Extension Factory Builder
22/07/2011 à 11:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Joseph-Antoine Bell regrette l'époque où le Cameroun était la locomotive du football africain. Joseph-Antoine Bell regrette l'époque où le Cameroun était la locomotive du football africain. © AFP

Ancien gardien de but à l’Olympique de Marseille et aux Girondins de Bordeaux. Il a publié, mi-juin, une autobiographie intitulée Vu de ma cage (Schabel)

Jeune Afrique : Pourquoi le Cameroun ne gagne-t-il plus ?

Joseph-Antoine Bell : Je crains que la véritable raison de la crise actuelle ne se trouve dans l’incompétence des dirigeants du football. Ils n’ont probablement jamais su pourquoi la sélection gagnait et n’ont pas la volonté de comprendre pourquoi elle perd en ce moment. Cette incompétence, je la dénonce depuis plus de vingt ans et à chaque fois j’ai subi des attaques personnelles en représailles.

Il y a pourtant plusieurs joueurs de haut niveau…

Pour rester au sommet, il faut réfléchir, s’adapter. Les autres pays l’ont fait : ils ont travaillé, nous ont rattrapés et distancés. Regardez ce qu’a réussi à faire la Côte d’Ivoire… Tel qu’il se pratiquait avant, le football ne laissait pas une grande place à l’organisation. Il n’y avait que le talent des joueurs pour faire la différence. Aujourd’hui, cela ne suffit plus. Une équipe désorganisée, indisciplinée et peu rigoureuse finira toujours par se laisser distancer.

L’État a-t-il sa part de responsabilité ?

Oui, parce qu’il a délégué la gestion quotidienne de ce sport à une fédération dont les dirigeants ont failli. On ne peut pas déléguer sans élaborer un cahier des charges, sans une surveillance rigoureuse… C’est l’État seul qui est propriétaire du label « Lions indomptables ». On l’a vu en France : l’État a mis de l’ordre après le scandale de Knysna [lors du Mondial en Afrique du Sud, NDLR], et ce en dépit des gesticulations de la Fifa. Chez nous, rien ne s’est passé, comme si l’État était complice de l’incompétence de la fédération camerounaise.

On pointe aussi les caprices de footballeurs millionnaires en euros…

Cela n’a rien à voir. L’argent n’a pas détruit les Espagnols qui sont champions du monde et qui sont très bien payés. Je le répète : l’argent n’est destructeur que s’il s’ajoute à des problèmes d’éducation et à une absence de discipline.

Seriez-vous prêt à aider à réformer le football camerounais ?

J’accepterais ce défi par devoir et parce que j’aime mon pays. 

__

Propos recueillis par Georges Dougueli

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Football : le Camerounais Samuel Eto'o élu 'Boulard d'or' 2014

Football : le Camerounais Samuel Eto'o élu "Boulard d'or" 2014

C'est une distinction qui manquait encore à Samuel Eto'o. Mardi, le Camerounais a été élu "Boulard d'or" par les lecteurs du quotidien "L'Équipe", devant Zlatan Ibrahimovic [...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Cameroun : huit soldats et 107 islamistes de Boko Haram tués dans des combats

Huit militaires camerounais et 107 islamistes du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram ont été tués lors d'intenses combats dans l'Extrême-Nord Cameroun, près de la[...]

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

Sur le continent, il ne reste qu'une seule monarchie absolue contrôlant un État internationalement reconnu. Mais les chefferies et les royautés traditionnelles n'ont pas disparu pour autant, surtout en Afrique[...]

Football : et si le Cameroun jouait mieux... sans Eto'o ?

Des retraites internationales – dont celle de Samuel Eto’o –, des joueurs qui ne sont plus convoqués, un afflux de jeunes, un sélectionneur maintenu dans ses fonctions malgré une Coupe du[...]

CAN 2015: l'Algérie et le Cap-Vert ont leur billet pour le Maroc

La quatrième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015 a eu lieu mercredi. En voici les résultats.[...]

Religion : le Vatican reconnaît que "les homosexuels ont des dons à offrir à la communauté"

C'est un texte qui devrait faire date. Lundi, dans un résumé des travaux du synode des évêques sur la famille, le Vatican "reconnaît que les homosexuels ont des dons à offrir à[...]

Cameroun : après la libération de 27 otages, Paul Biya promet "l'éradication totale" de Boko Haram

Après la libération ce week-end de 27 otages chinois et camerounais, le président (camerounais) Paul Biya a promis, lundi, l'éradication totale du groupe islamiste nigérian Boko Haram.[...]

Cameroun : Philémon Yang arbitre pour Nexttel

Philémon Yang, le Premier ministre camerounais, joue l'arbitre du conflit qui touche la hiérarchie de Nexttel. La gestion du patron vietnamien de l'entreprise est décriée par ses directeurs adjoints[...]

Cameroun : libération de 27 otages chinois et camerounais

Vingt-sept otages chinois et camerounais enlevés en mai et juillet dans l'extrême-nord du Cameroun ont été libérés dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers