Extension Factory Builder
22/07/2011 à 11:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Joseph-Antoine Bell regrette l'époque où le Cameroun était la locomotive du football africain. Joseph-Antoine Bell regrette l'époque où le Cameroun était la locomotive du football africain. © AFP

Ancien gardien de but à l’Olympique de Marseille et aux Girondins de Bordeaux. Il a publié, mi-juin, une autobiographie intitulée Vu de ma cage (Schabel)

Jeune Afrique : Pourquoi le Cameroun ne gagne-t-il plus ?

Joseph-Antoine Bell : Je crains que la véritable raison de la crise actuelle ne se trouve dans l’incompétence des dirigeants du football. Ils n’ont probablement jamais su pourquoi la sélection gagnait et n’ont pas la volonté de comprendre pourquoi elle perd en ce moment. Cette incompétence, je la dénonce depuis plus de vingt ans et à chaque fois j’ai subi des attaques personnelles en représailles.

Il y a pourtant plusieurs joueurs de haut niveau…

Pour rester au sommet, il faut réfléchir, s’adapter. Les autres pays l’ont fait : ils ont travaillé, nous ont rattrapés et distancés. Regardez ce qu’a réussi à faire la Côte d’Ivoire… Tel qu’il se pratiquait avant, le football ne laissait pas une grande place à l’organisation. Il n’y avait que le talent des joueurs pour faire la différence. Aujourd’hui, cela ne suffit plus. Une équipe désorganisée, indisciplinée et peu rigoureuse finira toujours par se laisser distancer.

L’État a-t-il sa part de responsabilité ?

Oui, parce qu’il a délégué la gestion quotidienne de ce sport à une fédération dont les dirigeants ont failli. On ne peut pas déléguer sans élaborer un cahier des charges, sans une surveillance rigoureuse… C’est l’État seul qui est propriétaire du label « Lions indomptables ». On l’a vu en France : l’État a mis de l’ordre après le scandale de Knysna [lors du Mondial en Afrique du Sud, NDLR], et ce en dépit des gesticulations de la Fifa. Chez nous, rien ne s’est passé, comme si l’État était complice de l’incompétence de la fédération camerounaise.

On pointe aussi les caprices de footballeurs millionnaires en euros…

Cela n’a rien à voir. L’argent n’a pas détruit les Espagnols qui sont champions du monde et qui sont très bien payés. Je le répète : l’argent n’est destructeur que s’il s’ajoute à des problèmes d’éducation et à une absence de discipline.

Seriez-vous prêt à aider à réformer le football camerounais ?

J’accepterais ce défi par devoir et parce que j’aime mon pays. 

__

Propos recueillis par Georges Dougueli

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

Le Cameroun a décidé lundi de fermer toutes ses frontières aériennes, maritimes et terrestres avec le Nigeria. À cette mesure de prévention s'ajoute une restriction de la circulation avec[...]

Douze chefs d'État africains avec Hollande aux cérémonies du débarquement en Provence

François Hollande accueille ce vendredi 13 chefs d'État, dont douze africains, à bord du Charles-de-Gaulle pour les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement de Provence avec en point[...]

Samuel Foyou, un patron si discret

Ce self-made-man cultive les relations haut placées mais fuit les mondanités. Retour sur l'ascension d'un tailleur qui s'est enrichi dans l'import-export avant de bâtir un vaste empire industriel.[...]

Boko Haram : le Cameroun sur le pied de guerre ?

L'attaque de Kolofata sonne comme un sérieux avertissement. En prenant un ministre camerounais pour cible, les assaillants - probablement des islamistes de Boko Haram - envoient un message clair : leur[...]

Ebola : nouveau cas confirmé au Nigeria, inquiétude au Rwanda et au Cameroun

L'inquiétude ne cesse de grandir au Nigeria. Lundi, le ministère de la Santé a confirmé un dixième cas de personne infectée par le virus Ebola dans le pays.[...]

En Afrique centrale, des raffineries à bout de souffle

Trop petits, les raffineurs du Cameroun, du Congo et du Gabon souffrent d'un manque de rentabilité. Mais loin de s'unir pour s'en sortir, ils optent pour une fuite en avant.[...]

Football : les joueurs africains mentent-ils sur leur âge réel ?

Plusieurs affaires viennent raviver le vieux débat sur l'âge réel des joueurs africains. Or un simple examen des os par IRM permettrait de lever les doutes.[...]

Terrorisme : Boko Haram aurait recruté plusieurs centaines de jeunes au Cameroun

Boko Haram est désormais bien implanté au Cameroun selon des sources policières et civiles dans le nord du pays. Le groupe islamiste y enrôlerait depuis des mois des centaines de jeunes gens pour les [...]

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

Alors que les matchs retour du dernier tour préliminaire se sont achevés dimanche 3 août, on connaît désormais les groupes des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, dont la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers