Extension Factory Builder
29/07/2011 à 12:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le brésilien JBS est le premier producteur mondial de viande. Le brésilien JBS est le premier producteur mondial de viande. © Dario Lopez-Mills/AP/Sipa

Trois groupes latino-américains se glissent dans le top 50 mondial publié par le cabinet OC&C. Les asiatiques pourraient bientôt suivre.

Ignorés de la majorité des consommateurs occidentaux, ils n’ont pas échappé à l’attention des Nestlé, Procter & Gamble, Unilever, Pepsico ou Kraft Foods. Ils ? Ce sont les groupes de pays émergents spécialisés dans la grande consommation qui percent à l’échelle mondiale. Une tendance confirmée par le classement 2010 des « 50 champions mondiaux » du secteur, publié fin juin par le cabinet de conseil en stratégie OC&C.

À ce jeu-là, le brésilien JBS tient le haut du pavé. Premier classé dans les pays émergents, il arrive en 15e position au niveau international. JBS est le leader mondial de la production de viande, avec 140 usines et plus de 120 000 salariés. L’abattoir provincial de la famille Batista est devenu un géant, après 14 acquisitions en cinq ans, dont celles de l’américain Pilgrim’s en 2009 et du belge Toledo l’an passé. Une stratégie financée par la Banque nationale de développement, qui va convertir ses obligations en actions JBS. Ce qui doit réduire l’endettement du groupe (7 milliards de dollars), lequel veut marquer une pause dans son extension.

Frénésie identique chez son compatriote Brasil Foods, ainsi que chez le mexicain Grupo Bimbo. Ce dernier est le leader mondial des pains emballés (plus de 150 marques). Il emploie 108 000 salariés répartis sur 103 sites de production à travers le monde, dont 25 en Amérique latine (hors Mexique), 34 aux États-Unis et 2 en Chine.

Mais déjà d’autres prétendants, tous asiatiques, frappent à la porte du top 50 (voir tableau). Le chinois Wahaha pourrait y figurer, mais cet ancien associé de Danone – le groupe français a mis un terme à leur partenariat en 2009, après avoir découvert que Wahaha écoulait des produits sans en partager les bénéfices – est exclu du classement parce qu’il ne publie pas de rapport annuel.

Le point commun entre ces figures montantes ? « Ces groupes sont d’abord sur de gros marchés nationaux. Ce qui favorise l’émergence de champions qui ont des moyens financiers importants pour se développer à coups d’acquisitions, souvent très rapides, dans les pays du Nord », souligne Jean-Daniel Pick, associé d’OC&C et auteur de l’étude.

Tigres

Mais ces « tigres locaux », qui sont de plus en plus puissants dans leurs pays, doivent faire face sur leurs terres, en retour, à une concurrence accrue des multinationales, attirées par la croissance forte des pays émergents. Jusqu’à « devenir des proies faciles et se faire parfois racheter par des champions mondiaux », note Jean-Daniel Pick.

Il faut dire que les cinq premiers du top 50 ont de solides moyens, avec des chiffres d’affaires entre 49,2 milliards (Kraft Foods) et 99,7 milliards de dollars (Nestlé). En 2010, Pepsico et Danone ont ainsi pris le contrôle de géants russes de l’agroalimentaire, respectivement Wimm-Bill-Dann et Unimilk. Le néerlandais Heineken a repris le mexicain Femsa Cerveza, et l’américain Heinz a acquis Foodstar, spécialiste chinois des sauces. Et l’Afrique ? « C’est une terre de promesses », note Jean-Daniel Pick. Le suisse Nestlé veut faire passer sa part de production locale de 25 % à 70 % dans les cinq ans au sud du Sahara… 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Pékin triche et perd

Article précédent :
Côte d'Ivoire : Le réveil de la BPCE

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Santé : un test rapide et peu coûteux pour détecter le paludisme

Santé : un test rapide et peu coûteux pour détecter le paludisme

Un nouveau test rapide et peu coûteux pour détecter le paludisme a été mis au point par des chercheurs de Singapour et des États-Unis. La maladie tropicale coûte la vie à 600 000 pers[...]

Cisjordanie : Israël s'empare de 400 hectares de terres

Les autorités israéliennes ont annoncé, dimanche, le lancement d’une procédure d’appropriation de 400 hectares de terres situées en Cisjordanie, dans le secteur de Bethléem.[...]

Référendum

En brumeuse Écosse le 18 septembre, mais surtout, en ce qui nous concerne, au Burkina, dans les deux Congo, au Rwanda et au Burundi, cinq pays où pourraient être organisées dès 2015[...]

Inde : de la syrah au pays de Shiva

Alors que la consommation nationale de vin est en pleine croissance, plusieurs producteurs locaux commencent à se faire un nom. Parmi eux, Sula Vineyards, qui s'apprête à exporter... en France.[...]

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Connu notamment pour ses insultes racistes, Roberto Calderoli a affirmé mardi que le père de Cécile Kyenge l'avait ensorcelé. Et le sénateur italien dit détenir des preuves de ses[...]

France - Libye : Sarkozy, Kadhafi et la piste malienne

Comme l'a révélé J.A. en exclusivité, les juges qui enquêtent sur le financement de la campagne de l'ex-président français en 2007 ont adressé une demande d'entraide[...]

Élite africaine : l'École des riches, euh... des roches !

Cet établissement français, où une année d'internat coûte plus de 25 000 euros, accueille depuis toujours les fils et les filles de personnalités africaines. À ce tarif,[...]

François Hollande : "Bachar al-Assad ne peut pas être un partenaire de la lutte contre le terrorisme"

Lors de son discours annuel devant les ambassadeurs, jeudi, le président français, François Hollande, a affirmé qu'il refusait coopération avec le gouvernement de Bachar al-Assad pour lutter[...]

Irak : la politique de la terre brûlée selon l'État islamique

Des jihadistes ont mis le feu jeudi à un champ pétrolier qu'ils contrôlaient dans le nord de l'Irak, avant de battre en retraite alors que les forces kurdes les attaquaient dans le même secteur.[...]

Migrants : l'UE lance l'opération "Frontex Plus" pour aider l'Italie à protéger ses frontières

La Commission européenne a décidé de lancer une nouvelle opération en Méditerranée pour aider l'Italie à faire face à l'afflux de migrants. Elle appelle les États[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex