Extension Factory Builder
06/08/2010 à 12:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Les présidents en tête à tête

Dos Santos-Sassou… Les présidents angolais et congolais sont de vieux complices, mais ils ont profité du sommet pour se rencontrer. Museveni-Bozizé… Ces deux chefs d’État se fréquentent moins, mais la République centrafricaine a autorisé l’armée ougandaise à entrer sur son territoire pour participer à la traque des rebelles de l’Armée de résistance du seigneur (LRA). Le 26 juillet, le tête-à-tête entre les deux hommes a duré quarante-cinq minutes. Museveni-Kaddafi… Il y a dix-huit mois, quand l’Ougandais refusait que le Libyen représente l’Afrique au G8, une telle rencontre était impensable. À Kampala, les deux frères ennemis se sont réconciliés avec force accolades et apartés. Zuma-Abdelaziz… Le président sud-africain a réservé l’une de ses « bilatérales » au chef de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), tandis que l’inusable Robert Mugabe a défendu la cause sahraouie lors de la réunion du conseil de paix et de sécurité de l’UA. La « ligne de front » bouge encore... 

Des Guinéens bien présents

La Guinée est encore sous sanction et le sera jusqu’à ce qu’un président soit élu. À Kampala, pas de siège, donc, pour le pays de Sékouba Konaté. Le président par intérim n’en a pas moins été au cœur des discussions. Puisqu’il envoie un bataillon pour compléter la force africaine en Somalie. Le deal avait été finalisé lors du voyage de Jean Ping, président de la Commission de l’UA, à Conakry, début juillet. Pour Konaté, deux avantages : regagner la bienveillance de l’institution et éloigner du pays certains soldats pas toujours dociles.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

France : quand François Hollande oublie les 'tirailleurs'

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

La diversité religieuse ? Une richesse inéquitablement répartie

Chrétiens, juifs, musulmans, animistes, athées... Sur Terre, ce n'est pas la diversité qui manque. Une enquête recense les pays où elle est le plus forte. Première en Afrique, la[...]

Japon - Yoshifumi Okamura : en Afrique, "c'est maintenant qu'il faut y aller !"

De passage à Paris, l'ancien ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire - et désormais représentant personnel du Premier ministre pour l'Afrique-, Yoshifumi Okamura, évoque l'avancée des[...]

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Aon Risk Solutions vient de publier la 16e édition de la carte de risque pays. Si l'Afrique australe reste (à l'exception du Zimbabwe) la zone la moins risquée du continent, le Maroc, le Ghana et l'Ouganda[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Veni vidi... Vinci ?

Après des années de suprématie chinoise, les français Bouygues, Eiffage et Vinci repartent à l'assaut du continent. Leurs atouts ? Qualité, respect des délais et recours[...]

Olivier Stintzy : "Investir dans les hôpitaux, les écoles, le logement"

Pour ce gestionnaire de fonds, les partenariats public-privé permettent de prolonger la durée de vie des équipements à vocation sociale tout en garantissant leur rentabilité.[...]

Casa África, aux Canaries, une fenêtre espagnole sur le continent

Créée en 2006 comme un consortium entre le ministère espagnol des Affaires étrangères, le gouvernement des Canaries et la municipalité de Las Palmas où elle a son siège,[...]

Carte : droit à l'avortement, l'Afrique entre tabou et désinformation

Dans la majorité des pays d’Afrique, l’interruption volontaire de grossesse (IVG) est soumise à des conditions tellement strictes que l'avortement clandestin demeure la règle. Avec toutes les[...]

Africa CEO Forum : "Les décideurs économiques doivent rassurer les politiques"

Comment faire émerger de grands groupes sur le continent ? Par l'investissement ou l'essor des échanges régionaux, notamment. Un thème au coeur d'une réunion à huis clos lors du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers