Extension Factory Builder
14/07/2010 à 16:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Petina Gappah, lauréate du Guardian First Book Award 2009. Petina Gappah, lauréate du Guardian First Book Award 2009. © Editions Plon.

Une femme assiste aux obsèques nationales de son mari aux côtés du président et de sa clique de zélés affidés. L’oraison funèbre ne manque pas de piquant, mais le cercueil est vide. Durant toute la longue et élogieuse cérémonie, elle se remémore la vie de son époux : des idéaux de cet ancien compagnon de la libération aux frasques conjugales de celui qui trouvait que « c’était du gaspillage de pénis d’être fidèle à une seule femme… », en passant par son accession à la sphère du pouvoir et son goût pour le faste. Tel est le fil conducteur de la première des treize nouvelles de la Zimbabwéenne Petina Gappah.

Dans Les Racines déchirées, cette jeune écrivaine brosse un portrait décapant du pays de Robert Mugabe. Au fil des his­toires défilent un vieux chef de l’État qui s’accroche ridiculement à son trône, une jeune fille qui épouse un homme dont les précédentes fiancées ont toutes été emportées par la « grande maladie au nom court », une population qui peine à joindre les deux bouts avec une « miche de pain coûtant un demi-million de dollars », des exilés en perte de repères… L’écriture de Gappah est limpide. Son humour cinglant, sa colère réelle et sa nostalgie profonde. Son recueil a fait un tabac dans le monde anglophone, avant d’être traduit dans plusieurs langues, dont le français.

Née en 1971 à Kitwe, en Zambie, Gappah a grandi à Salisbury – devenu Harare à l’accession à l’indépendance, en 1980. Elle voulait être journaliste, son père l’imaginait avocate. Elle a donc étudié le droit à l’université du Zimbabwe, avant de poursuivre sa formation à Graz (Autriche) et à Cambridge (Angleterre). À 38 ans, elle vit actuellement à Genève avec son fils, Kush, et travaille comme conseillère juridique auprès de l’Organisation mondiale du commerce pour aider les pays en développement. Mais sa passion reste l’écriture, pour laquelle elle manifeste un réel talent. Son premier roman, The Book of Memory, sera publié en 2011. Et elle est déjà en train de mettre la main au deuxième, une grande épopée à travers les différentes générations du Zimbabwe de 1945 à 2005.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Zimbabwe

À la tête de l'Union africaine, Robert Mugabe en profite pour plaider ses causes dans le monde entier

À la tête de l'Union africaine, Robert Mugabe en profite pour plaider ses causes dans le monde entier

De retour sur le devant de la scène internationale depuis qu'il occupe la présidence tournante de l'Union africaine, le chef de l'État zimbabwéen, Robert Mugabe, multiplie les voyages et profite de tout[...]

Zimbabwe : quand Mugabe se change en "Miss Roberta"

Résignés, les internautes zimbabwéens s’attardent davantage sur les photographies de leur président que sur sa politique. Sur le dernier cliché à la mode, Robert Mugabe semble[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

Zimbabwe - 18 avril 1980 : Bob Marley et Mugabe célèbrent l'indépendance de la dernière colonie européenne d'Afrique

Le Zimbabwe est le dernier pays du continent à se libérer du joug du colonisateur occidental. Une indépendance arrachée dans la douleur après plus de dix années de lutte armée.[...]

En Afrique du Sud, Robert Mugabe attaque l'Occident et les Nations unies

En Afrique du Sud pour une visite historique de deux jours sous le signe de l'économie, le président zimbabwéen et chef de l'Union africaine, Robert Mugabe, en a profité pour décocher quelques[...]

Une "fille-de" à la tête du Zimbabwe ?

Dans sa stratégie de monarchisation du pouvoir zimbabwéen, Robert Mugabe change son fusil d’épaule. À mots couverts et visages découverts, il met en lumière l’alternative[...]

Afrique du Sud : la statue de Cecil Rhodes ou l'indéboulonnable problème de l'héritage colonial

La statue du colon Cecil Rhodes devant l'université du Cap provoque la colère des étudiants sud-africains. La polémique monte, d'autant plus que Robert Mugabe pourrait s'en mêler.[...]

Robert Mugabe en visite d'État en Algérie

Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, est arrivé hier à Alger pour une visite d'État de trois jours, à l'invitation du président algérien, Abdelaziz Bouteflika.[...]

Zimbabwe : Robert Mugabe, l'homme qui n'aimait pas les Blancs (et inversement)

Diabolisé par les Européens, le président du Zimbabwe et de l'Union africaine, Robert Mugabe, incarne jusqu'à l'obsession le rejet des anciens colons, de l'Occident et de ses diktats. Pourquoi[...]

Zimbabwe : Mugabe, un Castro africain

Ce sont les deux ultimes dinosaures de l'ère anti-impérialiste, les oubliés du grand dégel qui a suivi la chute du mur de Berlin. Même âge, ou presque, même personnalité[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers