Extension Factory Builder
26/12/2010 à 12:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Dick Cheney, l’ancien vice-président américain et ex-PDG d’Halliburton, ne sera pas poursuivi pour corruption.

L’ancien vice-président américain Dick Cheney peut dormir tranquille. Le 17 décembre, la Commission fédérale de lutte contre les crimes économiques et financiers, le gendarme anticorruption au Nigeria, a annoncé avoir trouvé un arrangement avec Halliburton. Dix jours plus tôt, l’État nigérian révélait avoir déposé une plainte devant la Haute Cour d’Abuja contre plusieurs responsables du groupe de produits et services pétroliers texan, dont Dick Cheney, son patron dans les années 1990. Motif : des pots-de-vin présumés. D’un montant total de 180 millions de dollars, ils auraient été versés entre 1994 et 2004 par Kellogg Brown and Root (KBR), filiale d’Halliburton jusqu’en 2007, lors de la construction d’une usine de gaz liquéfié dans le Delta du Niger.

Poursuivi aux États-Unis pour la même affaire, KBR a déjà payé une amende au pénal de 402 millions de dollars. Et, conjointement avec Halliburton, a également déboursé 177 millions au civil. La justice nigériane enquêtait de son côté. L’arrangement du 17 décembre met fin aux poursuites. Halliburton devra honorer une amende de 120 millions de dollars et rapatrier 130 millions de dollars depuis des banques étrangères.

Un tel accord n’est pas inédit au Nigeria. En 2009, le laboratoire pharmaceutique Pfizer, accusé d’avoir contaminé des enfants en testant un traitement contre la méningite dans l’État de Kano (nord du pays) en 1996, a accepté de débourser 75 millions de dollars contre l’arrêt des poursuites. Trois mois avant l’annonce de l’accord, les deux avocats de Pfizer s’en ouvraient à l’ambassadeur des États-Unis à Abuja dans un entretien révélé par WikiLeaks. Les avocats soulignaient le rôle de l’ex-chef de l’État Yakubu Gowon, qui a persuadé le gouverneur de Kano de réviser ses ambitions de 150 millions à 75 millions de dollars. Ils indiquaient aussi que « les représentants nigérians insistent pour des paiements forfaitaires, ce que Pfizer refuse », précisant que « Pfizer est vigilant avec les questions de transparence ». Les modalités du paiement par Halliburton n’ont pas été précisées.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Coup de flash sur le lobby black

Article pr�c�dent :
Attentat 
de Noël

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria: Boko Haram s'empare de Monguno et attaque Maiduguri

Nigeria: Boko Haram s'empare de Monguno et attaque Maiduguri

De violents combats opposaient dimanche l'armée nigériane à des combattants de Boko Haram dans la ville de Maiduguri, fief historique des islamistes dans le nord-est du Nigeria, ainsi qu'à Monguno, pl[...]

Nigeria : Boko Haram tue 15 villageois dans le nord-est

Des combattants du groupe islamiste armé Boko Haram ont abattu vendredi 15 personnes dans un village proche de leur fief historique de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris samedi auprès d'un [...]

Nigeria : les élections maintenues au 14 février

La Commission électorale du Nigeria a réaffirmé vendredi que les élections présidentielle et législatives prévues le 14 février auraient bien lieu à la date[...]

Nigeria : quatre points clés pour comprendre les enjeux d'un éventuel report des élections

C’est une petite phrase prononcée le 22 janvier par le conseiller national à la sécurité du Nigeria lors d’une conférence à Londres qui relance le débat sur un[...]

Terrorisme au Cameroun : Paris peut faire plus, Yaoundé en est persuadé

Le Cameroun se sent bien seul dans la guerre contre les jihadistes et attend de la France qu'elle s'implique davantage.[...]

Boko Haram : Shekau menace Déby, Biya et Issoufou

Dans une mise en scène vidéo dont il est coutumier, Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram, a défié les pays voisins du Nigeria de l'attaquer, au moment où ceux-ci se sont réunis[...]

Boko Haram : les habitants de quatre villages nigérians expulsés manu militari

Selon plusieurs sources concordantes, les combattants du groupe islamiste Boko Haram ont ordonné aux habitants de quatre villages situés près de Baga, ville du nord-est du Nigeria, de s'enfuir, laissant[...]

Sécurité : à Niamey, la communauté internationale s'est réunie contre Boko Haram

Une vingtaine de pays et d'organisations régionales et internationales se sont réunies ce mardi à Niamey pour tenter de mettre sur pied une force multinationale efficace contre l'avancée du groupe[...]

Pour Carlos Ghosn, le "Nigeria est le Brésil de demain"

Pour Carlos Ghosn, le décollage du marché automobile nigérian n'est qu'une question de temps. Et l'alliance Renault-Nissan dont il est le patron se positionne déjà pour être[...]

Nigeria : 4 morts et 48 blessés dans un nouvel attentat-suicide

Un kamikaze s'est fait exploser dimanche avec son véhicule dans une gare routière de Potiskum, dans le nord-est du Nigeria, faisant au moins quatre morts et 48 blessés, ont déclaré des sources[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2607p070-071.xml2 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2607p070-071.xml2 from 172.16.0.100