Extension Factory Builder
28/06/2011 à 17:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des Marines américains en Afghanistan. Des Marines américains en Afghanistan. © AFP

Mission accomplie. C’est ce qu’a déclaré en substance le président américain le 22 juin dans une brève allocution pour justifier le retour de 33 000 soldats d’ici à 2012.

Barack Obama l’avait promis. Il a tenu parole. Et l’a annoncé lors d’une courte adresse à la nation, le 22 juin : le désengagement des troupes américaines d’Afghanistan commencera en juillet. Plus rapide et plus ample que prévu, il se fera en deux temps : 10 000 soldats en 2011, 23 000 d’ici à la fin de l’été 2012. Resteront environ 70 000 soldats américains jusqu’au passage de relais aux forces de sécurité afghanes, prévu en 2014.

Pour Washington, les 30 000 soldats supplémentaires dits du surge – envoyés par Obama, en décembre 2009, à l’issue d’une longue phase de réflexion – ont atteint leurs objectifs dans la lutte contre les talibans et les réseaux d’Al-Qaïda. Avec en point d’orgue, bien sûr, la mort d’Oussama Ben Laden.

« Nous sommes en position de force. Al-Qaïda est aux abois. Il est temps de finir la guerre en Afghanistan, de manière responsable. » Soit un changement stratégique majeur, sonnant comme un désaveu pour le général David Petraeus, commandant actuel des forces alliées en Afghanistan (il prendra début juillet la tête de la CIA, à la place de Leon Panetta, nommé secrétaire à la Défense). Petraeus défendait un retrait de 10 000 soldats, afin de ne pas saper la stratégie dite « contre-insurrectionnelle » poursuivie depuis 2009 et axée sur le nation-building, c’est-à-dire la stabilisation du pays par la construction d’un État afghan fort.

Guerre impopulaire. Ce nation-building n’est plus de mise. Pour une raison simple – au-delà bien sûr du bilan en vies humaines : l’Amérique n’en a plus les moyens. Mille milliards de dollars. C’est le coût avancé par Obama pour les dix ans de guerre en Afghanistan. Trop pour un pays dont la crise économique – déficit record et taux chômage de 9 % – sera au cœur de la présidentielle de 2012. « Je trouve stupéfiant que l’on construise des ponts à Kandahar et non à Baltimore ou Kansas City », a déclaré Antonio R. Villaraigosa, le maire de Los Angeles, qui, lors du 79e Congrès des maires américains, le 18 juin, a appelé au retrait accéléré d’Afghanistan.

Message reçu par Obama. Avec cette phrase, dans un discours confit de l’habituel exceptionnalisme américain : « Il est temps de se consacrer au nation-building de l’Amérique. »

__

Par Jean-Éric Boulin, à New York

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Sida : les lois homophobes accusées de favoriser la propagation du virus

Sida : les lois homophobes accusées de favoriser la propagation du virus

Les lois qui interdisent et stigmatisent l’homosexualité ont été pointées du doigt lors de la conférence internationale sur le sida à Melbourne en Australie. Elles favoriseraient l[...]

Italie : près de 800 migrants sauvés par la marine en une nuit

La marine italienne à annoncé avoir secouru près de 800 migrants dans la nuit de dimanche à lundi. En cette saison estivale les candidats à la traversée de la Méditerranée,[...]

Le FBI a-t-il poussé des musulmans américains à commettre des attentats ?

Dans un rapport publié lundi, Human Rights Watch dénonce les pratiques abusives du FBI qui aurait incité des Américains musulmans à commettre des attentats, après le 11-Septembre. Les[...]

Commission européenne : Jean-Claude Juncker, l'ère du dinosaure

Élu sans surprise, le président de la Commission européenne donne des gages à la droite, à la gauche, aux Verts. Un risque de cacophonie ?[...]

Côte d'Ivoire : Drogba, le retour de l'enfant prodige à Chelsea

Selon le quotidien "L'Équipe", Didier Drogba est attendu dans la semaine à Londres pour parapher un contrat d'un an avec Chelsea. Il devrait par la suite entamer une reconversion dans le staff technique du[...]

Crash en Ukraine : les séparatistes enlèvent les corps, Washington accuse Moscou

La colère gronde dans le monde contre les séparatistes pro-russes qui se sont précipités pour retirer les corps de victimes de l'accident dans l'est de l'Ukraine, Washington accusant les Russes de leur[...]

Des députés français constatent le retour de l'Égypte sur la scène africaine

Première visite du genre depuis l'élection d'Abdel Fatah al-Sissi, une délégation de six députés français s’est rendue au Caire du 15 au 19 juillet. Le ministre des Affaires[...]

France : affrontements à Paris entre la police et des manifestants propalestiniens

Les policiers antiémeute et des propalestiniens s'affrontaient samedi à coups de pierres et de gaz lacrymogènes dans les rues de Paris après une tentative de manifestation de soutien aux Palestiniens[...]

Hollande au Tchad pour l'installation du dispositif anti-terrorisme au Sahel

Le président français François Hollande achevait samedi son périple de trois jours en Afrique à N'Djamena, où il doit préparer l'installation du commandement de Barkhane, nouvelle[...]

Côte d'Ivoire : le fashion faux pas d'Annick Girardin moqué sur Twitter

En Côte d'Ivoire, la venue d'Annick Girardin avec le président français François Hollande n'est pas passée inaperçue. En effet, la twitosphère s'est quelque peu émue de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers