Extension Factory Builder
03/12/2010 à 10:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le désert de Tamanrasset en Algérie. Le désert de Tamanrasset en Algérie. © AFP

La majorité des Subsahariens qui quittent leur pays le font pour un autre pays africain, rappelle l'Ined. Plus largement, depuis 2005, le nombre de personnes venant du Sud et ayant choisi d’émigrer vers un autre pays du Sud (61 millions) a rattrapé le nombre de celles qui se sont dirigées vers le Nord (62 millions).

Les immigrés ne représentent aujourd’hui que 3 % de la population mondiale, et, contrairement à une légende tenace, ce pourcentage est à peu près stable depuis plusieurs décennies. Mais comme le montre Gilles Pison dans le bulletin Population et Sociétés publié en novembre par l’Institut national d’études démographiques (Ined) à Paris, la tendance se confirme : depuis 2005, le nombre de personnes venant du Sud et ayant choisi d’émigrer vers un autre pays du Sud (61 millions) a rattrapé le nombre de celles qui se sont dirigées vers le Nord (62 millions).


Les pays en développement attirent eux aussi les migrants.

Dans le monde, les pays qui comptent le plus fort pourcentage d’immigrés au sein de leur population se trouvent dans le golfe Persique (86 % au Qatar, 70 % aux Émirats arabes unis) et sont généralement de petite taille. D’autres États accueillent aussi une importante population immigrée, non parce que cela fait partie de leur système de société comme dans le Golfe, mais en raison d’une situation de conflit chez l’un de leurs voisins. La Syrie hébergeait ainsi 1 million de réfugiés irakiens en 2009, et le Tchad a accueilli quelque 350 000 Soudanais.

Là encore à l’encontre des idées reçues, seulement 4 % des immigrés installés dans les pays industrialisés de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sont d’origine subsaharienne. Cette année, 22 millions des 800 millions de Subsahariens (soit 2,75 %) ont quitté leur pays pour s’installer ailleurs – et massivement dans un autre pays africain. Selon un rapport de 2010 de la Banque mondiale, les couloirs des migrations intra-africaines les plus actifs se situent entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, le Zimbabwe et l’Afrique du Sud, l’Ouganda et le Kenya, la RDC et le Rwanda. Il n’y a donc « pas plus d’exode des Subsahariens que d’“invasion” de Subsahariens en Europe », affirmait déjà l’Ined en janvier 2009.

Voir l'infographie "L'Afrique, terre d'accueil et de départ".

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Le dernier exode

Article précédent :
Le Panier d'Ali Bougheraba

Réagir à cet article

Continental

Carte interactive : l'Afrique francophone dans les missions de maintien de la paix

Carte interactive : l'Afrique francophone dans les missions de maintien de la paix

Depuis quelques années, les pays africains francophones participent de plus en plus à des opérations et missions de paix dans le monde. "Jeune Afrique" vous propose de vérifier si votre &Eacut[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat à New York organisé le 23 septembre par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Tunisie - Philippe Troussier : avec Sfax, "nous voulons remporter la Ligue des champions"

Dimanche à Kinshasa (RDC), Sfax se présentera avec l’étiquette de favori, lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions face à l’AS Vita Club. Philippe Troussier,[...]

Qatar National Bank en Afrique, maintenant, c'est du sérieux !

L'entrée du groupe qatari dans le capital d'Ecobank a surpris tout le monde. Et selon les analystes, ce n'est qu'un début... Les géants du continent se laisseront-ils faire ?[...]

Stanley Nelson : "Obama n'a rien changé à la situation des Noirs"

Le réalisateur américain, Stanley Nelson, a présenté pour la première fois en France son documentaire "Freedom Summer" au Festival international des films de la diaspora[...]

FAO : 805 millions de personnes souffrent (encore) de la faim dans le monde

Dans un rapport publié mardi, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a indiqué qu'environ 805 millions de personnes souffraient encore de la famine dans le monde, malgré[...]

Ebola : il faut un milliard de dollars pour lutter contre l'épidémie, selon l'ONU

À l'issue d'une réunion à huis-clos à Genève, mardi, le Dr David Nabarro, coordonnateur de l'ONU contre l'épidémie d'Ebola, a indiqué que les Nations unies avaient besoin[...]

Ebola : Barack Obama souhaite lancer un plan d'action estimé à 88 millions de dollars

Le président Barack Obama va demander au Congrès américain une enveloppe de 88 millions de dollars pour lutter contre le virus Ebola en Afrique de l'ouest, a rapporté lundi le Wall Street Journal.[...]

Sam Pa, très sulfureux intermédiaire

Depuis dix ans, le nom de ce businessman - et ancien espion chinois ? - apparaît dans de nombreux contrats miniers passés entre Pékin et l'Afrique. Son parcours sinueux commence en Angola[...]

À quoi sert Mme Zuma ?

Si Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), était japonaise, elle se confondrait en kokaishiteimass (excuses publiques) et courbettes contrites, avant de [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex