Extension Factory Builder
27/05/2010 à 11:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Parmi les projets de films confirmés ou dévoilés pendant le Festival de Cannes, une bonne nouvelle : le tournage de Queleh, premier long-métrage de fiction de l’histoire de la Somalie, commencera à la fin du mois d’août. Annoncé il y a deux ans, le projet semblait voué à l’abandon après la mort d’Abdi Ismali Jama, le réalisateur. Le film sera finalement mis en scène par Abraham Haïlé Biru, qui en était déjà le coscénariste et devait en être le chef opérateur. Il sera tourné dans un village proche de Hergeisha, la capitale du Somaliland, seule région du pays – déjà à demi indépendante de fait – où une telle entreprise pouvait être envisagée, fût-ce dans des conditions difficiles.

Auteur du célèbre Ali Zaoua, prince de la rue, le Marocain Nabil Ayouch entamera quant à lui à la fin de l’année le tournage des Étoiles de Sidi Moumen, un long-métrage librement inspiré des attentats terroristes de mai 2003 à Casablanca, tandis que le réalisateur serbe Emir Kusturica commencera à tourner en juillet une comédie intitulée Cool Water, dont les héros sont deux frères palestiniens transportant en voiture entre Jérusalem et Ramallah le corps de leur père décédé. Enfin, le tournage du prochain film de Mathieu Kassovitz, L’Ordre et la Morale, qui évoquera la tragique prise d’otages dans la grotte d’Ouvéa, en Nouvelle-Calédonie, en 1988, devrait commencer dans moins de deux mois. Avec le réalisateur en personne dans le rôle du commandant du GIGN qui conduisit l’assaut contre les indépendantistes kanaks.

On ignore, en revanche, quand Abderrahmane Sissako commencera le tournage de son prochain film, Je vous souhaite la pluie, dont l’action se déroulera en Mauritanie. Mais on peut supposer qu’il sera prêt pour Cannes 2011.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Martha, vingt ans après

Article précédent :
DP World : bénéfices moindres en 2009

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

Abidjan, Kinshasa, Le Cap : trois 'spots' tendance pour sortir

Abidjan, Kinshasa, Le Cap : trois "spots" tendance pour sortir

Être riche, c'est aussi connaître les derniers lieux à la mode, là où il faut absolument se montrer. Jeune Afrique a sélectionné les trois "spots" du moment.[...]

Racisme au Maroc : à Tanger, un pogrom anti-migrants fait au moins un mort

À Tanger, une expédition sauvage menée par des Marocains contre des migrants à fait au moins un mort, le 29 août. Un drame qui met à nouveau en lumière le problème du racisme[...]

Jérémy Hodara : "Il ne faut pas copier la Silicon Valley"

Jérémy Hodara, co-fondateur de Africa Internet Holding, le promoteur de Jumia, Hellofood, Carmudi et Easy Taxi, entre autres, a accepté de répondre aux questions de "Jeune Afrique" au sujet de[...]

Football : quand Ebola perturbe les compétitions en Afrique

Le virus Ebola, dont la progression implacable en Afrique de l'ouest effraie le monde entier, perturbe les rencontres internationales de football sur le continent, parfois délocalisées par crainte de contamination,[...]

Ces pionniers qui chamboulent le business en Afrique

Dans la production, les services ou le commerce, une nouvelle génération d'entrepreneurs a su faire bouger les lignes en s'adaptant aux réalités africaines. Un mélange de nouvelles[...]

Urbanisme : quand les architectes africains font leur révolution

Fini le tout-climatisation et les constructions grandes consommatrices d'énergie ! Place dorénavant aux bâtiments respectueux de l'environnement et des populations africaines. Du nord au sud du[...]

Braconnage en Afrique : Bring back our elephants !

Malgré les arrestations, le braconnage menace l'espèce. En Asie et au Moyen-Orient, l'ivoire vaut de l'or. Du Darfour au Congo, il finance les groupes armés.[...]

Élite africaine : l'École des riches, euh... des roches !

Cet établissement français, où une année d'internat coûte plus de 25 000 euros, accueille depuis toujours les fils et les filles de personnalités africaines. À ce tarif,[...]

Ces magnats africains qui dament le pion aux multinationales

Ils ont mis en place des services, une production et une distribution locale : une poignée d'hommes d'affaires dominent leur marché et partent à la conquête du continent.[...]

Wikipédia : Kagamé, Kabila, ADO, Sissi, Boutef... Qui détient la biographie la plus souvent modifiée ?

Les biographies Wikipédia des chefs d’État sont modifiées tous les mois, voire tous les jours. Non seulement pour ajouter de nouveaux éléments, mais aussi pour supprimer les paragraphes[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex