Extension Factory Builder
02/03/2011 à 12:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Vous vous souvenez de Ruud Gullit ? Hein ? Mais si, Gullit ! Ce grand footballeur qui fit le bonheur de plusieurs clubs européens dont l’AC Milan de la grande époque… Gullit, voyons ! Deux fois sacré meilleur joueur du monde ! Gullit le Hollandais noir et sa chevelure rasta, politiquement engagé puisqu’il alla offrir son ballon d’or de je ne sais plus quelle année à Nelson Mandela, qui le reçut chaleureusement… Les deux hommes s’affirmèrent fans l’un de l’autre et la photo fut réussie. Ça y est, vous le remettez ? OK ? Eh ben, vous en avez mis du temps…

Donc, Gullit. Si on parle ici de ce monsieur talentueux, c’est qu’il est récemment devenu entraîneur d’une équipe de foute. Vous me dites : « Et alors ? C’est banal. Tout le monde devient entraîneur. » Certes. Mais ce qui est insolite, c’est que l’ami Ruud n’est pas devenu entraîneur d’une équipe belge, slovène ou danoise à mugir d’ennui, mais de l’infâme Terek, le club de la capitale tchétchène. Terek Grozny, qui évolue dans le championnat russe, appartient au président Ramzan Kadyrov, grand copain de Poutine et responsable, à ses heures perdues, de force enlèvements, meurtres, passages à tabac et éviscérations. Un grand humaniste, quoi.

Que diable Gullit va-t-il faire dans cette galère ? Je ne le sais pas plus que vous. Et qui paie son salaire ? Mystère et boule d’oligarque. En tout cas, le dénommé Kadyrov se frotte les mains. La présence du grand Ruud à ses côtés lui donne un prestige et une légitimité dont il ne pouvait que rêver il y a quelques semaines. Et tout cela est bon pour les affaires. Certains Néerlandais sont déjà en train de s’enquérir du tourisme en Tchétchénie, de la gastronomie locale (borchtch aux pruneaux et claque dans la gu…) et de Grozny by night : si Gullit y entraîne l’équipe de foot, tout n’est pas perdu, y a peut-être même des pépées after hours.

En tout cas, cette affaire agite le pays : les Pays-Bas se sont toujours considérés comme un pays exemplaire et qui peut donc donner des leçons aux autres, l’œil réprobateur et l’index dressé. Mais aujourd’hui que l’extrême droite est quasiment au pouvoir à La Haye, avec le sinistre Wilders, et que Gullit s’est vendu à un tyranneau du Caucase, cette époque de rectitude morale semble bien révolue. Si seulement on avait gardé le footballeur et offert tous les fascistes à Kadyrov… On peut rêver. C’est même tout ce qui reste, quand tout est footu.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure pas[...]

La police de New York démantèle son unité chargée d'espionner la communauté musulmane

Vous ne saviez sans doute pas qu'elle existait. Pourtant, la police new-yorkaise a annoncé mardi qu'elle avait fermé son unité secrète chargée d'espionner la communauté musulmane de la[...]

Wilson Kipsang : "Le record du monde du marathon n'est pas une fin en soi"

Vainqueur du marathon de Londres dimanche 13 avril, le recordman du monde (2h03’23) Wilson Kipsang Kiprotich a assis un peu plus sa domination mondiale sur route face à une concurrence particulièrement[...]

Japon - Yoshifumi Okamura : en Afrique, "c'est maintenant qu'il faut y aller !"

De passage à Paris, l'ancien ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire - et désormais représentant personnel du Premier ministre pour l'Afrique-, Yoshifumi Okamura, évoque l'avancée des[...]

Les sons de la semaine : les Lijadu Sisters, Nas, Bibi Tanga, "Ghana Mixtape"...

Un peu de musique pour accompagner votre journée ? Voici de quoi se détendre avec notre sélection de sons à écouter cette semaine. Au programme : le retour des Lijadu Sisters, le XXe anniversaire[...]

Ukraine : la guerre par d'autres moyens

Frapper les intérêts russes à l'étranger pour dissuader le Kremlin d'envahir de nouveau l'Ukraine ? Cette politique de sanctions ciblées est dans l'air du temps. Ses résultats sont[...]

Casa África, aux Canaries, une fenêtre espagnole sur le continent

Créée en 2006 comme un consortium entre le ministère espagnol des Affaires étrangères, le gouvernement des Canaries et la municipalité de Las Palmas où elle a son siège,[...]

Migration clandestine : manège en absurdie

Venu d'Afrique, le flux de bateaux de fortune tentant de rallier l'Europe ne faiblit pas. À son bord, des migrants aimantés par le fantasme de l’Occident et manipulés par des marchands de morts. Alors[...]

Jean-Yves Le Drian : "IBK doit négocier, Samba-Panza aussi"

Mali, Centrafrique, Libye... Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, reconduit à son poste le 2 avril, est sur tous les fronts africains. Entretien avec un Breton sans états[...]

France - Mériam Rhaiem : "Ma fille est une otage" en Syrie

Fin 2013, sa fille de 24 mois a été enlevée par son père, parti faire le jihad en Syrie. Après avoir créé un collectif nommé "Jamais sans Assia", Mériam[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers