Extension Factory Builder
10/06/2010 à 14:23
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Aujourd’hui, en Afrique, seuls cinq pays limitent la délivrance de visas aux porteurs du virus du sida, et deux d’entre eux sont en voie de lever ces interdictions. Un progrès important alors que, dans le monde, un quart des États discriminent les séropositifs en les empêchant d’entrer ou de s’établir sur leur territoire.

En Namibie, le déclic s’est produit à l’occasion de l’organisation d’une réunion internationale consacrée au sida en juin 2009, à Windhoek. La rencontre avait failli être annulée ou avoir lieu ailleurs. Les participants avaient été choqués de constater que le demandeur d’un visa de touriste pour la Namibie doit révéler son statut sérologique.

« Ces restrictions vont disparaître. Elles donnent aux habitants d’un pays l’impression que le sida est une maladie étrangère et qu’un contrôle aux frontières peut les protéger, ce qui n’est pas le cas », explique Michel Sidibé, directeur exécutif de l’Onusida. Il a d’ailleurs indiqué à Jeune Afrique s’être entretenu personnellement avec le président de la Namibie et avoir obtenu l’assurance que le formulaire d’immigration serait modifié rapidement.

De la même façon, un projet de loi est actuellement en cours d’élaboration aux Comores pour ne plus discriminer les séropositifs. « Les mesures restrictives ont été mises en place dans les années 1990 lorsqu’on ne connaissait pas bien le virus. Maintenant, on sait que la maladie ne se transmet pas si facilement. Les restrictions ne sont plus justifiées en 2010 », explique Moono Nyambe, directrice de programme au Réseau mondial de personnes vivant avec le VIH/sida.

Malgré cela, certains pays, comme l’Égypte et le Soudan, exigent un test de sérologie négatif avant de délivrer un visa d’une durée supérieure à un mois. Ces pays procèdent même à l’expulsion de tout étranger porteur du virus. La Guinée équatoriale exige ce test même en cas de court séjour.

« En restreignant la liberté de mouvements des personnes vivant avec le VIH, on institutionnalise la discrimination. Pour protéger la population, l’État doit briser les tabous, pas discriminer », ajoute Moono Nyambe.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Les Français afro-pessimistes

Article pr�c�dent :
Ngenzi débusqué à Mayotte

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

Afrique : la démocratie sans le peuple

Afrique : la démocratie sans le peuple

Mohamed Mbougar Sarr est un écrivain sénégalais, lauréat du Prix Ahmadou Kourouma 2015 du Salon du livre de Genève pour "Terre ceinte".[...]

Pape Diouf : "C'est le système Fifa qu'il faut casser"

L’intense actualité autour de la FIFA depuis mercredi 27 mai, alors que l’instance organise son Congrès à Zurich pour son élection présidentielle, n’a pas surpris Pape Diouf,[...]

Ces humoristes africaines qui brûlent les planches parisiennes

Vent de révolution sur les planches parisiennes ? Tout porte à croire qu’en matière de stand-up, les femmes de la diaspora africaine prennent le pouvoir. Claudia Tagbo, Tatiana Rojo, Selavie Newway et[...]

France : Annick Girardin ou la difficulté d'exister

"Qui est ministre de la Coopération aujourd'hui ?" La vacherie vient de l'ancien ambassadeur de France à Dakar, Jean-Christophe Rufin, qui dénonçait, le 26 avril, l'absence de politique[...]

Corruption à la Fifa : Blatter soutenu par la CAF, Platini demande sa démission

La Confédération africaine de football (CAF) a maintenu jeudi son soutien à Sepp Blatter, qui brigue un cinquième mandat à la présidence de la Fifa. Mais de nombreuses[...]

Élection à la présidence de la BAD : les candidats du Cap-Vert, du Nigeria et du Tchad dans le trio final

Après cinq tours de vote, Akinwumi Adesina, le candidat nigérian, reste en tête. Le Tchadien Bédoumra Kordjé s'est emparé du deuxième rang, devant la Capverdienne Crisitina Duarte.[...]

"O Ka" : Souleymane Cissé le justicier

À partir de l'expulsion de ses soeurs de sa maison natale, le réalisateur malien revient sur l'histoire de sa famille. Un film engagé, tourné vers l'avenir.[...]

Élection du président de la BAD : Akinwumi Adesina, le candidat nigérian, en tête au premier tour

Le Nigérian Akinwumi Adesina a obtenu près de 26% des voix, devançant la Cap-Verdienne Cristina Duarte, qui décroche 24,5% des voix grâce au soutien massif des électeurs non-continentaux.[...]

Ecobank face à son avenir

Un peu plus d'un an après la crise qui l'a ébranlé, le groupe panafricain renoue avec les performances. Mais il doit encore régler plusieurs problèmes pour se développer[...]

Akinwumi Adesina : "Je suis un maillon essentiel entre anglophones et francophones"

Cet agroéconomiste pragmatique a été élu, jeudi 28 mai, nouveau président de la Banque africaine de développement (BAD), succédant ainsi au Rwandais Donald Kaberuka. Voici[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers