Extension Factory Builder
19/09/2011 à 18:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président Ismaïl Omar Guelleh avec ses ambassadeurs, le 28 août. Le président Ismaïl Omar Guelleh avec ses ambassadeurs, le 28 août. © DR

Petit État, grandes ambitions… En ouvrant de nouvelles ambassades, la diplomatie djiboutienne espère faire mieux connaître son pays et attirer les investisseurs.

Djibouti passe à l’offensive diplomatique. Et, pour parvenir à ses fins, Ismaïl Omar Guelleh, le chef de l’État, n’a pas lésiné sur les moyens. Il a nommé neuf nouveaux ambassadeurs et ouvert cinq ambassades en Afrique du Sud, en Allemagne, au Koweït, au Maroc et en Russie. « Nous souhaitons donner un nouvel élan à notre diplomatie afin qu’elle soit plus active, explique-t-on à la présidence. Il ne s’agit plus de faire une simple politique de représentation, mais d’attirer des investissements dans des secteurs prioritaires, tels que l’éducation ou l’eau. »

Le 28 août, le président Guelleh a reçu les ambassadeurs fraîchement désignés : trois anciens ministres – Intérieur, Santé, Éducation – et des diplomates de carrière, dont une femme – une première – pour leur expliquer leur nouvelle feuille de route. « Notre priorité est désormais d’axer notre diplomatie sur le développement de Djibouti, de rencontrer des partenaires afin de drainer des investissements », confie Mohamed Idriss Farah, nouvel ambassadeur en Éthiopie. Neuf ambassadeurs ont été rappelés et huit restent en poste (Arabie saoudite, Cuba, Égypte, France, Inde, Japon, Suisse et Somalie).

Etat miniature, grandes ambitions

Au fil des ans, la diplomatie djiboutienne était devenue bien poussiéreuse. Elle était essentiellement fondée sur la non-ingérence, et certains diplomates étaient en fonction depuis plus de dix ans. Seulement, on s’en doute, ce coup de jeune représente aussi un coût pour ce petit État. « L’investissement financier est considérable, aussi les ambassadeurs vont-ils travailler au départ avec un petit effectif, concède-t-on dans l’entourage présidentiel sans pour autant préciser les moyens déployés. Mais il va nous rapporter, puisque cet effort de communication est nécessaire pour intéresser les pays. »

S’il attire essentiellement les investisseurs arabes et chinois, cet État miniature nourrit de grandes ambitions. Et entend bien miser sur ses atouts (position géographique, port en eau profonde, bases militaires…) pour devenir un hub économique de l’Afrique. Prochaine étape : l’ouverture d’une ambassade en Grande-Bretagne.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Djibouti

Djibouti : les dessous de l'accord avec l'opposition

La troisième tentative aura été la bonne. Pouvoir et opposition étant parvenus à un accord global, les huit députés de l'Union pour le salut national (USN, coalition de part[...]

Djibouti : réconciliation annoncée entre le pouvoir et l'opposition

Selon le président djiboutien, Ismaïl Omar Guelleh, son dialogue avec l'opposition devrait bientôt aboutir à la signature d'un accord. Qui signifierait un retour à la situation antérieure aux[...]

DP World en pleine tourmente sur le continent

Alors qu'il aligne les bonnes performances à travers le monde, en Afrique, le troisième opérateur portuaire mondial collectionne les ennuis et les scandales. Le dernier en date, à Djibouti,[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Djibouti : petit écran, jeunes talents

Pour ses 60 ans, la radio-télévision nationale djiboutienne bouscule sa grille. Place au divertissement et à la téléréalité. Avec, en vedette, des programmes[...]

À Djibouti, le français tire la langue

Depuis quinze ans, l'arabe prend de plus en plus d'importance. L'anglais, lui aussi, frappe à la porte. Un rééquilibrage culturel d'un côté, un virage commercial de l'autre. Et la fin[...]

Djibouti : l'assurance maladie universelle, c'est pour la fin de l'année

L'assurance maladie universelle, c'est pour la fin de l'année. Les principaux bénéficiaires ? Les catégories les plus vulnérables de la population. Mais gare à la dépense.[...]

Djibouti : entre l'opposition et le pouvoir, le dialogue est rompu

Des élus d'opposition qui refusent de siéger à l'Assemblée, un président qui leur tend la main, puis réprime leurs manifestations... Au secours, le dialogue est en panne ![...]

Terrorisme, piraterie : Djibouti, en première ligne

Sa position stratégique le met au centre de la lutte contre la piraterie et le terrorisme dans la Corne de l'Afrique. Résultat : le pays est courtisé par les Occidentaux, qui y déploient leurs[...]

Djibouti : les monts Goda, un monde à l'agonie

Rongée par un champignon et par la sécheresse, l'une des dernières forêts primaires du continent se meurt. Des habitants se mobilisent pour la sauver.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex