Extension Factory Builder
12/08/2011 à 10:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Test de détection du sida, le 28 septembre 2009 à Abidjan. Test de détection du sida, le 28 septembre 2009 à Abidjan. © AFP

Un nouveau test de dépistage du VIH/Sida et d'autres maladies infectieuses, tout-en-un, léger et peu onéreux, vient de prouver sa fiabilité. Son principe ? Technique microfluidique et puce électronique... Explications.

Et s’il était possible d’avoir dans sa poche son propre laboratoire d’analyses ? mChip, un test sanguin équipé d’une puce électronique, permet désormais de détecter simultanément le virus du sida, la syphilis et une dizaine d’autres maladies infectieuses (hépatites B et C, herpès…). 

Il suffit de déposer une goutte de sang à l’intérieur du dispositif, enfermé dans un boîtier plastique. Deux réactifs, l’un doré, l’autre argenté, vont interagir afin de créer un film de couleur, plus ou moins opaque en fonction des agents pathogènes contenus dans le sang. Vingt minutes plus tard, les résultats tombent. Il est possible de les lire grâce à un détecteur optique ou même à l’œil nu.

Des centaines de patients rwandais ont participé aux tests et l’équipe de Samuel Sia, de l’Université Columbia (à New York), est formelle : leur fiabilité est proche de 100 %.

Coût de production de 1 dollar

« Après un soutien initial du secteur privé, nous sommes à la recherche de fonds supplémentaires pour financer la fabrication et la distribution du produit », explique Vincent Linder, de la société Claros Diagnostics chargée de développer le projet, et coauteur de l’étude publiée le 31 juillet dans Nature Medicine.

Le coût de production de la biopuce n’est que de 1 dollar. L’idéal, pour les pays les plus pauvres ? « Depuis une dizaine d’années, la communauté scientifique estime que les techniques microfluidiques sont une solution prometteuse pour améliorer les capacités de diagnostic dans les régions qui manquent de laboratoires de pointe, poursuit Linder. mChip, qui a été testé sur le terrain, pourrait devenir un produit leader, notamment en Afrique. » 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

Francophonie : Kamel Daoud reçoit le Prix des cinq continents

Francophonie : Kamel Daoud reçoit le Prix des cinq continents

C’est son roman "Meursault, contre-enquête", qui a valu à l’écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud le prix de l'Organisation internationale de la Francophonie. La récom[...]

L'institut Choiseul classe ses "100 leaders économiques africains de demain"

L'Institut Choiseul vient de publier la "Choiseul 100 Africa", un classement annuel identifiant les "leaders économiques de demain" parmi les jeunes dirigeants africains de 40 ans et moins. Certains[...]

Plus de 3 000 migrants ont péri en Méditerranée depuis début 2014

La traversée de la Méditerranée reste le voyage le plus meurtrier pour les migrants clandestins. Depuis début 2014, plus de 3 000 d'entre eux ont ainsi péri en chemin, selon l'Organisation [...]

Gouvernance en Afrique : votre pays est-il performant, selon l'indice Mo Ibrahim 2014 ?

La fondation Mo Ibrahim a publié, lundi 29 septembre, son indice annuel sur la gouvernance en Afrique. Bilan : l'Afrique progresse globalement, notamment grâce aux questions des droits de l'homme et de la[...]

Satan is back

Même si l'on reproche aux journalistes - souvent à raison - de ne parler de l'Afrique subsaharienne que sous l'angle de ses échecs, lesquels masquent le foisonnement de ses réussites[...]

La Francophonie confrontée au casse-tête de la succession d'Abdou Diouf

Après 12 ans sous la férule de l'ancien président sénégalais Abdou Diouf, l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) se trouve face au casse-tête de sa succession fin novembre[...]

La fondation pour l'Afrique de Borloo en marche d'ici la fin de l'année

Jean-Louis Borloo, qui s'est retiré de la vie politique en avril dernier, estime que sa fondation sur l'Afrique sera opérationnelle d'ici la fin de l'année, a-t-il indiqué dans un entretien au[...]

Ebola : le FMI accorde une aide supplémentaire aux pays touchés

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé vendredi une enveloppe supplémentaire de 130 millions de dollars en faveur des trois pays les plus frappés par Ebola (Guinée, Liberia, Sierra[...]

Burkina Faso : 4 octobre 1984, le discours historique de Sankara à l'ONU

Sankara visionnaire ? En se présentant, le 4 octobre 1984, à la tribune des Nations unies, le jeune capitaine burkinabè était loin d'imaginer que, 30 ans plus tard, la plupart des thèmes de son[...]

Afrique de l'Ouest : ce que vos dirigeants ont dit sur Ebola

Les dirigeants africains ont-ils pris suffisamment tôt la mesure du danger que représentait le virus Ebola ? Pour tenter de répondre à cette question, nous avons répertorié les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers