Extension Factory Builder
17/03/2011 à 10:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ismaïl Omar Guelleh n'est pas inquiet d'une éventuelle contagion des révolutions arabes. Ismaïl Omar Guelleh n'est pas inquiet d'une éventuelle contagion des révolutions arabes. © Vincent Fournier/J.A.

Il a suffi d’une manifestation violente, le 18 février, au cœur de Djibouti-ville, avec le concours de l’opposition radicale, pour que le grand voisin éthiopien s’inquiète.

Le président Mélès Zenawi a aussitôt téléphoné à son homologue Ismaïl Omar Guelleh pour s’informer de la situation et exprimer ses craintes de voir le port de Djibouti, dont l’Éthiopie dépend largement pour ses échanges extérieurs, bloqué pour cause d’instabilité. Guelleh l’a rassuré : l’onde de choc des « révolutions arabes » ne risque guère, selon lui, d’atteindre son petit État, à quelques jours de l’élection présidentielle du 8 avril.

Prévoyant, « IOG » a néanmoins fait accélérer la mise en œuvre de diverses mesures sociales visant à employer les jeunes chômeurs. Parmi celles-ci, la formation accélérée (en trois mois) d’un millier de Djiboutiens destinés à être recrutés par l’ONU comme policiers au Darfour et en Haïti ; et l’embauche, via des sociétés de recrutement américaines, de plusieurs centaines d’autres sur des chantiers au Qatar et à Abou Dhabi.

En réalité, plutôt qu’une quelconque contagion révolutionnaire chez lui (où la société civile est inexistante et où les partis d’opposition sont des coquilles vides), Guelleh redoute les effets d’une déstabilisation du Yémen voisin, qui pourrait se traduire par un afflux massif de boat people. Mais aussi un surcroît d’agressivité du régime érythréen, très proche de celui de Kadhafi. D’ores et déjà, les autorités britanniques ont sollicité Djibouti pour servir de tête de pont à l’évacuation du Yémen d’un millier de leurs ressortissants.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Djibouti

DP World en pleine tourmente sur le continent

DP World en pleine tourmente sur le continent

Alors qu'il aligne les bonnes performances à travers le monde, en Afrique, le troisième opérateur portuaire mondial collectionne les ennuis et les scandales. Le dernier en date, à Djibouti, pour[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Djibouti : petit écran, jeunes talents

Pour ses 60 ans, la radio-télévision nationale djiboutienne bouscule sa grille. Place au divertissement et à la téléréalité. Avec, en vedette, des programmes[...]

À Djibouti, le français tire la langue

Depuis quinze ans, l'arabe prend de plus en plus d'importance. L'anglais, lui aussi, frappe à la porte. Un rééquilibrage culturel d'un côté, un virage commercial de l'autre. Et la fin[...]

Djibouti : l'assurance maladie universelle, c'est pour la fin de l'année

L'assurance maladie universelle, c'est pour la fin de l'année. Les principaux bénéficiaires ? Les catégories les plus vulnérables de la population. Mais gare à la dépense.[...]

Djibouti : entre l'opposition et le pouvoir, le dialogue est rompu

Des élus d'opposition qui refusent de siéger à l'Assemblée, un président qui leur tend la main, puis réprime leurs manifestations... Au secours, le dialogue est en panne ![...]

Terrorisme, piraterie : Djibouti, en première ligne

Sa position stratégique le met au centre de la lutte contre la piraterie et le terrorisme dans la Corne de l'Afrique. Résultat : le pays est courtisé par les Occidentaux, qui y déploient leurs[...]

Djibouti : les monts Goda, un monde à l'agonie

Rongée par un champignon et par la sécheresse, l'une des dernières forêts primaires du continent se meurt. Des habitants se mobilisent pour la sauver.[...]

Djibouti : carrefour dangereux

Comment peut-on être Djiboutien ? Lors de la proclamation de l'indépendance, il y a tout juste trente-sept ans, la question pouvait légitimement se poser : aux yeux de ses voisins éthiopien et[...]

Djibouti - Mahmoud Ali Youssouf : "Avec l'Éthiopie, nous sommes la locomotive de la région"

Présence militaire étrangère, émergence de la Chine, tiédeur des relations avec la France, refus de légaliser les partis islamistes, axe géostratégique avec[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex