Extension Factory Builder
28/05/2010 à 17:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Cueilleuse de roses à Naivasha (Kenya). Cueilleuse de roses à Naivasha (Kenya). © Reuters

Les principaux pays africains exportateurs de fleurs coupées ont perdu environ 15 millions d’euros pendant la fermeture de l’espace aérien européen provoquée par l’éruption du volcan islandais Eyjafjallajökull le 14 avril dernier. Basée sur les importations néerlandaises – l’Europe est la principale destination des exportations de fleurs africaines et les Pays-Bas le premier marché européen –, une étude réalisée par l’International Trade Center relève que le prix de la fleur de gypsophile (utilisée dans les bouquets) est passé de 0,16 à 0,34 euro (+ 109 %) pour une chute de 45 % des volumes importés. L’Afrique du Sud a été la moins touchée par la crise avec 325 000 dollars de perte, une partie de la production ayant été vendue sur le marché local. Sur la semaine d’interruption, le plus impacté a été le Kenya avec 1 million de dollars par jour. L’Éthiopie et l’Ouganda ont subi une perte globale de 2,36 millions et 4 millions de dollars (fruits et légumes inclus). Enfin, la Tanzanie et la Zambie ont perdu respectivement 330 000 et 150 000 dollars par jour. L’Europe prévoit des compensations pour les compagnies aériennes, mais rien pour les producteurs africains, indique encore le document.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Sur le même sujet
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
L'UFC entre au gouvernement

Article précédent :
Le marché du vin s'envole

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Nigeria : la soeur de la ministre du Pétrole enlevée par des hommes armés

Nigeria : la soeur de la ministre du Pétrole enlevée par des hommes armés

La sœur de la ministre du pétrole du Nigeria a été enlevée par des hommes armés dans la plaque tournante pétrolière de Port-Harcourt, dans le Delta du Niger, au sud du pays.[...]

Qui est vraiment Filipe Nyusi, le prochain président du Mozambique ?

D'après les décomptes finaux des votes publiés hier, jeudi 23 octobre, Filipe Jacinto Nyusi, le candidat du Frelimo, remporterait dès le premier tour la présidentielle du 15 octobre au[...]

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui[...]

Ebola : des possibles tests de vaccins dès décembre en Afrique, selon l'OMS

Des tests de vaccins anti-Ebola pourraient être menés dès décembre, selon une annonce de l'Organisation mondiale de la Santé, vendredi.[...]

Nigeria - Boko Haram : peut-on encore espérer quelque chose du cessez-le-feu ?

Le 17 octobre, un accord de cessez-le-feu avec Boko Haram, incluant la libération des 200 lycéennes enlevées il y a six mois, était annoncé par les autorités tchadiennes et[...]

Ebola - Dr Eric Leroy : "L'épidémie continue d'évoluer dans le mauvais sens"

Le Dr Éric Leroy est l'un des plus grand spécialistes du virus Ebola. Selon lui, l'épidémie ne sera pas endiguée avant plusieurs mois. Interview.[...]

RDC : retour à Kinshasa du proche de Bemba, Fidèle Babala

Libéré mardi par la Cour pénale internationale (CPI), qui le soupçonne de subornation de témoins, le secrétaire général adjoint du Mouvement de libération du Congo[...]

Lesotho : un accord trouvé par les négociateurs sud-africains

Fin août, un coup d’État contre le Premier ministre Tom Thabane avait échoué. Hier, les négociateurs sud-africains ont annoncé être parvenus à mettre d’accord les[...]

Burkina : le projet de loi révisant la Constitution examiné le 30 octobre

C'est le 30 octobre que les députés burkinabè se prononceront sur le projet de loi visant à modifier la Constitution et permettant à Blaise Compaoré de briguer un nouveau mandat en[...]

Ebola : un premier cas au Mali fait craindre l'arrivée de l'épidémie

Le Mali connaît son premier cas d'Ebola. Il s'agit d'une fillette de deux ans venue de Guinée avec sa grand-mère. Elle a été placée en quarantaine à Kayes (Ouest), a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers