Extension Factory Builder
23/09/2010 à 17:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Malgré ses problèmes, la chaîne internationale française s’est rapidement taillé une place de choix dans le paysage télévisuel du continent, dans l’espace francophone, et, dans une moindre mesure, anglophone ou arabophone. « Depuis le début, nous avons toujours cherché à accorder un large créneau à l’Afrique dans nos programmes. C’est pour nous un point d’honneur que de mettre en avant la diversité », affirme un membre de la direction. C’est ainsi que la chaîne, en plus de programmes réguliers comme Une semaine en Afrique, couvre chaque jour l’actualité africaine la plus significative grâce à son réseau de reporteurs et dans des modules tels que Focus, À la une, Le Débat

Selon des chiffres datant de 2009 qu’elle a fournis, France 24 serait la chaîne la plus regardée en Afrique francophone, avec une audience de 13 millions de spectateurs par semaine dans huit pays de cette zone. 97 % des leaders d’opinion de quatre pays de l’Afrique francophone (Côte d’Ivoire, Sénégal, Cameroun et RD Congo) connaissent France 24 et 73 % la regardent chaque semaine. La chaîne compte en outre progresser au Moyen-Orient et au Maghreb, où 58 % des leaders d’opinion la regarderaient chaque semaine, avec le passage annoncé à une info vingt-quatre heures sur vingt-quatre en arabe – contre dix heures actuellement.

Dans les pays anglophones, France 24 doit compter avec la concurrence de la British Broadcasting Corporation (BBC), historiquement maîtresse du terrain, et de l’américaine CNN. Son audience s’élargit grâce aux accords de partenariat signés avec des télévisions locales au Kenya (Kenya Broadcasting Corporation, KBC) et en Zambie (Mobitel). Ces diffuseurs reprennent partiellement, en direct, France 24 dans leurs plages de programmes. Côté francophone et lusophone, le même partenariat existe avec Télévision Renaissance (Burundi), Neerwaya Multivision (Burkina Faso), Delta Satellite (Sénégal) et Televisão Independente de Moçambique (Mozambique). En RD Congo, la chaîne est reprise par Congoweb TV. Ces partenariats sont appelés à se développer, souligne-t-on à France 24.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
France 24, le malaise en continu

Article pr�c�dent :
Diplomate gay demande asile

Réagir à cet article

AUTRES

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une[...]

Afrique du Sud : le gouvernement promet de punir les auteurs des violences xénophobes

Le gouvernement sud-africain a promis dimanche de punir les auteurs des violences xénophobes qui ont fait au moins sept morts depuis début avril, alors que le Malawi et le Zimbabwe s'apprêtaient à rapa[...]

Massacre de Sétif en Algérie : premier hommage d'un ministre français 70 ans après

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a rendu dimanche un hommage aux victimes algériennes de Sétif, 70 ans après le massacre qui a fait de[...]

Égypte : 11 condamnés à mort pour des heurts lors d'un match de foot

Onze supporteurs ont été condamnés dimanche à la peine capitale dimanche en Égypte lors d'un nouveau procès des émeutes ayant fait 74 morts dans un stade après un match de [...]

Naufrage de migrants en Méditerranée : hécatombe de 700 morts redoutée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large de la Libye dans la nuit de samedi à dimanche fait redouter une véritable "hécatombe" en Méditerranée avec quelque 700 m[...]

Libye : une vidéo de l'EI montre des exécutions d'une trentaine de chrétiens éthiopiens

Le groupe Etat islamique (EI) a publié dimanche une vidéo montrant l'exécution d'une trentaine d'hommes, présentés comme des chrétiens éthiopiens, par des jihadistes en Libye.[...]

Burundi : 65 personnes inculpées de "participation à une insurrection"

Soixante-cinq personnes sur quelque 120 arrêtées lors de manifestations contre un troisième mandat du président burundais Pierre Nkurunziza vendredi à Bujumbura ont été inculp&eacu[...]

Afrique du Sud : le président Zuma invite les immigrés à rester

Après une nouvelle nuit de pillages à Johannesburg, le président Jacob Zuma a annulé un voyage en Indonésie et s'est rendu samedi auprès de victimes de violences xénophobes, afin[...]

Jusqu'à 700 morts redoutés après le naufrage d'un bateau de migrants en Méditerranée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large des côtes libyennes pourrait avoir fait jusqu'à 700 morts, a annoncé dimanche le Haut-commissariat aux Nations unies pour les réfugié[...]

Cameroun : 19 morts dans une attaque de Boko Haram

L'attaque menée dans la nuit de jeudi à vendredi par le groupe islamiste nigérian Boko Haram sur le village de Bia, dans la région de l'Extrême-Nord du Cameroun, a fait 19 morts dont une majori[...]

Massacre de Sétif : un ministre français qualifie sa visite en Algérie de "geste fort"

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a qualifié de "geste fort" sa visite dimanche en Algérie pour marquer le 70e anniversaire du massa[...]

Somalie : un élu local abattu par les Shebab à Mogadiscio

Un commando shebab a abattu samedi un élu local dans les rues de Mogadiscio, a annoncé à l'AFP un porte-parole du groupe islamiste somalien.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2593p076-077.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2593p076-077.xml1 from 172.16.0.100