Extension Factory Builder
12/04/2011 à 10:48
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président sénégalais Abdoulaye Wade enregistre une nouvelle défection. Le président sénégalais Abdoulaye Wade enregistre une nouvelle défection. © AFP

L’hémorragie au Parti démocratique sénégalais se poursuit. C’est au tour d’Aminata Tall de faire défection.

Un général peut-il partir à la guerre sans lieutenants d’expérience ? Cette question, Abdoulaye Wade va bien finir par se la poser. À l’approche de l’élection présidentielle, prévue en février 2012, le président sénégalais doit faire face à une vague de défections parmi ses collaborateurs de poids.

Après Macky Sall en 2008, Cheikh Tidiane Gadio en 2009 et Landing Savané voici quelques mois, c’est au tour d’Aminata Tall, une fidèle parmi les fidèles, de le quitter.

Le 27 mars, celle que les Sénégalais surnomment « la dame de fer du PDS » (Parti démocratique sénégalais) n’y a pas été de main morte. Dans son fief de Diourbel, elle a annoncé « la fin de [son] compagnonnage » avec Wade, un « trompeur » qui l’aurait « abusée ». « Je demande solennellement pardon aux Sénégalais et aux Sénégalaises pour la coresponsabilité de tout ce qui s’est passé dans ce pays. J’ai cru à un idéal, à une idéologie de justice, de travail, à un homme, et j’ai été déçue », a-t-elle déclaré. Certes, ce n’est pas la première fois que Mme Tall quitte le président avec fracas. Mais peu d’observateurs la voient cette fois-ci rentrer au bercail.

Aux côtés de Wade depuis plus de trente ans, Aminata Tall (61 ans), qui n’a connu que le PDS, était une très proche collaboratrice. « Elle est l’une des seules à oser lui dire non. Elle a un fort tempérament », explique le professeur de droit Babacar Guèye. Plusieurs fois ministre avant d’être nommée secrétaire générale de la présidence en 2009, elle avait quitté le Palais, où elle se sentait de plus en plus à l’étroit, lors du dernier remaniement ministériel en février. Le président lui avait alors proposé le portefeuille de la Fonction publique, mais elle avait refusé, estimant mériter plus.

C’est une « grande perte » pour le PDS, a déploré le porte-parole d’un parti de plus en plus divisé. Aminata Tall a longtemps dirigé le mouvement des femmes de la formation libérale. « Elle y a un certain poids », estime M. Guèye. D’ores et déjà, les spéculations vont bon train sur sa future destination. Il n’est pas exclu qu’elle rejoigne Idrissa Seck. L’ancien Premier ministre, qui s’oppose ouvertement à une nouvelle candidature de Wade, a aujourd’hui un pied à l’intérieur du PDS et l’autre à l’extérieur.

Dans le camp du président, le vide commence à se faire sentir. La faute, estime un ancien ministre de Wade, à un entourage de nouveaux venus « qui font perdre le sens des réalités au président et éloignent tous les fidèles de la première heure ». Tall, comme Gadio ou Savané, « n’a aucun poids politique, cela ne change rien », rétorque un proche de Karim Wade, le fils du président.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des migrant[...]

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap Vert au Cameroun, au Gabon, au[...]

Sénégal-Tchad : pour Hissène Habré, le compte à rebours a commencé

Les trois magistrats chargés de juger l'ancien président tchadien ont été nommés début avril, et le procès pourrait débuter en juin, à Dakar.[...]

Football : le Sénégalais Souleymane Diawara risque sept ans de prison

L’international sénégalais Souleymane Diawara est écroué depuis le 9 avril, avec un de ses frères, pour "extorsion de fonds en réunion" et "tentative[...]

France : pourquoi l'ex-international sénégalais Souleymane Diawara est en prison

L'ex-international sénégalais Souleymane Diawara a été écroué vendredi à la prison des Baumettes à Marseille après avoir été interpellé et[...]

Sénégal : Sall - Wade, le président et le prisonnier

Que l'opposition ait fait de Karim Wade son candidat à la prochaine élection ne gênera sans doute pas beaucoup Macky Sall. Mais l'ancien ministre sera bien plus gênant derrière les barreaux[...]

Sénégal : la filière touristique salue la suppression du visa d'entrée annoncée par Macky Sall

Le président sénégalais, Macky Sall, a annoncé la suppression du visa d'entrée au Sénégal pour le 1er mai, entre autres mesures pour favoriser le tourisme dans le pays. Une[...]

Fadel Barro : "Ils ne pourront pas arrêter l'avancée de Filimbi" en RDC

Journaliste et cofondateur de "Y'en a marre", le Sénégalais Fadel Barro faisait partie des activistes arrêtés le 15 mars à Kinshasa après avoir participé à une[...]

Sénégal : ci-gît le PDS

En faisant d'un Karim Wade incarcéré depuis près de deux ans son candidat à la prochaine élection présidentielle, le Parti démocratique sénégalais[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2621p050.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2621p050.xml0 from 172.16.0.100