Extension Factory Builder
23/09/2010 à 17:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Malgré ses problèmes, la chaîne internationale française s’est rapidement taillé une place de choix dans le paysage télévisuel du continent, dans l’espace francophone, et, dans une moindre mesure, anglophone ou arabophone. « Depuis le début, nous avons toujours cherché à accorder un large créneau à l’Afrique dans nos programmes. C’est pour nous un point d’honneur que de mettre en avant la diversité », affirme un membre de la direction. C’est ainsi que la chaîne, en plus de programmes réguliers comme Une semaine en Afrique, couvre chaque jour l’actualité africaine la plus significative grâce à son réseau de reporteurs et dans des modules tels que Focus, À la une, Le Débat

Selon des chiffres datant de 2009 qu’elle a fournis, France 24 serait la chaîne la plus regardée en Afrique francophone, avec une audience de 13 millions de spectateurs par semaine dans huit pays de cette zone. 97 % des leaders d’opinion de quatre pays de l’Afrique francophone (Côte d’Ivoire, Sénégal, Cameroun et RD Congo) connaissent France 24 et 73 % la regardent chaque semaine. La chaîne compte en outre progresser au Moyen-Orient et au Maghreb, où 58 % des leaders d’opinion la regarderaient chaque semaine, avec le passage annoncé à une info vingt-quatre heures sur vingt-quatre en arabe – contre dix heures actuellement.

Dans les pays anglophones, France 24 doit compter avec la concurrence de la British Broadcasting Corporation (BBC), historiquement maîtresse du terrain, et de l’américaine CNN. Son audience s’élargit grâce aux accords de partenariat signés avec des télévisions locales au Kenya (Kenya Broadcasting Corporation, KBC) et en Zambie (Mobitel). Ces diffuseurs reprennent partiellement, en direct, France 24 dans leurs plages de programmes. Côté francophone et lusophone, le même partenariat existe avec Télévision Renaissance (Burundi), Neerwaya Multivision (Burkina Faso), Delta Satellite (Sénégal) et Televisão Independente de Moçambique (Mozambique). En RD Congo, la chaîne est reprise par Congoweb TV. Ces partenariats sont appelés à se développer, souligne-t-on à France 24.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
France 24, le malaise en continu

Article pr�c�dent :
Diplomate gay demande asile

Réagir à cet article

AUTRES

Ignorantus, ignoranta...

Au début de ce mois, j'ai rencontré tout à fait par hasard un ancien collègue de l'ex-télévision nationale Télé Zaïre. Belle occasion pour nous de ressasser le[...]

Nigeria : la ville de Maiduguri doit-elle craindre une nouvelle attaque de Boko Haram ?

Boko Haram s'approche dangereusement de Maiduguri. Après la prise d'une nouvelle localité dimanche dans le nord-est du Nigeria par le groupe islamiste, l'étau se resserre autour de la capitale de l'État[...]

Ebola, Boko Haram, Libye... Les thèmes qui vont dominer le 24e sommet de l'UA

En attendant l’arrivée des chefs d’État et de gouvernement, les 30 et 31 janvier, à Addis-Abeba, les ministres des Affaires étrangères ont commencé, lundi 26 janvier, &agrav[...]

Gambie : ils voulaient renverser Jammeh

Fin décembre, un petit commando prenait d'assaut le palais présidentiel de Yahya Jammeh, à Banjul. Retour sur une tentative de coup d'État qui a tourné au fiasco.[...]

CAN 2015 : derby explosif RDC-Congo en quarts de finale

La RDC, qui s'est qualifié en décrochant un nul face à la Tunisie lundi (1-1), retrouvera son frère rival du Congo en quarts de finale de la CAN 2015. Un derby qui s'annonce électrique. Mais qui [...]

CAN 2015 : La RD Congo rejoint sur le fil la Tunisie en quarts !

Longtemps éliminés, les Congolais qui ont égalisé grâce à Bokila face à la Tunisie (1-1) rejoignent leur adversaire du soir en quarts de finale de la CAN 2015. Le Cap-Vert et la Zamb[...]

Niger : des artistes chantent contre les violences communautaires

Dix jours après de graves émeutes anti-chrétiennes consécutives à la publication de la caricature du prophète Mahomet en une du journal "Charlie Hebdo", plusieurs artistes nig&[...]

CAN 2015 : la RDC compte sur ses stars pour la qualification

Après deux matchs nuls face au Cap-Vert (0-0) et à la Zambie (1-1), les Léopards jouent leur place en quarts de finale de la CAN 2015 face à la Tunisie ce lundi (19h). Le sélectionneur Florent Ib[...]

Daesh : revers à Kobané, coup d'arrêt à l'expansion jihadiste en Syrie

Après quatre mois de violents combats, l'État islamique (EI) a été chassé de la ville syrienne de Kobané par les forces kurdes. C'est la plus importante défaite du groupe jihadiste [...]

Arabie saoudite : Salman Ibn Abdelaziz Al Saoud, la continuité sans le changement

Le roi Abdallah est mort, vive son frère ! Le 25e fils du fondateur du royaume d'Arabie saoudite accède au trône, à l'âge de 79 ans. Trop vieux pour incarner le changement dans un pays[...]

Tunisie : report du vote de confiance au gouvernement de Habib Essid

À peine formé, le gouvernement proposé par le nouveau chef de l’exécutif, Habib Essid, suscite de vives critiques. Au point que le vote de confiance à l’Assemblée des repr&eacu[...]

La première vraie polémique de la CAN 2015

Pour le sélectionneur du Gabon, Jorge Costa, le penalty accordée à la Guinée équatoriale était "imaginaire". "C'est une erreur arbitrale qui nous a coûté le mat[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2593p076-077.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2593p076-077.xml1 from 172.16.0.100