Extension Factory Builder
10/06/2010 à 15:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Dans la Grande Charte verte des droits de l’homme, en 1988, Mouammar Kadhafi proclamait que « le but de la société libyenne est d’abolir la peine de mort ». Douze ans plus tard, le « but » n’est toujours pas atteint et vraisemblablement pas même poursuivi.

Un article laconique – six lignes – dans le journal en ligne Qurina annonce l’exécution par balles, le 30 mai, de dix-huit condamnés à mort. Quatorze d’entre eux ont été fusillés dans une prison de Tripoli, les quatre autres ont subi le même sort à Benghazi, à un millier de kilomètres de la capitale. Parmi eux, des Égyptiens, des Tchadiens et des Nigérians, jugés coupables de « meurtre avec préméditation ». Dernière information livrée par Qurina, réputé proche de Seif el-Islam, l’un des fils du « Guide » : près de deux cents personnes convaincues de meurtre patientent dans les couloirs de la mort libyens.

Le plus grand mystère entoure les exécutions. L’identité des condamnés et les conditions de leur condamnation sont tenues secrètes. Dans un communiqué publié le 1er juin, Amnesty International précise qu’en Libye les étrangers « ne peuvent que rarement bénéficier de l’assistance d’un interprète ou d’un traducteur pendant la procédure judiciaire, menée en arabe ».

En 2009, Amnesty a recensé dix exécutions capitales en Afrique : quatre en Libye, cinq en Égypte et une au Botswana. Par pendaison dans ces deux derniers pays. Le peloton d’exécution est encore en vigueur en Chine, au Yémen et en Syrie.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Ali Baba habite à Ben Guerdane

Article précédent :
Johnny Clegg and co.

Réagir à cet article

Libye

Libye : 75 morts en moins d'une semaine dans les combats de Benghazi

Libye : 75 morts en moins d'une semaine dans les combats de Benghazi

Neuf personnes ont été tuées dimanche dans de nouvelles violences à Benghazi, portant à 75 le bilan des morts depuis le début d'une offensive contre les groupes islamistes qui contr&ocir[...]

Libye : les États-Unis et des pays européens réclament la fin des combats

Les Etats-Unis et les grandes puissances d'Europe occidentale ont réclamé samedi la "fin immédiate" des combats en Libye, où des forces gouvernementales ont lancé des[...]

Libye : Abdelhakim Belhadj prend du galon

Ancien opposant à Kadhafi, l'islamiste nationaliste Abdelhakim Belhadj  s'impose comme un interlocuteur incontournable au milieu du chaos libyen.[...]

Libye : au moins 17 morts en 24 heures à Benghazi

Au moins 17 personnes ont été tuées en 24 heures dans les affrontements à Benghazi, selon une source hospitalière.[...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar (suite)

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce troisième billet de blog, Laurent[...]

Attaque du consulat américain de Benghazi : Ahmed Abou Khattala encourt la peine de mort

Un jury américain a prononcé mardi une nouvelle série d'inculpations à l'encontre d'Ahmed Abou Khattala, le cerveau présumé de l'attaque du consulat américain de Benghazi, en [...]

En Libye, à quoi joue le Soudan ?

À Tobrouk, les autorités libyennes regardent toujours Karthoum de travers...[...]

En Libye, Ban Ki-moon appelle à un cessez le feu et incite au dialogue

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé samedi à la fin des hostilités en Libye, au cours d'une visite éclair destinée à donner un coup de pouce au[...]

Ban Ki-moon à Tripoli pour donner un coup de pouce au dialogue libyen

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est arrivé samedi à Tripoli afin de donner un coup de pouce au dialogue lancé fin septembre pour tenter rétablir la stabilité[...]

Libye : polémique entre Moscou et Tripoli sur la "libération" d'une vingtaine de prisonniers

Au lendemain de l'annonce par Moscou de la libération d'une vingtaine de citoyens russes, ukrainiens et bélarusses détenus en Libye, Tripoli a dénoncé mercredi "l'évasion" de ces[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers