Extension Factory Builder
22/09/2010 à 16:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Prison de Rebeuss, à Dakar. Prison de Rebeuss, à Dakar. © Mamadou Gomis/AFP

Tortures, sévices ou viols. Dans un rapport publié mi-septembre, l’organisation de défense des droits de l’homme dénonce le comportement des forces de sécurité.

« Sénégal, terre d’impunité ». Le titre du dernier rapport d’Amnesty International sur la situation des droits de l’homme au Sénégal est sans équivoque. Selon l’ONG, tortures, sévices et viols sont des pratiques courantes au pays de la Teranga. Et ils sont très – trop – souvent le fait des forces de sécurité, révèle le document rendu public le 15 septembre, qui dénonce aussi l’absence de poursuites contre les coupables présumés, même en cas de décès des victimes (au moins six depuis 2007).

« Ce rapport ne vise pas le régime du président Wade. La culture de l’impunité est quelque chose que nous observons depuis longtemps. En trente ans, le système judiciaire ne s’est pas amélioré », regrette Salvatore Saguès, l’un des rédacteurs du texte, interrogé par Jeune Afrique. Un avis que partagent bon nombre de Sénégalais qui gardent en mémoire les manifestations de Kédougou, en décembre 2008, au cours desquelles plusieurs jeunes ont été interpellés puis torturés, ou encore la mort en détention, au mois de juillet, d’Abdoulaye Wade Yinghou, 29 ans, battu à coups de crosse.

S’il ne nie pas l’existence de cas de maltraitance, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement estime que le Sénégal est un « État de droit, soucieux de la préservation et de la défense des libertés individuelles et des droits pour tous. Il est loin de constituer une terre d’impunité ». Moustapha Guirassy affirme que des enquêtes ont été ouvertes pour élucider certaines affaires et qu’il est arrivé que des agents incriminés soient suspendus de leurs fonctions. Une réponse qui ne rassure pas Amnesty International. « Ce n’est pas suffisant. Nous voulons des actes concrets et des enquêtes indépendantes sur tous les dossiers sensibles », déclare Salvatore Saguès, qui rappelle que le rapport a été envoyé au mois de juin au chef de l’État, mais que celui-ci n’a pas réagi, et que, toujours selon Amnesty, le texte n’a pas été transmis au ministre de la Justice.

En 1994, alors qu’il était encore dans l’opposition et qu’il était emprisonné, Abdoulaye Wade avait pourtant lui-même bénéficié du soutien de l’organisation de défense des droits de l’homme.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
"Le Messager" a un nouveau patron

Article pr�c�dent :
Adieu Mohammed Arkoun

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

Le procès Habré, un tournant dans la justice africaine et la lutte contre l'impunité

Le procès Habré, un tournant dans la justice africaine et la lutte contre l'impunité

Avocate au barreau du Tchad, présidente de l’Association tchadienne pour la promotion et la défense des droits de l’Homme (ATPDH) et récipiendaire du Right Livelihood Award en 2011, Jacqueline Mo[...]

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes,[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Le Sénégalais Macky Sall élu nouveau président en exercice de la Cedeao

Macky Sall, le chef de l'État sénégalais, a été élu mardi nouveau président en exercice de la Cedeao pour un an, à l'issue du 47e sommet de l'organisation ouest-africaine[...]

Le roi du Maroc entame ce mercredi au Sénégal une nouvelle tournée africaine

Mohammed VI se rend ce mercredi au Sénégal. Son périple l'emmènera ensuite en Côte d'Ivoire, au Gabon et en Guinée-Bissau. Il s'agit de la troisième tournée africaine du roi[...]

Le procès d'Hissène Habré s'ouvrira le 20 juillet à Dakar

L'ex-président tchadien a été arrêté le 30 juin 2013 à Dakar, puis inculpé le 2 juillet 2013 par le tribunal spécial. [...]

Cairn Energy prévoit un milliard de barils de pétrole au Sénégal

Cairn Energy a dévoilé son programme d'exploration au Sénégal pour les trois années à venir. Selon ses estimations, les réserves de pétrole contenues dans ses blocs au large[...]

Sénégal : Khalifa, l'autre Sall qui entretient le mystère

"Dieu seul le sait..." C'est la réponse que le maire de Dakar, Khalifa Sall, a l'habitude d'adresser à ceux qui l'interpellent sur ses intentions concernant la prochaine présidentielle.[...]

Cameroun, Congo, Gabon, Mali, RDC... : ci-gît la Corsafrique !

De l'île au continent - comme des affaires à la politique -, il n'y a qu'un pas, que les Corses ont très tôt franchi. Mais après s'être taillé un royaume en Afrique,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers