Extension Factory Builder
30/06/2011 à 15:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Bruno Le Maire, ministre français de l’Agriculture. Bruno Le Maire, ministre français de l’Agriculture. © SIPA

À Paris, le sommet du G20 agricole a adopté le 23 juin à l’unanimité un "plan d’action" contre la volatilité des prix qui servira de base au prochain G20 de novembre. Précisions sur les avancées des cinq points du "plan d'action".

Pour la première fois, les ministres de l’Agriculture se sont parlés au G20 agricole et se sont entendus sur un « plan d’action sur la volatilité des prix alimentaires et sur l’agriculture », qui servira de base au sommet des chefs d’État et de gouvernement du G20 de novembre, à Cannes.

Voici les avancées réelles sur les cinq points du « plan d’action » :

  • 1. Amélioration de la production et de la productivité agricoles : une « initiative internationale de recherche pour l’amélioration du blé » devrait notamment aboutir au séquençage du génome de cette céréale vitale.
  • 2. Amélioration de l’information et de la transparence des marchés, afin de réduire les inquiétudes génératrices de volatilité des prix : un « système d’information sur les marchés agricoles » créera une base de données, dans le cadre de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), sur les productions, la consommation et les stocks de denrées alimentaires.
  • 3. Coordination politique internationale : un « Forum de réaction rapide » débattra des réponses à apporter à une pénurie, par exemple. Les interdictions d’exporter ne s’appliqueront plus aux organisations humanitaires.
  • 4. Amélioration de la gestion du risque agricole et de la sécurité alimentaire : une boîte à outils mettra à la disposition des pays en développement des instruments d’assurance, afin d’amortir le choc de la volatilité des prix alimentaires.
  • 5. Régulation des marchés agricoles : afin de « lutter contre les abus, nous proposons aux ministres des Finances de nos pays de créer des limites de position » d’achat ou de vente, a déclaré Bruno Le Maire.

C’est à bon droit que Bruno Le Maire, ministre français de l’Agriculture, a pu déclarer le 23 juin à l’issue du sommet, qu’il présidait à Paris : « Nous jetons les bases de la nouvelle agriculture mondiale, durable, solidaire et dont les marchés seront régulés. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

Les mystères de la Corsafrique

Les mystères de la Corsafrique

Feliciaggi, Tomi, Pasqua, Foccart, Bongo Ondimba, Sassou Nguesso, IBK... Bienvenue en Corsafrique ! Dans son numéro double, "Jeune Afrique" consacre une enquête à l'ascension des Corses en Afrique, d[...]

Cour de justice de l'Uemoa : y a-t-il un pilote à la barre ?

Que se passe-t-il à la Cour de justice de l'Union économique et monétaire d'Afrique de l'Ouest (UEMOA) ?[...]

À la tête de l'Union africaine, Robert Mugabe en profite pour plaider ses causes dans le monde entier

De retour sur le devant de la scène internationale depuis qu'il occupe la présidence tournante de l'Union africaine, le chef de l'État zimbabwéen, Robert Mugabe, multiplie les voyages et profite de[...]

Xénophobies africaines

Je donne ma main à couper si je me trompe. Chaque fois que rien ne marche sur notre continent, chaque fois que ceux qui rêvent debout voient leurs desseins contrariés, une phrase, une seule, revient[...]

Dr Fatoumata Nafo-Traoré : "Nous sommes à un tournant de la lutte contre le paludisme"

Samedi 25 avril a lieu la Journée mondiale de lutte contre le paludisme. L'occasion pour le Dr Fatoumata Nafo-Traoré, directrice exécutive de l'organisme Roll Back Malaria, de faire le point sur la situation[...]

Tour de France : MTN-Qhubeka s'échauffe pour la Grande Boucle

Ils y sont arrivés. MTN-Qhubeka est la première équipe cycliste africaine à avoir été invitée au Tour de France (du 4 au 26 juillet 2015). Pourtant, le pari n’était[...]

Immigration : l'ONU appelle l'Europe à sortir de sa stratégie "minimaliste" et à "sauver des vies"

Alors que l'Union européenne se réunit jeudi en sommet extraordinaire après les multiples naufrages de ces derniers jours en Méditerranée, l'ONU l'a exhortée à sortir de sa[...]

Zimbabwe : quand Mugabe se change en "Miss Roberta"

Résignés, les internautes zimbabwéens s’attardent davantage sur les photographies de leur président que sur sa politique. Sur le dernier cliché à la mode, Robert Mugabe semble[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

Élections : la carte interactive de la biométrie en Afrique

En Afrique comme ailleurs, les élections riment parfois avec fraudes ou, tout au moins, soupçons de votes multiples, de bourrages d'urnes et de manipulations en tous genres... Alors, pour réconcilier les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2633p019.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2633p019.xml0 from 172.16.0.100