ghana, les Bourses ont le vent en poupe.

La volonté des autorités ivoiriennes de mettre en place un organe de gestion de la filière café-cacao relance le débat sur les outils de commercialisation des produits agricoles. L’Afrique francophone a connu une succession d’échecs des caisses de stabilisation ou de péréquation des prix, à l’image de la Caistab en Côte d’Ivoire. Pour compenser leurs pertes, elles ont dû être adossées à la Caisse française des produits d’outre-mer puis au système européen Stabex mais Français et Européens ont finalement refusé de les soutenir en raison de leur mauvaise gestion.

En Afrique anglophone, l’exemple du Ghana Cocoa Board (Cocobod) montre néanmoins que les organes de gestion public-privé peuvent fonctionner. Le Cocobod détermine le prix payé au producteur, régule le marché intérieur et sécurise l’achat, la certification, la vente et l’exportation des fèves.

D’autres systèmes, comme les Bourses agricoles, entièrement privées, connaissent un franc succès. C’est le cas de l’Ethiopia Commodity Exchange ou de la South African Futures Exchange, Bourse agricole de l’Afrique australe. Leur succès repose sur la mise en place d’entrepôts certifiés qui délivrent des certificats de dépôt pour les produits (quantité et qualité). La mise sur le marché se fait au niveau de la Bourse. Ce modèle repose sur la transparence, la fluidité des transactions et la bonne gouvernance. Il est également développé dans les autres régions du monde. On peut citer la Bourse des céréales de Buenos Aires ou le Singapore Commodity Exchange (Sicom).

Contrebande

L’Organisation internationale du cacao (ICCO) réalise actuellement une étude pour évaluer la possibilité de mettre en œuvre des Bourses du cacao dans les pays producteurs. Pour Paul-Harry Aithnard, directeur du groupe de recherche à Ecobank, les autorités ghanéennes et ivoiriennes auraient intérêt à réfléchir, avec leur secteur privé, à la mise en place d’une Bourse régionale du cacao. Les deux pays assurent entre 50 % et 60 % de la production mondiale. Cela permettrait d’éviter le commerce transfrontalier et illicite de fèves, d’accroître les plus-values des opérateurs nationaux et de réduire la spéculation sur les marchés internationaux. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

Les quatre journalistes français libérés samedi après dix mois d'une éprouvante captivité en Syrie aux mains d'un groupe jihadiste lié à Al-Qaïda, sont arrivés en[...]

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie depuis 10 mois ont été libérés samedi et sont "en bonne santé", a annoncé le président François Hollande,[...]

Chine : le baiser du Dragon

De Taïwan à Hong Kong et de Bangkok à Jakarta, la République populaire de Chine étend les tentacules de son économie surpuissante. Beaucoup lui reprochent d'avoir l'affection un brin[...]

Touche pas à ma graisse !

C'est une aventure ahurissante qui se déroule en ce moment dans une prison du Brabant. Ça commence comme ça : un détenu - on va l'appeler John - se met à grossir de façon[...]

Décès de Gabriel García Márquez : hommage à "Gabo" le magnifique...

L'écrivain colombien et prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez est décédé à Mexico, jeudi. Il avait 87 ans.[...]

Espagne : le roi d'Espagne a-t-il comploté contre le gouvernement dans les années 1980 ?

Le roi d'Espagne a-t-il, en 1980, donné son feu vert à une tentative de coup d'État militaire ? C'est la thèse d'un livre qui fait scandale.[...]

Aïda Diarra, "Madame Afrique" de Western Union

La Malienne Aïda Diarra est vice-présidente Afrique de Western Union. Son défi : innover pour préserver le leadership du groupe américain dans les flux d'argent à destination du[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure[...]

La police de New York démantèle son unité chargée d'espionner la communauté musulmane

Vous ne saviez sans doute pas qu'elle existait. Pourtant, la police new-yorkaise a annoncé mardi qu'elle avait fermé son unité secrète chargée d'espionner la communauté musulmane de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers