Extension Factory Builder
27/01/2011 à 10:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le dessinateur aux côtés de Sylvia et Ali Bongo Ondimba, le 19 décembre. Le dessinateur aux côtés de Sylvia et Ali Bongo Ondimba, le 19 décembre. © Pahé

Dans son nouveau recueil de caricatures, le dessinateur gabonais croque sans complaisance le président Ali Bongo Ondimba. Succès assuré.

En ces temps de crise, de la Côte d’Ivoire au Maghreb, les bonnes nouvelles se font rares. Il convient donc de savourer celle-ci, en provenance du Gabon : Ali 9, roi de la République gabonaise, recueil de caricatures signées Pahé racontant l’élection d’Ali Bongo Ondimba, a été épuisé vingt-quatre heures après sa sortie. Mieux : alors que nombre de présidents africains en exercice ont un peu de mal avec la liberté de presse, le fils et successeur d’Omar Bongo Ondimba s’est marré en découvrant les dessins de son concitoyen. « À la présidence, Ali Bongo a été surpris de savoir que c’était moi qui étais l’auteur du livre, raconte Pahé. “Ah, c’est lui l’auteur ?” a-t-il demandé avant de me lâcher : “Je trouve que vous êtes dur dans vos dessins, mais j’adore.” »

À en croire le dessinateur, le président aurait promis de préfacer la suite de Ali 9 – la préface est signée Plantu, excusez du peu –, et la première dame du pays serait une fan incondition­nelle ! Ali et Sylvia se sont d’ailleurs prêtés de bonne grâce au jeu de la photo en compagnie de Pahé, aussitôt postée sur le blog du caricaturiste. Malgré cette bonne entente, ce dernier compte bien garder sa liberté de ton. Voilà comment il perçoit Ali Bongo Ondimba aujourd’hui : « Je le vois toujours comme je le voyais avant ma rencontre. 1,68 m environ, assez bedonnant, avec une tonne de curls sur la tête et toujours patron de Gabon SA. Mais je me suis rendu compte qu’il est plutôt rigolard. »

En ce qui concerne Ali 9, qui retrace l’histoire politique du Gabon depuis le décès d’Édith Bongo jusqu’à la fin de 2010, il s’agit d’un recueil équilibré. Le trait peut être féroce, comme dans ce dessin où Bongo père dit à son fils : « Tu me succéderas à la saint-glinglin » et que celui-ci rétorque : « Je vais regarder dans le calendrier. » Ou dans ces autres où le président français, Nicolas Sarkozy, est accueilli avec des « Casse-toi, pauvre con ! »

Mais dans l’ensemble, Pahé évite les attaques gratuites, la grossièreté et les provocations inutiles. Reste que sa rencontre avec le président pourrait bien lui changer la vie : « Depuis que mon audience est passée à la télé, de nombreuses personnes m’interpellent pour que je leur rende un service. Certains demandent à ce que je voie le président afin de régler tel ou tel dossier pour eux. Comme si j’étais devenu un conseiller d’Ali 9. La bonne blague ! »

 

Lire l'interview de Pahé ici.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Gabon

Gabon - Présidentielle 2016 : la pêche est ouverte !

Gabon - Présidentielle 2016 : la pêche est ouverte !

À l'approche de la présidentielle de 2016, entre démissions fracassantes et ralliements enthousiastes, le parti au pouvoir et l'opposition rassemblent leurs camps. Un article publié dans J.[...]

Braconnage en Afrique : Bring back our elephants !

Malgré les arrestations, le braconnage menace l'espèce. En Asie et au Moyen-Orient, l'ivoire vaut de l'or. Du Darfour au Congo, il finance les groupes armés.[...]

Gabon : Port-Gentil retrouve la pêche

 Dans le cadre de la diversification de l'économie, le gouvernement a décidé en 2012 de reprendre en main le secteur de la pêche hauturière. Objectif ? Développer une véritable[...]

Gabon : Jean Ping et Ali Bongo Ondimba, duel de phrases assassines

À deux ans de l'élection présidentielle, la guerre des mots est déclarée entre le président gabonais Ali Bongo Ondimba et celui qui se voit déjà comme son principal[...]

Gabon : bientôt une plainte contre Ping ?

Les propos tenus par Jean Ping fin juillet sur France 24 ne sont pas passés à Libreville.[...]

Douze chefs d'État africains avec Hollande aux cérémonies du débarquement en Provence

François Hollande accueille ce vendredi 13 chefs d'État, dont douze africains, à bord du Charles-de-Gaulle pour les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement de Provence avec en point[...]

En Afrique centrale, des raffineries à bout de souffle

Trop petits, les raffineurs du Cameroun, du Congo et du Gabon souffrent d'un manque de rentabilité. Mais loin de s'unir pour s'en sortir, ils optent pour une fuite en avant.[...]

Mascarades africaines : Daniel Henriot, cet étonnant voyageur

Guide de chasse, Daniel Henriot a bourlingué à travers le continent durant plus d'un demi-siècle.[...]

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

Alors que les matchs retour du dernier tour préliminaire se sont achevés dimanche 3 août, on connaît désormais les groupes des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, dont la[...]

Corruption au Gabon : la fin de l'impunité ?

La justice gabonaise s'est saisie du rapport d'audit sur les régies finacières dévoilé le 17 juillet dernier. Et c'est la gendarmerie qui enquête.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex