Extension Factory Builder
23/09/2010 à 17:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Malgré ses problèmes, la chaîne internationale française s’est rapidement taillé une place de choix dans le paysage télévisuel du continent, dans l’espace francophone, et, dans une moindre mesure, anglophone ou arabophone. « Depuis le début, nous avons toujours cherché à accorder un large créneau à l’Afrique dans nos programmes. C’est pour nous un point d’honneur que de mettre en avant la diversité », affirme un membre de la direction. C’est ainsi que la chaîne, en plus de programmes réguliers comme Une semaine en Afrique, couvre chaque jour l’actualité africaine la plus significative grâce à son réseau de reporteurs et dans des modules tels que Focus, À la une, Le Débat

Selon des chiffres datant de 2009 qu’elle a fournis, France 24 serait la chaîne la plus regardée en Afrique francophone, avec une audience de 13 millions de spectateurs par semaine dans huit pays de cette zone. 97 % des leaders d’opinion de quatre pays de l’Afrique francophone (Côte d’Ivoire, Sénégal, Cameroun et RD Congo) connaissent France 24 et 73 % la regardent chaque semaine. La chaîne compte en outre progresser au Moyen-Orient et au Maghreb, où 58 % des leaders d’opinion la regarderaient chaque semaine, avec le passage annoncé à une info vingt-quatre heures sur vingt-quatre en arabe – contre dix heures actuellement.

Dans les pays anglophones, France 24 doit compter avec la concurrence de la British Broadcasting Corporation (BBC), historiquement maîtresse du terrain, et de l’américaine CNN. Son audience s’élargit grâce aux accords de partenariat signés avec des télévisions locales au Kenya (Kenya Broadcasting Corporation, KBC) et en Zambie (Mobitel). Ces diffuseurs reprennent partiellement, en direct, France 24 dans leurs plages de programmes. Côté francophone et lusophone, le même partenariat existe avec Télévision Renaissance (Burundi), Neerwaya Multivision (Burkina Faso), Delta Satellite (Sénégal) et Televisão Independente de Moçambique (Mozambique). En RD Congo, la chaîne est reprise par Congoweb TV. Ces partenariats sont appelés à se développer, souligne-t-on à France 24.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
France 24, le malaise en continu

Article pr�c�dent :
Diplomate gay demande asile

Réagir à cet article

AUTRES

Mali : les ravisseurs de Lazarevic, libres comme l'air...

Mali : les ravisseurs de Lazarevic, libres comme l'air...

Alors que le président Ibrahim Boubacar Keïta promettait de les traquer, après les avoir libérés, les auteurs de l'enlèvement de Serge Lazarevic et Philippe Verdon se promènent au vu[...]

Israël : Bibi-sitter et le hipster

À l'approche des législatives, les candidats rivaux multiplient les clips de campagne. Et, pour séduire les électeurs, ils sont prêts à tout ![...]

RDC : l'opposition exige un nouveau calendrier électoral

Des élus de l'opposition congolaise ont déposé mardi à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) de la République démocratique du Congo une proposition de calend[...]

RDC - Rwanda : "Rumeurs du lac", ou quand les eaux du Kivu se racontent

Dans un documentaire de 52 minutes dont la diffusion en avant-première est prévue le 10 mars en Belgique, la journaliste congolaise Wendy Bashi interroge le lac Kivu, témoin séculaire de la situation s&[...]

Algérie : Bouteflika et les femmes

Célibataire endurci, le chef de l'État fait presque figure d'exception en Afrique et dans le monde arabe. De quoi alimenter depuis toujours rumeurs et fantasmes. Cette enquête est parue dans Jeune Afriq[...]

Classement Forbes : 29 Africains dans le palmarès 2015

Le magazine Forbes a livré lundi sa cuvée 2015 de milliardaires en dollars dans le monde. Cette année, le chiffre record de 1 826 personnalités a été atteint (181 de plus qu'en 2014), dont[...]

Hommage : Éric Rouleau, témoin engagé

Décédé le 25 février, Éric Rouleau, journaliste spécialiste du Proche-Orient, collabora au "Monde" et à "Jeune Afrique". Il fut aussi ambassadeur de Fra[...]

Centrafrique : Sant'Egidio s'implique dans la résolution de la crise

Quatre anciens Premiers ministres et plusieurs futurs candidats à l'élection présidentielle en Centrafrique ont lancé vendredi à Rome un appel au peuple centrafricain et à la communaut&e[...]

Jean-Louis Borloo présente un plan de 200 milliards d'euros pour l'électrification de l'Afrique

 L'ancien ministre français Jean-Louis Borloo a présenté ce mardi en présence du président François Hollande son plan pour l'électrification de l'Afrique, qui nécessiter[...]

Maroc : les galères de Rokhaya, jeune nounou sénégalaise sans papiers à Tanger

Rokhaya, jeune nounou sénégalaise sans papiers, vivote depuis des mois à Tanger et tente d'oublier une expérience récente dans une famille aisée de la ville, faite d'exploitation et de [...]

"My Fairy Tales" : Nneka, à foi haute

Habitée, la chanteuse nigériane Nneka sort un cinquième album aux accents mystiques qui entend servir de caisse de résonance aux souffrances de la diaspora africaine.[...]

Côte d'Ivoire : 10 ans de prison requis contre Simone Gbagbo

Le parquet général a requis mardi une peine de 10 ans de prison contre l'ancienne Première dame ivoirienne Simone Gbagbo.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches

Jeune Afrique TV

Toutes les vidéos
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2593p076-077.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2593p076-077.xml1 from 172.16.0.100