Extension Factory Builder
04/03/2011 à 16:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'acteur du 'Coeur des enfants léopards'. L'acteur du "Coeur des enfants léopards". © Camille Millerand pour J.A.

Les deux frères, figures du renouveau dramatique congolais, retracent la descente aux enfers d’un jeune immigré.

Dans la famille Niangouna, il y a Dieudonné, acteur, metteur en scène et dramaturge, l’une des figures du renouveau dramatique africain. L’auteur remarqué de Attitude clando et des Inepties volantes, deux pièces qui ont fait sensation à Avignon, respectivement en 2007 et en 2009. Et il y a Criss, l’aîné, qui travaille régulièrement avec l’intransigeant « Dido ». Deux frères au caractère bien trempé.

La voix rauque envoûtante, Criss interprète le personnage principal du Cœur des enfants léopards, l’adaptation théâtrale du roman éponyme du Congolais Wilfried N’Sondé, mise en scène par Dieudonné Niangouna. Une affaire de famille « congolo-­congolaise », donc ? Pas seulement.

« Africain installé en France, ce texte me parle », explique Criss Niangouna, qui livre dans cette pièce une prestation poignante. Roman « autofictionnel », Le Cœur des enfants léopards retrace la descente aux enfers d’un jeune homme qui, un soir d’ivresse, se retrouve en prison. Né au Congo, installé en banlieue parisienne, il renoue les fils de son destin durant sa garde à vue : ses amours déçues, son ami Drissa qui a sombré dans la folie, les préjugés racistes des uns et des autres… et la voix d’un continent magnifié.

« Les mauvaises langues diront que nous sommes en présence d’un regroupement familial, les fils de Kongo se retrouveront pour faire leur numéro de texte, de mise en scène et de comédie », anticipe Wilfried N’Sondé, qui préfère évoquer plutôt « un coup de foudre artistique ». « Mes mots ont tout de suite trouvé leur place dans l’univers des Niangouna, ils se les sont appropriés pour les façonner, les tailler avec la vigueur et le talent qu’on leur connaît », explique-t-il.

« Notre univers, commente Criss, c’est l’écriture de “Dido”, qui peut sembler déconstruite dans la mesure où elle ne respecte pas nécessairement la syntaxe. Quand nous avons fondé notre compagnie en 1997, nous avions la prétention de nous démarquer de la pratique dramaturgique de l’époque, car elle ne nous suffisait pas. Nous voulions nous libérer des règles théâtrales. Avec Dido, il n’y a pas de code. » Un style dramaturgique baptisé « Big ! boum ! bah ! » en résonance à la violence et au chaos qui s’abattirent sur le Congo des années 1990. Et une liberté que les deux frères qui ont survécu à cette décennie d’horreur s’efforcent de transmettre. Criss Niangouna anime régulièrement des ateliers de théâtre à la prison de la Santé et à celle de Fresnes, en région parisienne. « Les détenus m’apprennent la spontanéité dans le jeu, que nous, comédiens, avons un peu perdue. La plupart d’entre eux ne sont jamais allés au théâtre. Apporter du théâtre en prison, c’est offrir un peu de liberté. »

__

Le Coeur des enfants léopards, d'après le roman de Wilfried N'Sondé, mise en scène de Dieudonné Niangouna, avec Criss Niangouna, du 1er au 19 mars au Tarmac de la Villette (Paris), puis du 31 mars au 2 avril à l'Espace 1789, à Saint-Ouen.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Congo (Brazzaville)

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo... Noms de domaines en solde !

Alibongo.com, josephkabila.com, abdelazizbouteflika.com… Des noms de domaine de premier niveau (les .com) de certains chefs d'État africains qui n'ont pas eu la diligence de les réserver à temps sont en[...]

Congo : Brazza n'est pas Ouaga

Alors que la présidentielle approche, partisans et opposants à une nouvelle Constitution durcissent le ton. La révolte burkinabè à l'esprit, Denis Sassou Nguesso observe, et mûrit[...]

Cinéma : quand Abd Al Malik raconte Abd Al Malik

"Qu'Allah bénisse la France" est le premier film du chanteur Abd Al Malik. Une réussite.[...]

CAN 2015 : calendrier des matchs, groupes et résultats

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015 débute le 17 janvier. Consultez le calendrier complet et les résultats des matchs de la compétition qui s'achèvera le 8 février en Guinée[...]

Préparation à la CAN 2015 : Ghana, Mali, Côte d'Ivoire... tous à Abou Dhabi !

Alors que le tirage au sort de la phase finale de la CAN 2015 (17 janvier-8 février) a eu lieu le 3 décembre au soir à Malabo (Guinée Équatoriale), les seize qualifiés ont pour la[...]

CAN 2015 : avec Ibenge et Le Roy, les Congo font la paire

La qualification de la RDC est une surprise. Celle du Congo un exploit. Pour la première fois depuis 2000, les deux voisins participeront ensemble à une phase finale de la CAN, en Guinée Équatoriale[...]

François, Denis, Thomas et les autres

Étrange paradoxe qui en dit long sur ce que Frantz Fanon appelait la colonisation des esprits : les Africains écoutent François Hollande alors que les Français ne l'entendent plus. De moins en[...]

Affaire du Beach, au Congo : Dabira se rendra-t-il à sa convocation par la justice française ?

Mis en examen pour crime contre l'humanité dans l'affaire des disparus du Beach de Brazzaville en 1999, le général congolais Norbert Dabira est convoqué le 5 décembre par la justice[...]

CAN 2015 : Congo, Côte d'Ivoire, Sénégal, Tunisie... faites vos jeux, rien n'est joué !

Alors qu’on ne sait pas encore où se déroulera la CAN 2015 (17 janvier-8 février) après la disqualification du Maroc, quelques grands noms du continent vont jouer une bonne partie de leur avenir[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers