Extension Factory Builder
06/09/2011 à 17:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le choix d'Eto'o est perçu par ses fans comme la revanche d'un homme sur une enfance modeste. Le choix d'Eto'o est perçu par ses fans comme la revanche d'un homme sur une enfance modeste. © AFP

En acceptant l’offre d’un club du Daguestan, Samuel Eto'o est devenu le footballeur le mieux payé au monde. Mais gagne-t-il vraiment au change ?

Vingt millions d’euros ! C’est le montant du salaire annuel que l’Anzhi Makhachkala versera à Samuel Eto’o, qui devient ainsi le footballeur le mieux payé au monde. Que l’attaquant camerounais n’ait pas hésité à quitter le prestigieux Inter Milan pour s’installer dans la lointaine république caucasienne du Daguestan paraît tout aussi incroyable. À 30 ans, Eto’o avait encore deux ou trois belles années devant lui pour évoluer au plus haut niveau. Son choix n’a pas manqué de chagriner nombre d’amateurs de football, qui regrettent que l’un des meilleurs buteurs de la planète se prive de la Ligue des champions européenne, à laquelle son nouveau club n’est pas qualifié. Pis : selon son compatriote Joseph-Antoine Bell, « en signant là-bas, il a quelque part signé son arrêt de mort sportif ».

Pour les pourfendeurs du football-business, le Rubicon a été franchi dans la course aux contrats astronomiques. La faute à l’oligarque Suleyman Kerimov, 49 ans, 19e fortune mondiale avec 7,8 milliards de dollars, selon le classement Forbes. Propriétaire du club depuis janvier dernier, il s’est déjà attaché les services de l’ancienne gloire brésilienne Roberto Carlos, à qui il a offert en guise de cadeau d’anniversaire une Bugatti Veyron d’une valeur de plus de 2 millions de dollars. Le Camerounais, lui, empochera 20 000 euros pour chaque but inscrit et 10 000 euros par passe décisive !

Sans papier

Le cas Eto’o fait débat et divise. Ceux qui veulent brûler l’icône ne sont pas forcément majoritaires… Les amateurs de football africains voient surtout dans ce choix la revanche d’un homme sur une enfance modeste et un début de carrière tourmenté. Eto’o vécut neuf mois sans papiers en France, alors qu’il n’avait que 14 ans, avant de connaître le goût amer du retour au « pays ». Son talent de buteur fut ensuite sous-estimé au mythique Real Madrid, qui l’avait pourtant recruté et formé avant de le prêter à Majorque, un club de milieu de tableau de la Liga espagnole. Une revanche aussi sur les médias et le public, qui ne l’ont pas toujours ménagé. Reste à savoir quelles seront les conséquences de ce transfert sur l’avenir d’Eto’o au sein de la sélection nationale, les Lions indomptables.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Rap camerounais : 'Mboko God', de Jovi, album incontournable !

Rap camerounais : "Mboko God", de Jovi, album incontournable !

Si, comme nous, vous attendiez l'album du rappeur camerounais Jovi avec impatience, vous ne serez pas déçus. Disponible depuis le 20 mai, "Mboko God" est une réussite incontestable.[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

Football camerounais : les "stats" d'une crise historique

Trois CAN ratées, une Coupe du monde au goût amer, d'anciennes gloires qui se déchirent... Le football camerounais traverse actuellement l'une des pires périodes de son histoire. Où en est-il [...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Rap camerounais : Tilla "La Marraine"

Impossible de passer à côté d'eux, ils illuminent la scène hip-hop camerounaise. L'un a créé son propre label, les deux autres connaissent des débuts fulgurants.[...]

Mondial 2022 au Qatar : trois hauts dirigeants du football africain nommément accusés de corruption

Au mois de juin 2014, le "Sunday Times" publiait une enquête dénonçant l'existence d'un système de pots-de-vin ayant conduit à l’attribution de la Coupe du monde de football au[...]

Rap camerounais : hip hip-hop hourra !

Les rappeurs camerounais vivent une véritable success-story. Leur recette ? Ils utilisent les langues du pays, évoquent le quotidien de leurs compatriotes et s'adressent directement à la jeunesse.[...]

Cameroun : Douala-Yaoundé par la nationale 3, l'axe du mal

La nationale 3 au Cameroun est l'une des routes les plus dangereuses au monde. Et ce ne sont pas quelques radars qui feront ralentir les chauffards.[...]

Unis pour le Cameroun : Boko Haram ? Même pas peur !

Unis pour le Cameroun, un collectif apolitique, a rassemblé plus de 20 000 personnes contre Boko Haram. Entraînant finalement dans leur mouvement le pouvoir et l'opposition[...]

Jeu vidéo : Aurion, un Fantasy à l'africaine

La société Kiro'o Games lance Aurion, un jeu vidéo entièrement conçu au pays. Séduira-t-il les marchés américain et européen ?[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers