Extension Factory Builder
07/06/2011 à 18:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les djihadistes d'Aqmi tentent de déstabiliser la jeune démocratie tunisienne. Les djihadistes d'Aqmi tentent de déstabiliser la jeune démocratie tunisienne. © AFP

Les deux minicommandos djihadistes arrêtés dans le sud de la Tunisie au mois de mai auraient été chargés de préparer des attentats à l’explosif.

Ce n’est pas un seul groupe présumé membre d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) que les forces de sécurité tunisiennes ont arrêté dans le sud au mois de mai, mais deux. Le premier, c’était le 11 mai, à l’hôtel Médina de Tataouine. Il était composé de deux jeunes Libyens. Au départ, les autorités ont déclaré qu’ils avaient une « bombe artisanale », venaient d’Algérie et comptaient poursuivre leur route vers la Libye. C’était pour se donner le temps d’approfondir l’enquête.

Le second groupe a été arrêté dans la nuit du 14 au 15 mai, dans la montagne de Nekrif, à 25 km de Remada. C’est une unité saharienne de la garde nationale qui lui a donné l’assaut après avoir reçu des renseignements sur la présence d’étrangers.

D’après des sources sécuritaires, le groupe est composé d’un Algérien surnommé « Abou Meslem », qui a rejoint Aqmi il y a une douzaine d’années, et d’un Libyen, dont le nom de guerre est « Abou Batin », qui a reçu, il y a cinq ans, une formation dans le camp d’entraînement d’Aqmi près de Bir el-Ater, à 87 km au sud de Tebessa, en Algérie. Tous deux faisaient partie d’une section d’Aqmi qui aurait été chargée, au lendemain de la révolution du 14 janvier, de préparer des attentats à l’explosif en Tunisie. Ils s’y sont rendus séparément et à des dates différentes dans la deuxième quinzaine d’avril, via la frontière algéro-tunisienne, pour gagner ensuite les montagnes de Beni Khedache, à une cinquantaine de kilomètres de Tataouine.

Arsenal

Les autorités ont saisi trois kalachnikovs, des munitions, des chargeurs et des explosifs TNT, ainsi qu’un GPS, deux téléphones portables, un faux passeport libyen, des euros et des dinars. Lors de l’interrogatoire, ils ont reconnu qu’il y avait d’autres groupes d’Aqmi qui se dirigeaient vers le nord du pays. Des aveux qui ont sans doute permis aux enquêteurs de remonter jusqu’au commando neutralisé à Rouhia, dans le centre-ouest, le 18 mai.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : "Si Béji" et les bajboujettes

Le tout nouveau président tunisien, appelé affectueusement Bajbouj, doit aux femmes sa victoire à la présidentielle. Et qu'un électorat féminin porte un candidat à la magist[...]

Tunisie : Maison de l'image et espace d'expressions

Comment filmer, photographier et dire la Tunisie d'aujourd'hui ? Olfa Feki, architecte, et Wassim Ghozlani, photographe, viennent de créer dans ce but la Maison de l'image.[...]

La Tunisie lève un milliard de dollars sur les marchés internationaux

La Tunisie a obtenu le 27 janvier un milliard de dollars sur les marchés internationaux, davantage que les 750 millions prévus. La demande a atteint 4,3 milliards.[...]

CAN 2015 : La RD Congo rejoint sur le fil la Tunisie en quarts !

Longtemps éliminés, les Congolais qui ont égalisé grâce à Bokila face à la Tunisie (1-1) rejoignent leur adversaire du soir en quarts de finale de la CAN 2015. Le Cap-Vert et la[...]

Tunisie : report du vote de confiance au gouvernement de Habib Essid

À peine formé, le gouvernement proposé par le nouveau chef de l’exécutif, Habib Essid, suscite de vives critiques. Au point que le vote de confiance à l’Assemblée des[...]

Gouvernement tunisien : pourquoi Afek Tounes a jeté l'éponge

Le parti tunisien Afek Tounes déplore la méthode de négociation quelque peu expéditive du Premier ministre désigné, Habib Essid, pour la formation de son gouvernement.[...]

Terrorisme : Al-Qaïda, Daesh, même jihad

Ennemies au Moyen-Orient, les deux grandes mouvances de l'islamisme radical ont tendance à s'imbriquer à mesure que l'on s'éloigne du foyer syro-irakien.[...]

Tunisie : Habib Essid a formé son gouvernement

Après de longues et complexes tractations avec les partis, Habib Essid, le nouveau chef de l’exécutif tunisien, a bouclé vendredi la composition de son gouvernement qu’il présentera[...]

Former le gouvernement tunisien, le casse-tête de Habib Essid

Nouveau chef de l'exécutif tunisien, Habib Essid continue de chercher la formule idéale pour son futur gouvernement, dont la composition doit être annoncée, selon des sources au sein de son [...]

CAN 2015 : la Tunisie assomme les Chipolopolos

Les Zambiens, longtemps dominateurs, ont ouvert le score par Emmanuel Mayuka à l'heure de jeu. Mais les Chipolopolos ont ensuite payé leurs occasions manquées. Résultat, c'est la Tunisie qui a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2628p046-047.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2628p046-047.xml1 from 172.16.0.100