Extension Factory Builder
20/07/2011 à 17:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Pour ATT, la situation sécuritaire au Sahel ne dervait pas freiner le tourisme. Pour ATT, la situation sécuritaire au Sahel ne dervait pas freiner le tourisme. © Cris Bouroncle/AFP

De passage à Paris, le président Amadou Toumani Touré a appelé les touristes à revenir au Mali, dont l’activité économique est très affectée par la menace terroriste.

Il y avait affluence, ce 12 juillet, au musée du Quai Branly, lorsque Amadou Toumani Touré (ATT), qui effectuait un séjour privé en France, est venu visiter l’exposition consacrée à l’univers dogon. Parlementaires et communicants, scientifiques et artistes, une foule de personnalités s’est pressée autour du président malien pour admirer les quelque 200 œuvres exposées. Le Hogon (souverain dans la culture dogon) n’était pas venu à Paris pour magnifier la civilisation troglodyte de Bandiagara, mais pour dire à tous ceux qui aiment le Mali de continuer à s’y rendre malgré les avertissements et recommandations que les chancelleries occidentales adressent à leurs ressortissants désireux de visiter le plateau dogon, Tombouctou ou Mopti, la Venise du désert.

Si ATT comprend ces mesures de prudence, il a tenu à rappeler qu’elles provoquent des dommages collatéraux sur les populations locales. Les hôtels de Sévaré, Gao ou Tombouctou pâtissent d’une forte chute des réservations. Certains établissements font faillite, des centaines d’emplois sont perdus et de nombreux artisans sont contraints d’abandonner leur production qu’ils n’arrivent plus à écouler.

Privés de revenus. Plus grave, les festivals, qui, périodiquement, relancent l’activité économique dans les villes et villages des trois régions, sont menacés, faute de visiteurs. C’est pourquoi les Maliens veulent convaincre l’opinion internationale, notamment via les médias, que la situation est moins grave qu’on ne le prétend. ATT va plus loin en affirmant que la thérapie choisie – l’interdiction de voyager – aggrave le mal plus qu’elle ne le combat. « En privant de revenus les populations qui vivent exclusivement des recettes du tourisme, on les jette dans les bras de la criminalité transfrontalière et des tenants de l’idéologie obscurantiste. » Manière de dire que la lutte contre le terrorisme et les trafics en tout genre n’est pas uniquement d’ordre sécuritaire. Et que, pour le Nord-Mali, le développement passe, avant tout, par le tourisme.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Ebola au Mali : nouveau cas positif, 310 personnes sous surveillance sanitaire

Ebola au Mali : nouveau cas positif, 310 personnes sous surveillance sanitaire

Un nouveau cas d'Ebola a été déclaré samedi au Mali et cette personne a été admise dans une unité de soins intensifs à Bamako, a indiqué un communiqué du minist[...]

Mokhtar Belmokhtar, "le Ben Laden du Sahara"

Le journaliste mauritanien Lemine Ould M. Salem publie une enquête sur le jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar. Édifiant.[...]

Mali : IBK et le Boeingate, suite

Ibrahim Boubacar Keïta ne s'est toujours pas exprimé sur les soupçons de fraude qui le visent après la publication du rapport du Vérificateur général sur l'achat de l'avion[...]

Mali : en déplacement, IBK montre l'exemple dans la lutte contre Ebola

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta s'est rendu lundi à Kourémalé, dans le sud du pays, près de la frontière avec la Guinée, pour une visite symbolique consacrée[...]

Ebola : vers la mise en place d'un cordon sanitaire pour contenir le virus ?

Après la confirmation des cas d'Ebola au Mali, pays voisin d'États touchés par l'épidémie, l'Union européenne et la Croix-Rouge internationale tentent de mettre en place un cordon[...]

Ebola : précautions et inquiétude chez les Français du Mali

Depuis l'annonce d'un cinquième cas d'Ebola au Mali, la communauté française, forte de 6.000 ressortissants et de 1.400 militaires, y observe avec inquiétude l'arrivée de[...]

Ebola : la France étend ses contrôles aux vols en provenance du Mali

La France a renforcé samedi son dispositif de lutte contre Ebola en étendant ses contrôles de santé, déjà en vigueur pour les passagers des vols directs en provenance de Guinée,[...]

Mali : les illusions perdues de Sirafily Diango

Ancien militant, le dramaturge Sirafily Diango a trouvé une façon de poursuivre la politique par d'autres moyens : l'écriture. Acteur, il sera sur les planches du festival Théâtres des[...]

Mali : des associations portent plainte pour viols et violences sexuelles pendant l'occupation du Nord

Six associations de défense des droits de l’homme ont déposé plainte, mercredi 12 novembre, au nom de 80 victimes de viols et violences sexuelles perpétrés lors de l’occupation des[...]

Mali : deux nouveaux décès causés par Ebola, des dizaines de personnes en quarantaine

Deux personnes - un ressortissant guinéen et un infirmier malien qui l'avait soigné - sont mortes du virus Ebola ces derniers jours dans une clinique de Bamako. Un médecin malien, considéré comme[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers