Extension Factory Builder
14/06/2011 à 15:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des conditions déplorables ont causé la mort d'une trentaine d'enfants. Des conditions déplorables ont causé la mort d'une trentaine d'enfants. © Bertrand Guay/AFP

Une trentaine d’enfants confiés à un organisme d’État malien sont morts.

Des décès suspects, un rapport accablant et le scandale arrive. Le 26 mai, Diallo Aminata Keita, la directrice de la Pouponnière de Bamako, a été arrêtée puis déférée à la prison pour femmes de Bollé. Elle est accusée d’actes de négligence ayant entraîné la mort de trente-trois bébés entre août 2010 et février 2011.

La brigade enquêtait depuis quelques mois sur ces morts au sein de la Pouponnière, qui accueille des enfants abandonnés de moins de 4 ans. Le 17 février, le rapport tombe : il y a « 66 enfants pour 7 nounous. Les enfants souffrent de malnutrition […] Ils ne portent ni couche ni habit adapté à la saison. » Une source malienne confirme : « Il y a un problème de manque de personnel, de qualification et de motivation. » La Pouponnière, qui relève du ministère de la Promotion de l’enfant et de la famille, vit pourtant de dons – en argent et en nature – versés par des associations et des organismes. « Les donations en nature étaient en partie revendues sur les marchés », poursuit cette même source. Diallo Aminata Keita devra aussi répondre d’accusations de faux et d’usages de faux, ainsi que de détournement. Mariée à un avocat spécialisé dans les affaires d’adoption, elle s’apprêtait à prendre sa retraite. Certains la voient déjà au cœur d’un vaste trafic d’enfants.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Mali : bientôt un procès dans l'affaire des 'Bérets rouges' ?

Mali : bientôt un procès dans l'affaire des "Bérets rouges" ?

Le rapport d'enquête sur l'affaire de la disparition des "Bérets rouges" devrait prochainement être bouclé et transmis au procureur, ouvrant ainsi la voie à un éventuel procè[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord dans cent jours" sur le Nord-Mali

Le chef de la diplomatie algérienne fait le point sur le dialogue inter-malien, entamé le 16 juillet, et qui devrait être suspendu le 24 juillet avant une reprise à la mi-août. Première[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Pourquoi le Mali s'est fait épingler par le FMI pour des fournitures militaires

Le FMI est-il trop pointilleux ? Un contrat de fournitures militaires de plusieurs dizaines de millions d'euros fait en tout cas tiquer les bailleurs de fonds. Trop opaque, jugent-ils. Le Mali n'apprécie pas.[...]

Mali : le groupe de Belmokhtar revendique l'attentat-suicide qui a tué un soldat français

Dans un enregistrement audio transmis mercredi soir au site d'information mauritanien Alakhbar, Al-Mourabitoune, le groupe du jihadiste Mokhtar Belmokhtar, revendique l'attentat-suicide qui a tué un sous-officier[...]

Mali : le gouvernement se dit "prêt à aller loin" dans les négociations de paix

Selon Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères, le gouvernement de Bamako est "prêt à aller loin" dans les négociations de paix avec les groupes armés du Nord du[...]

Mali : après des mois de blocage, ouverture des négociations de paix à Alger

Des négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés du nord du pays s'ouvrent ce mercredi à Alger. En guise de bonne volonté, les deux camps ont échangé mardi soir[...]

Ebola en Afrique de l'Ouest : le bilan passe le cap des 600 morts, dont 68 en 5 jours

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le bilan de l'épidémie de fièvre Ebola qui frappe la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone depuis mars a désormais franchi le cap des 600[...]

Mali : mort d'un sous-officier de l'armée française, "victime d'un attentat suicide"

L'Élysée a annoncé mardi qu'un soldat français avait été tué au Mali, "victime d'un attentat-suicide", alors qu'il participait à une opération de[...]

Mali : Le Drian annonce la fin de "Serval" remplacée par l'opération "Barkhane" contre le terrorisme au Sahel

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé, dimanche, la fin de l'opération Serval au Mali. Elle va être remplacée par l'opération régionale[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers