Extension Factory Builder
28/07/2010 à 16:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Éric Gerets, le nouveau sélectionneur des Lions de l'Atlas. Éric Gerets, le nouveau sélectionneur des Lions de l'Atlas. © Sipa

L'ancien entraîneur de Al-Hilal, aujourd'hui sélectionneur de l'équipe nationale marocaine, a démenti avoir quitté le club saoudien pour des raisons financières. Mais le montant de sa nouvelle rémunération, classée confidentielle, alimente la polémique.

« Éric Gerets ne vient pas pour l’argent mais pour des raisons personnelles », précise-t-on dans l’entourage du nouvel entraîneur de la sélection nationale de football marocaine, dont le salaire – au montant mystérieux – suscite une vive polémique dans le royaume.

L’épouse du technicien belge aurait plusieurs fois déclaré qu’elle n’aimait plus vivre en Arabie saoudite et qu’elle souhaitait s’installer au Maroc. Le contrat d’Éric Gerets contient par ailleurs une clause de confidentialité sur sa rémunération. Pas de quoi mettre fin aux rumeurs. La presse a affirmé que l’entraîneur gagnerait au moins 250 000 euros par mois, soit la somme qu’il touchait au club Al-Hilal Riyad, en Arabie saoudite. « Complètement faux », affirme le ministre de la Jeunesse et des Sports, Moncef Belkhayat.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Peut-on encore éviter le pire ?

Article précédent :
Houngbédji accuse

Réagir à cet article

Maroc

Maroc - Prix Draper : Rachid Yazami, 'Monsieur 100 000 Volts'

Maroc - Prix Draper : Rachid Yazami, "Monsieur 100 000 Volts"

Le chimiste Rachid Yazami a inventé les batteries au lithium qui font vivre nos téléphones. Il est le premier lauréat français, mais aussi africain, du prestigieux prix Draper.[...]

Maroc : un millier de migrants clandestins tentent en vain de passer la frontière à Melilla

Mercredi, un millier de migrants en provenance d'Afrique subsaharienne ont tenté de pénétrer dans l'enclave espagnole de Melilla au Maroc, ont annoncé les autorités locales. Leur tentative a[...]

Maroc : mort de Hassan II, la nuit du destin

À l'occasion des quinze ans de la mort de Hassan II, Jeune Afrique réedite quelques articles d'époque. Dans celui-ci, paru dans JA n° 2012 du 30 juillet au 9 août 1999, François Soudan[...]

Maroc : il y a quinze ans, la mort de Hassan II

Il y a tout juste quinze ans, le 23 juillet 1999, le roi du Maroc Hassan II s'éteignait à Rabat après trente-huit ans de règne. "Jeune Afrique" réédite un article de son n°[...]

Innovation : l'Afrique fait ses gammes

 La 7e édition de l'Indice mondial de l’innovation (GII) vient de paraître. Cette année, le rapport co-publié par l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle[...]

Le Maroc, la présentatrice égyptienne et les travailleurs du sexe

Les Marocains dénoncent des assauts d’"antimarocanisme" primaire de la part des médias égyptiens. En cause : les scènes caricaturales d’une série télé et,[...]

Mohammed VI : mosquées marocaines sous surveillance

En interdisant aux imams toute activité politique ou syndicale, le roi du Maroc Mohammed VI renforce son ascendant sur les lieux de culte. Un processus entamé il y a plus de dix ans.[...]

Les secrets du succès des Chaabi

Il y a le père, Miloud, berger devenu milliardaire. Et ses enfants, qui règnent avec lui sur Ynna Holding, groupe présent de l'immobilier à la grande distribution. Visite d'un empire[...]

Maroc : au 23 morts dans l'effondrement d'immeubles à Casablanca

Après trois jours de recherches, les autorités marocaines ont annoncé, dimanche soir, qu'au moins 23 personnes sont mortes dans l'effondrement d'immeubles d'habitation à Casablanca le 12 juillet.[...]

Maroc : Espagnols cherchent travail

Fuyant le chômage et la crise, de nombreux Ibériques - toutes catégories sociales confondues - tentent leur chance au Maroc. Avec des fortunes diverses.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers