Extension Factory Builder
20/07/2011 à 17:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Pour ATT, la situation sécuritaire au Sahel ne dervait pas freiner le tourisme. Pour ATT, la situation sécuritaire au Sahel ne dervait pas freiner le tourisme. © Cris Bouroncle/AFP

De passage à Paris, le président Amadou Toumani Touré a appelé les touristes à revenir au Mali, dont l’activité économique est très affectée par la menace terroriste.

Il y avait affluence, ce 12 juillet, au musée du Quai Branly, lorsque Amadou Toumani Touré (ATT), qui effectuait un séjour privé en France, est venu visiter l’exposition consacrée à l’univers dogon. Parlementaires et communicants, scientifiques et artistes, une foule de personnalités s’est pressée autour du président malien pour admirer les quelque 200 œuvres exposées. Le Hogon (souverain dans la culture dogon) n’était pas venu à Paris pour magnifier la civilisation troglodyte de Bandiagara, mais pour dire à tous ceux qui aiment le Mali de continuer à s’y rendre malgré les avertissements et recommandations que les chancelleries occidentales adressent à leurs ressortissants désireux de visiter le plateau dogon, Tombouctou ou Mopti, la Venise du désert.

Si ATT comprend ces mesures de prudence, il a tenu à rappeler qu’elles provoquent des dommages collatéraux sur les populations locales. Les hôtels de Sévaré, Gao ou Tombouctou pâtissent d’une forte chute des réservations. Certains établissements font faillite, des centaines d’emplois sont perdus et de nombreux artisans sont contraints d’abandonner leur production qu’ils n’arrivent plus à écouler.

Privés de revenus. Plus grave, les festivals, qui, périodiquement, relancent l’activité économique dans les villes et villages des trois régions, sont menacés, faute de visiteurs. C’est pourquoi les Maliens veulent convaincre l’opinion internationale, notamment via les médias, que la situation est moins grave qu’on ne le prétend. ATT va plus loin en affirmant que la thérapie choisie – l’interdiction de voyager – aggrave le mal plus qu’elle ne le combat. « En privant de revenus les populations qui vivent exclusivement des recettes du tourisme, on les jette dans les bras de la criminalité transfrontalière et des tenants de l’idéologie obscurantiste. » Manière de dire que la lutte contre le terrorisme et les trafics en tout genre n’est pas uniquement d’ordre sécuritaire. Et que, pour le Nord-Mali, le développement passe, avant tout, par le tourisme.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Le Mali fait le ménage dans son secteur minier

Le Mali fait le ménage dans son secteur minier

Le Mali a procédé à l'annulation de 130 permis de recherche et autorisations d'exploitation de carrière. Ce grand nettoyage concerne des projets sur lesquels aucun développement n'a ét&eac[...]

Vol AH5017 : l'identification des victimes peut prendre "des années"

Une semaine après le crash de l'avion d'Air Algérie, le directeur de la police judiciaire algérienne a affirmé jeudi que l'identification de l'ensemble des victimes prendra "peut-être des[...]

Racisme - Seydou Keita : "Pepe m'avait traité de singe en me crachant dessus"

La rencontre amicale de mardi entre le Real Madrid et l’AS Roma (0-1) a débuté par un coup d’éclat. Après avoir refusé de serrer la main au joueur portugais Pepe, le milieu de terrain[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Vol AH 5017 : une "chute vertigineuse de 10 000 mètres en 3 minutes"

Les images radar du contrôle aérien burkinabè révèlent que le MD-83 du vol AH 5017 d'Air Algérie a chuté en quelques minutes après avoir tenté d'éviter un orage.[...]

Vol AH5017 : comment les Burkinabè ont trouvé la zone du crash

Dès que l'alerte a été donnée au sujet de la disparition du vol AH 5017, les militaires burkinabè n'ont pas ménagé leurs efforts pour retrouver la trace du DC-9[...]

Mali : au Nord, c'est le far west

À Alger, on négocie depuis le 16 juillet, mais dans le Septentrion, on se bat. Entre l'armée, les milices et les rebelles touaregs, rien ne va plus... Seuls les jihadistes et les trafiquants[...]

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers