Extension Factory Builder
27/01/2011 à 10:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le dessinateur aux côtés de Sylvia et Ali Bongo Ondimba, le 19 décembre. Le dessinateur aux côtés de Sylvia et Ali Bongo Ondimba, le 19 décembre. © Pahé

Dans son nouveau recueil de caricatures, le dessinateur gabonais croque sans complaisance le président Ali Bongo Ondimba. Succès assuré.

En ces temps de crise, de la Côte d’Ivoire au Maghreb, les bonnes nouvelles se font rares. Il convient donc de savourer celle-ci, en provenance du Gabon : Ali 9, roi de la République gabonaise, recueil de caricatures signées Pahé racontant l’élection d’Ali Bongo Ondimba, a été épuisé vingt-quatre heures après sa sortie. Mieux : alors que nombre de présidents africains en exercice ont un peu de mal avec la liberté de presse, le fils et successeur d’Omar Bongo Ondimba s’est marré en découvrant les dessins de son concitoyen. « À la présidence, Ali Bongo a été surpris de savoir que c’était moi qui étais l’auteur du livre, raconte Pahé. “Ah, c’est lui l’auteur ?” a-t-il demandé avant de me lâcher : “Je trouve que vous êtes dur dans vos dessins, mais j’adore.” »

À en croire le dessinateur, le président aurait promis de préfacer la suite de Ali 9 – la préface est signée Plantu, excusez du peu –, et la première dame du pays serait une fan incondition­nelle ! Ali et Sylvia se sont d’ailleurs prêtés de bonne grâce au jeu de la photo en compagnie de Pahé, aussitôt postée sur le blog du caricaturiste. Malgré cette bonne entente, ce dernier compte bien garder sa liberté de ton. Voilà comment il perçoit Ali Bongo Ondimba aujourd’hui : « Je le vois toujours comme je le voyais avant ma rencontre. 1,68 m environ, assez bedonnant, avec une tonne de curls sur la tête et toujours patron de Gabon SA. Mais je me suis rendu compte qu’il est plutôt rigolard. »

En ce qui concerne Ali 9, qui retrace l’histoire politique du Gabon depuis le décès d’Édith Bongo jusqu’à la fin de 2010, il s’agit d’un recueil équilibré. Le trait peut être féroce, comme dans ce dessin où Bongo père dit à son fils : « Tu me succéderas à la saint-glinglin » et que celui-ci rétorque : « Je vais regarder dans le calendrier. » Ou dans ces autres où le président français, Nicolas Sarkozy, est accueilli avec des « Casse-toi, pauvre con ! »

Mais dans l’ensemble, Pahé évite les attaques gratuites, la grossièreté et les provocations inutiles. Reste que sa rencontre avec le président pourrait bien lui changer la vie : « Depuis que mon audience est passée à la télé, de nombreuses personnes m’interpellent pour que je leur rende un service. Certains demandent à ce que je voie le président afin de régler tel ou tel dossier pour eux. Comme si j’étais devenu un conseiller d’Ali 9. La bonne blague ! »

 

Lire l'interview de Pahé ici.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Gabon

Gabon : Pierre Péan, le scandale de trop

Gabon : Pierre Péan, le scandale de trop

Filiation douteuse, diplômes truqués, malversations, instigation d'assassinats... Dans son dernier livre, Pierre péan fait d'Ali Bongo Ondimba le diable en personne. Mais l'outrance est parfois mauvaise[...]

CAN 2015 : Sénégal, Afrique du Sud, Cameroun, Zambie, Burkina et Gabon qualifiés

Le Sénégal d'Alain Giresse, l'Afrique du Sud, le Cameroun, la Zambie, le Burkina Faso et le Gabon se sont qualifiés samedi pour la CAN 2015, lors de l'avant-dernière journée des [...]

Gabon : une manifestation de l'opposition dispersée à coups de gaz lacrymogène

Un cortège de l'opposition gabonaise qui voulait se rendre au palais de justice de Libreville a été dispersé par les forces de l'ordre. Une délégation a néanmoins été[...]

Gabon : le virus Ebola au microscope

Spécialisé dans les maladies virales, le Centre international de recherches médicales de Franceville joue un rôle central dans le dépistage d'Ebola.[...]

France : l'Aston Martin plaquée or d'Omar Bongo vendue 43 500 euros aux enchères

Lors d'une vente auxs enchères à Lyon (France), dimanche, l'ancienne Aston Martin d'Omar Bongo Ondimba, ex-chef d'État du Gabon, a été vendue 43 500 euros.[...]

Le Gabon peut-il renouer avec les compagnies pétrolières ?

Pour augmenter sa production, Libreville a relancé l'attribution de permis offshore. Mais chez les opérateurs, on s'inquiète de la volonté de l'État de récupérer une plus[...]

Polémique : le Gabon porte plainte contre Pierre Péan pour diffamation

Suite à la publication du dernier ouvrage de Pierre Péan, dans lequel le journaliste s'en prend à la famille Bongo, Libreville contre-attaque.[...]

Quand les marchés des capitales africaines partent en fumée

Le marché du Mont-Bouët, à Libreville, a été détruit par les flammes dans la nuit de lundi à mardi. Ces dernières années, des incendies spectaculaires ont ravagé[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers