Extension Factory Builder
26/12/2010 à 12:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Dick Cheney, l’ancien vice-président américain et ex-PDG d’Halliburton, ne sera pas poursuivi pour corruption.

L’ancien vice-président américain Dick Cheney peut dormir tranquille. Le 17 décembre, la Commission fédérale de lutte contre les crimes économiques et financiers, le gendarme anticorruption au Nigeria, a annoncé avoir trouvé un arrangement avec Halliburton. Dix jours plus tôt, l’État nigérian révélait avoir déposé une plainte devant la Haute Cour d’Abuja contre plusieurs responsables du groupe de produits et services pétroliers texan, dont Dick Cheney, son patron dans les années 1990. Motif : des pots-de-vin présumés. D’un montant total de 180 millions de dollars, ils auraient été versés entre 1994 et 2004 par Kellogg Brown and Root (KBR), filiale d’Halliburton jusqu’en 2007, lors de la construction d’une usine de gaz liquéfié dans le Delta du Niger.

Poursuivi aux États-Unis pour la même affaire, KBR a déjà payé une amende au pénal de 402 millions de dollars. Et, conjointement avec Halliburton, a également déboursé 177 millions au civil. La justice nigériane enquêtait de son côté. L’arrangement du 17 décembre met fin aux poursuites. Halliburton devra honorer une amende de 120 millions de dollars et rapatrier 130 millions de dollars depuis des banques étrangères.

Un tel accord n’est pas inédit au Nigeria. En 2009, le laboratoire pharmaceutique Pfizer, accusé d’avoir contaminé des enfants en testant un traitement contre la méningite dans l’État de Kano (nord du pays) en 1996, a accepté de débourser 75 millions de dollars contre l’arrêt des poursuites. Trois mois avant l’annonce de l’accord, les deux avocats de Pfizer s’en ouvraient à l’ambassadeur des États-Unis à Abuja dans un entretien révélé par WikiLeaks. Les avocats soulignaient le rôle de l’ex-chef de l’État Yakubu Gowon, qui a persuadé le gouverneur de Kano de réviser ses ambitions de 150 millions à 75 millions de dollars. Ils indiquaient aussi que « les représentants nigérians insistent pour des paiements forfaitaires, ce que Pfizer refuse », précisant que « Pfizer est vigilant avec les questions de transparence ». Les modalités du paiement par Halliburton n’ont pas été précisées.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Coup de flash sur le lobby black

Article précédent :
Attentat 
de Noël

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : la soeur de la ministre du Pétrole enlevée par des hommes armés

Nigeria : la soeur de la ministre du Pétrole enlevée par des hommes armés

La sœur de la ministre du pétrole du Nigeria a été enlevée par des hommes armés dans la plaque tournante pétrolière de Port-Harcourt, dans le Delta du Niger, au sud du pays.[...]

Nigeria - Boko Haram : peut-on encore espérer quelque chose du cessez-le-feu ?

Le 17 octobre, un accord de cessez-le-feu avec Boko Haram, incluant la libération des 200 lycéennes enlevées il y a six mois, était annoncé par les autorités tchadiennes et[...]

Nigeria : une explosion dans une gare routière fait au moins 5 morts

Une forte explosion mercredi dans une gare routière d'un État du nord du Nigeria précédemment ciblé par Boko Haram a fait au moins cinq morts.[...]

Comment le Nigeria a su étouffer l'épidémie d'Ebola

Alors que la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia sont sévèrement touchés, le géant régional qu'est le Nigeria est jusqu'ici parvenu à empêcher le virus Ebola de se [...]

L'OMS confirme la fin de l'épidémie d'Ebola au Nigeria

"L'épidémie (d'Ebola) a été stoppée au Nigeria. Il s'agit d'une réussite spectaculaire qui montre au monde entier que l'Ebola peut être stoppé", a[...]

Nigeria : débarrassé d'Ebola, le pays est "mieux préparé" en cas de nouvelle épidémie

Trois mois après l'arrivée au Nigeria du premier malade d'Ebola, l'épidémie, enrayée, a fait un nombre limité de victimes dans le pays le plus peuplé d'Afrique grâce[...]

Nigeria : les lycéennes enlevées bientôt libres après un "accord" avec Boko Haram

Les proches des lycéennes enlevées au Nigeria osaient à peine exprimer samedi leur joie de les voir bientôt libres, au lendemain de l'annonce d'un accord de cessez-le-feu avec le groupe islamiste[...]

Boko Haram : le cessez-le-feu prévoit bien la libération des lycéennes

Le cessez-le-feu entre le Nigeria et Boko Haram prévoit bien la libération de plus de 200 lycéennes enlevées il y a six mois par le groupe islamiste armé, a affirmé samedi le[...]

Nigeria : cessez-le-feu avec Boko Haram, incertitude sur le sort des lycéennes

L'incertitude demeurait samedi sur la libération de plus de 200 lycéennes dont l'enlèvement mi-avril avait suscité un émoi international, au lendemain de l'annonce par le Nigeria d'un accord de[...]

Nigeria : le gouvernement annonce un accord avec Boko Haram sur la libération des lycéennes

Le gouvernement nigérian a annoncé vendredi avoir conclu un accord de cessez-le-feu avec Boko Haram, prévoyant la libération des 219 lycéennes enlevées le 14 avril dernier à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers