Extension Factory Builder
28/06/2011 à 17:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des Marines américains en Afghanistan. Des Marines américains en Afghanistan. © AFP

Mission accomplie. C’est ce qu’a déclaré en substance le président américain le 22 juin dans une brève allocution pour justifier le retour de 33 000 soldats d’ici à 2012.

Barack Obama l’avait promis. Il a tenu parole. Et l’a annoncé lors d’une courte adresse à la nation, le 22 juin : le désengagement des troupes américaines d’Afghanistan commencera en juillet. Plus rapide et plus ample que prévu, il se fera en deux temps : 10 000 soldats en 2011, 23 000 d’ici à la fin de l’été 2012. Resteront environ 70 000 soldats américains jusqu’au passage de relais aux forces de sécurité afghanes, prévu en 2014.

Pour Washington, les 30 000 soldats supplémentaires dits du surge – envoyés par Obama, en décembre 2009, à l’issue d’une longue phase de réflexion – ont atteint leurs objectifs dans la lutte contre les talibans et les réseaux d’Al-Qaïda. Avec en point d’orgue, bien sûr, la mort d’Oussama Ben Laden.

« Nous sommes en position de force. Al-Qaïda est aux abois. Il est temps de finir la guerre en Afghanistan, de manière responsable. » Soit un changement stratégique majeur, sonnant comme un désaveu pour le général David Petraeus, commandant actuel des forces alliées en Afghanistan (il prendra début juillet la tête de la CIA, à la place de Leon Panetta, nommé secrétaire à la Défense). Petraeus défendait un retrait de 10 000 soldats, afin de ne pas saper la stratégie dite « contre-insurrectionnelle » poursuivie depuis 2009 et axée sur le nation-building, c’est-à-dire la stabilisation du pays par la construction d’un État afghan fort.

Guerre impopulaire. Ce nation-building n’est plus de mise. Pour une raison simple – au-delà bien sûr du bilan en vies humaines : l’Amérique n’en a plus les moyens. Mille milliards de dollars. C’est le coût avancé par Obama pour les dix ans de guerre en Afghanistan. Trop pour un pays dont la crise économique – déficit record et taux chômage de 9 % – sera au cœur de la présidentielle de 2012. « Je trouve stupéfiant que l’on construise des ponts à Kandahar et non à Baltimore ou Kansas City », a déclaré Antonio R. Villaraigosa, le maire de Los Angeles, qui, lors du 79e Congrès des maires américains, le 18 juin, a appelé au retrait accéléré d’Afghanistan.

Message reçu par Obama. Avec cette phrase, dans un discours confit de l’habituel exceptionnalisme américain : « Il est temps de se consacrer au nation-building de l’Amérique. »

__

Par Jean-Éric Boulin, à New York

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

'Fessemania' : l'avant-garde de l'arrière-train africain

"Fessemania" : l'avant-garde de l'arrière-train africain

Les tenants de l’ordre esthétique mondial ont décidé que les grosses fesses étaient désormais à la mode. L’Afrique n’a pas attendu leur diktat…[...]

Ebola : le missionnaire rapatrié en Espagne est dans un "état grave"

Un missionnaire catholique espagnol contaminé par le virus Ebola en Sierra Leone a été rapatrié dans la nuit de dimanche à lundi à Madrid. Selon les services médicaux, il est[...]

L'État islamique appelle à tuer des civils français et américains

Le porte-parole de l'État islamique a appelé lundi ses partisans à riposter aux frappes lancées par la France et les États-Unis dans le nord de l'Irak en s'en prenant à leurs [...]

France : Nicolas Sarkozy estime qu'il n'a pas le choix et qu'il doit revenir en politique

Nicolas Sarkozy a plaidé dimanche avoir non seulement "envie" mais surtout ne pas avoir "le choix" : il doit revenir en politique face au PS et au FN et s'est livré à un véritable[...]

Angelina Jolie va diriger un film sur la lutte contre le trafic d'ivoire

Angelina Jolie va diriger une "épopée" sur le paléo-archéologue kényan Richard Leakey et sa lutte contre le trafic d'ivoire, a indiqué vendredi la maison de production[...]

France : Nicolas Sarkozy annonce son retour et brigue la présidence de l'UMP

Vendredi, l'ancien président français a annoncé son retour dans la vie politique, via un texte publié sur Facebook et Twitter. Dans la posture du sauveur, Nicolas Sarkozy indique son intention de [...]

Union européenne : une Lady Pesc chasse l'autre

C'est l'Italienne Federica Mogherini qui, à partir du 1er novembre, dirigera la politique étrangère et de sécurité commune en lieu et place de la Britannique Catherine Ashton.[...]

Argentine : des narcos à la Casa Rosada

Pourquoi des trafiquants de drogue appelaient-ils périodiquement au téléphone le siège de la présidence argentine ? La police a mis en évidence des complicités au plus au[...]

Quand un vent d'Afrique souffle sur la robe traditionnelle bavaroise

Deux créatrices d'origine camerounaise installées en Allemagne se taillent un beau succès en réinventant à partir de flamboyants tissus africains la robe traditionnelle bavaroise, la[...]

Les sons de la semaine #14 : Mashrou' Leila, Sabza, Akale Wube...

Bienvenue dans notre tour d'horizon musicale hebdomadaire avec Mshrou' Leila, Sabza et Akale Wube ![...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex