Extension Factory Builder
14/06/2011 à 10:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Lisbonne, 10 juin. Drôle de paradoxe : c’est dans un pays européen frappé de plein fouet par une grave crise économique que la Banque africaine de développement (BAD) tient ses assemblées annuelles et présente, une fois n’est pas coutume, la nouvelle face vertueuse du continent. Croissance en hausse, intérêt de plus en plus marqué des investisseurs étrangers traditionnels, émergence de nouveaux acteurs qui suscitent une concurrence dont profite à plein le continent… Oui, l’Afrique se porte bien, merci.

3,7 % de croissance attendue en 2011, 5,6 % pour la seule Afrique subsaharienne (contre 2 % en moyenne pour les pays développés), les révolutions en Tunisie, en Libye et en Égypte obérant mécaniquement les performances économiques de l’Afrique du Nord : les indicateurs sont au vert, une tendance pas près de s’infléchir. Le continent surfe à l’évidence sur la boulimie mondiale de matières premières – merci les pays émergents ! L’Afrique pauvre, inquiétante, vouée à la défiance des investisseurs, cette Afrique-là n’est plus. Désormais, l’Afrique, c’est chic !

Hydrocarbures, minerais, coton, bois, produits alimentaires, terres arables non cultivées, main-d’oeuvre… Notre continent regorge de tout ce dont le monde aura de plus en plus besoin. Les Chinois l’ont bien compris, qui sont devenus, en 2011, le premier partenaire commercial de l’Afrique. Les autres « émergents », Indiens et Brésiliens en tête, bousculent eux aussi nos anciens partenaires privilégiés, réputés frileux. Ainsi les investissements étrangers sont-ils passés de 10 milliards de dollars au début des années 2000 à plus de 72 milliards en 2008 (de 6,9 à 49,4 milliards d’euros).

Autant de signaux positifs qui, conjugués au vent du changement qui souffle au nord et au sud du Sahara, et contraint nos dirigeants, sous la pression d’une opinion publique qui pèse chaque jour un peu plus, à une meilleure gouvernance, à plus de démocratie, de libertés, de justice et de transparence, ne peuvent qu’augurer d’un avenir meilleur. Enfin.

N’en déplaise aux afropessimistes de tous poils, l’Afrique change. Cette liste non exhaustive de bonnes nouvelles, souvent occultées, doit cependant nous inciter à redoubler de vigilance. Pour que ce fragile cercle vertueux ne se limite pas à un simple effet de mode et ne soit plus jamais remis en question.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Carte interactive : l'Afrique francophone dans les missions de maintien de la paix

Carte interactive : l'Afrique francophone dans les missions de maintien de la paix

Depuis quelques années, les pays africains francophones participent de plus en plus à des opérations et missions de paix dans le monde. "Jeune Afrique" vous propose de vérifier si votre &Eacut[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat à New York organisé le 23 septembre par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Tunisie - Philippe Troussier : avec Sfax, "nous voulons remporter la Ligue des champions"

Dimanche à Kinshasa (RDC), Sfax se présentera avec l’étiquette de favori, lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions face à l’AS Vita Club. Philippe Troussier,[...]

Qatar National Bank en Afrique, maintenant, c'est du sérieux !

L'entrée du groupe qatari dans le capital d'Ecobank a surpris tout le monde. Et selon les analystes, ce n'est qu'un début... Les géants du continent se laisseront-ils faire ?[...]

Stanley Nelson : "Obama n'a rien changé à la situation des Noirs"

Le réalisateur américain, Stanley Nelson, a présenté pour la première fois en France son documentaire "Freedom Summer" au Festival international des films de la diaspora[...]

FAO : 805 millions de personnes souffrent (encore) de la faim dans le monde

Dans un rapport publié mardi, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a indiqué qu'environ 805 millions de personnes souffraient encore de la famine dans le monde, malgré[...]

Ebola : il faut un milliard de dollars pour lutter contre l'épidémie, selon l'ONU

À l'issue d'une réunion à huis-clos à Genève, mardi, le Dr David Nabarro, coordonnateur de l'ONU contre l'épidémie d'Ebola, a indiqué que les Nations unies avaient besoin[...]

Ebola : Barack Obama souhaite lancer un plan d'action estimé à 88 millions de dollars

Le président Barack Obama va demander au Congrès américain une enveloppe de 88 millions de dollars pour lutter contre le virus Ebola en Afrique de l'ouest, a rapporté lundi le Wall Street Journal.[...]

Sam Pa, très sulfureux intermédiaire

Depuis dix ans, le nom de ce businessman - et ancien espion chinois ? - apparaît dans de nombreux contrats miniers passés entre Pékin et l'Afrique. Son parcours sinueux commence en Angola[...]

À quoi sert Mme Zuma ?

Si Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), était japonaise, elle se confondrait en kokaishiteimass (excuses publiques) et courbettes contrites, avant de [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex