Extension Factory Builder
23/09/2010 à 17:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Malgré ses problèmes, la chaîne internationale française s’est rapidement taillé une place de choix dans le paysage télévisuel du continent, dans l’espace francophone, et, dans une moindre mesure, anglophone ou arabophone. « Depuis le début, nous avons toujours cherché à accorder un large créneau à l’Afrique dans nos programmes. C’est pour nous un point d’honneur que de mettre en avant la diversité », affirme un membre de la direction. C’est ainsi que la chaîne, en plus de programmes réguliers comme Une semaine en Afrique, couvre chaque jour l’actualité africaine la plus significative grâce à son réseau de reporteurs et dans des modules tels que Focus, À la une, Le Débat

Selon des chiffres datant de 2009 qu’elle a fournis, France 24 serait la chaîne la plus regardée en Afrique francophone, avec une audience de 13 millions de spectateurs par semaine dans huit pays de cette zone. 97 % des leaders d’opinion de quatre pays de l’Afrique francophone (Côte d’Ivoire, Sénégal, Cameroun et RD Congo) connaissent France 24 et 73 % la regardent chaque semaine. La chaîne compte en outre progresser au Moyen-Orient et au Maghreb, où 58 % des leaders d’opinion la regarderaient chaque semaine, avec le passage annoncé à une info vingt-quatre heures sur vingt-quatre en arabe – contre dix heures actuellement.

Dans les pays anglophones, France 24 doit compter avec la concurrence de la British Broadcasting Corporation (BBC), historiquement maîtresse du terrain, et de l’américaine CNN. Son audience s’élargit grâce aux accords de partenariat signés avec des télévisions locales au Kenya (Kenya Broadcasting Corporation, KBC) et en Zambie (Mobitel). Ces diffuseurs reprennent partiellement, en direct, France 24 dans leurs plages de programmes. Côté francophone et lusophone, le même partenariat existe avec Télévision Renaissance (Burundi), Neerwaya Multivision (Burkina Faso), Delta Satellite (Sénégal) et Televisão Independente de Moçambique (Mozambique). En RD Congo, la chaîne est reprise par Congoweb TV. Ces partenariats sont appelés à se développer, souligne-t-on à France 24.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
France 24, le malaise en continu

Article précédent :
Diplomate gay demande asile

Réagir à cet article

AUTRES

Réfugiés africains pour audimat européen

Réfugiés africains pour audimat européen

Dans un camp de réfugiés du Darfour, la chaîne Arte tourne un documentaire bimédia "à jouer". Instrumentalisation de la détresse pour une courbe d’audience ? Ou[...]

Israël : l'armée arrête un enfant palestinien handicapé mental de onze ans

Cela risque de ne pas arranger l'image de l'armée israélienne. Mise en ligne le 20 octobre par une organisation de défense des droits de l'homme, une vidéo montre ses soldats arrêter, ligoter et[...]

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui s’affro[...]

Malick Ndiaye, le gourou à six cordes

À la tête du label ThinkZik ! depuis quinze ans, le mystérieux et exigeant producteur d'Imany et de Faada Freddy attend plus de la musique africaine.[...]

Ebola : des possibles tests de vaccins dès décembre en Afrique, selon l'OMS

Des tests de vaccins anti-Ebola pourraient être menés dès décembre, selon une annonce de l'Organisation mondiale de la Santé, vendredi.[...]

Art contemporain : rififi autour du prix Orisha

Décerné le 2 octobre à Paris au Béninois Kifouli Dossou, le premier prix Orisha pour l'art contemporain africain a suscité l'agacement de plusieurs artistes et commissaires.[...]

L'impossible "État palestinien"

C'est le Moyen-Orient qui sollicite, une fois de plus, notre attention cette semaine. Non pas parce qu'il est le théâtre de conflits armés d'un nouveau genre ou d'atroces guerres civiles. Ni à c[...]

Nigeria - Boko Haram : peut-on encore espérer quelque chose du cessez-le-feu ?

Le 17 octobre, un accord de cessez-le-feu avec Boko Haram, incluant la libération des 200 lycéennes enlevées il y a six mois, était annoncé par les autorités tchadiennes et nigérian[...]

RD Congo : la production d'or pourrait tripler en 2014

 La RD Congo pourrait produire 18 tonnes d'or cette année, selon Martin Kabwelulu, le ministre des Mines du pays d'Afrique centrale. C'est trois fois le volume produit l'an dernier.[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Tunisie : la campagne pour les législatives touche à sa fin

Dernier jour de campagne des législatives en Tunisie. En attendant la confirmation, ou pas, de la bipolarisation du paysage politique tunisien par les urnes, retour sur le terrain avec deux figures de Nidaa Tounes et d&r[...]

Tunisie : six personnes, dont cinq femmes, tuées dans l'assaut contre la maison assiégée

Six personnes, dont cinq femmes, ont été tuées dans l'assaut contre la maison assiégée à Oued Ellil, dans la banlieue de Tunis. La police tunisienne avait auparavant lancé un ultima[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers