Extension Factory Builder
26/12/2010 à 12:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Dick Cheney, l’ancien vice-président américain et ex-PDG d’Halliburton, ne sera pas poursuivi pour corruption.

L’ancien vice-président américain Dick Cheney peut dormir tranquille. Le 17 décembre, la Commission fédérale de lutte contre les crimes économiques et financiers, le gendarme anticorruption au Nigeria, a annoncé avoir trouvé un arrangement avec Halliburton. Dix jours plus tôt, l’État nigérian révélait avoir déposé une plainte devant la Haute Cour d’Abuja contre plusieurs responsables du groupe de produits et services pétroliers texan, dont Dick Cheney, son patron dans les années 1990. Motif : des pots-de-vin présumés. D’un montant total de 180 millions de dollars, ils auraient été versés entre 1994 et 2004 par Kellogg Brown and Root (KBR), filiale d’Halliburton jusqu’en 2007, lors de la construction d’une usine de gaz liquéfié dans le Delta du Niger.

Poursuivi aux États-Unis pour la même affaire, KBR a déjà payé une amende au pénal de 402 millions de dollars. Et, conjointement avec Halliburton, a également déboursé 177 millions au civil. La justice nigériane enquêtait de son côté. L’arrangement du 17 décembre met fin aux poursuites. Halliburton devra honorer une amende de 120 millions de dollars et rapatrier 130 millions de dollars depuis des banques étrangères.

Un tel accord n’est pas inédit au Nigeria. En 2009, le laboratoire pharmaceutique Pfizer, accusé d’avoir contaminé des enfants en testant un traitement contre la méningite dans l’État de Kano (nord du pays) en 1996, a accepté de débourser 75 millions de dollars contre l’arrêt des poursuites. Trois mois avant l’annonce de l’accord, les deux avocats de Pfizer s’en ouvraient à l’ambassadeur des États-Unis à Abuja dans un entretien révélé par WikiLeaks. Les avocats soulignaient le rôle de l’ex-chef de l’État Yakubu Gowon, qui a persuadé le gouverneur de Kano de réviser ses ambitions de 150 millions à 75 millions de dollars. Ils indiquaient aussi que « les représentants nigérians insistent pour des paiements forfaitaires, ce que Pfizer refuse », précisant que « Pfizer est vigilant avec les questions de transparence ». Les modalités du paiement par Halliburton n’ont pas été précisées.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Coup de flash sur le lobby black

Article précédent :
Attentat 
de Noël

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : T.B. Joshua, prophète de malheur

Nigeria : T.B. Joshua, prophète de malheur

Sous le feu des critiques après l'effondrement d'un bâtiment abritant son Église, l'évangélique nigérian crie au complot.[...]

Satan is back

Même si l'on reproche aux journalistes - souvent à raison - de ne parler de l'Afrique subsaharienne que sous l'angle de ses échecs, lesquels masquent le foisonnement de ses réussites[...]

Nigeria : le pétrole, un espoir de développement étouffé par Boko Haram

Le pétrole découvert dans le nord-est du Nigeria pourrait apporter à cette région défavorisée le développement dont elle a un besoin vital, mais la rébellion du groupe[...]

Ebola : le cap des 3 000 morts dépassé selon l'OMS

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola a franchi le cap des 3 000 morts, le virus ayant tué près de la moitié des quelque 6 500 personnes infectées, selon le dernier bilan[...]

Nigeria : les États-Unis ne croient pas à la mort de Abubakar Shekau

Un haut diplomate du département d'État américain a affirmé jeudi ne pas croire à la mort du chef du groupe islamiste Boko Haram, annoncée la veille par l'armée nigériane.[...]

Afrique de l'Ouest : ce que vos dirigeants ont dit sur Ebola

Les dirigeants africains ont-ils pris suffisamment tôt la mesure du danger que représentait le virus Ebola ? Pour tenter de répondre à cette question, nous avons répertorié les[...]

Nigeria : l'armée affirme avoir tué le "défunt Abubakar Shekau", chef de Boko Haram

L'armée nigériane a affirmé mercredi avoir tué le chef islamiste "qui se faisait passer dans des vidéos pour le défunt Abubakar Shekau", le chef de Boko Haram. L'information n'a[...]

Effondrement d'une église à Lagos : 5 questions sur un drame

Un nouveau bilan a porté à 115 le nombre de victimes de l’effondrement d'un immeuble appartenant à l'église évangélique Church of All Nations. La tragédie est entourée[...]

Ebola : le bilan s'alourdit à près de 2 800 morts en Afrique de l'Ouest

Selon un dernier bilan daté du 18 septembre et publié lundi par de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'épidémie d'Ebola a déjà fait 2 793 morts en Afrique de l'Ouest, sur 5[...]

"La torture fait partie du système de maintien de l'ordre au Nigeria", dénonce Amnesty

Selon un rapport Amnesty International rendu public jeudi, les cas de tortures au sein des forces de sécurités au Nigeria "vont  bien au-delà de ceux dont sont victimes les membres de Boko[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers