Extension Factory Builder
28/04/2010 à 18:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La rébellion touareg craignait d'être écartée de la préparation des prochaines élections. La rébellion touareg craignait d'être écartée de la préparation des prochaines élections. © AFP

Ils sont désormais représentés au sein du Conseil consultatif national, qui prépare les élections.

En avril 2009, les rebelles touaregs acceptaient la paix avec Niamey, après l’intervention du « Guide » libyen, sans pour autant signer un quelconque document. Un an plus tard, ils attendent toujours un accord formel et des mesures pour démobiliser les quelque 4 000 combattants stationnés dans le nord du Niger. Les anciennes factions rebelles ont obtenu récemment, grâce à la médiation du coordonnateur du Collectif des organisations de défense des droits de l’homme, Moustapha Kadi, de participer aux travaux du Conseil consultatif national (CCN), qui est chargé de préparer le retour à l’ordre constitutionnel. Un représentant des ex-rebelles y siégera au titre des personnes ressources.

Les Touaregs, qui craignaient d’être les oubliés de la transition, ont également été rassurés par la création d’une Haute Autorité à la réconciliation nationale et à la consolidation de la démocratie, dirigée par le colonel de gendarmerie Lawel Chékou Koré, qui remplace depuis le 15 avril le Haut-Commissariat à la restauration de la paix. Le problème reste la cohésion dans les rangs des ex-rebelles. Le Mouvement des Nigériens pour la justice (MNJ), le Front des forces de redressement (FFR) et le Front patriotique nigérien (FPN) n’ont pas de coordination unique et ont un problème de leadership. Le patron du MNJ, Agali Alambo, est plus souvent à Tripoli qu’au Niger, et Rhissa Ag Boula, le chef du FFR, accusé de meurtre, condamné par contumace et arrêté le 28 mars, est toujours en prison à Niamey. Seul Aklou Sidi Sidi, président du FPN, circule librement dans la capitale.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Niger

Éthiopie : Hiroute Guebre Sellassie, une diplomate tout-terrain pour le Sahel

Éthiopie : Hiroute Guebre Sellassie, une diplomate tout-terrain pour le Sahel

De Nouakchott à Niamey, le nouvel envoyé spécial de l'ONU se démène pour mobiliser chefs d'État et partenaires internationaux. Son nom ? Hiroute Guebre Sellassie.[...]

Niger : le ministre de l'Agriculture incarcéré dans une affaire de trafic de bébés

Le ministre nigérien de l'Agriculture, Abdou Labo, a été placé sous mandat de dépôt samedi après avoir été entendu par un juge dans l'affaire dite des[...]

Tchad : quand la ruée vers l'or provoque des tensions intercommunautaires

Un affrontement entre orpailleurs de retour du Niger a provoqué de fortes tensions entre Zagawas et Toubous dans le Tibesti, à l’extrême nord du Tchad. Retour sur cette ruée vers l’or.[...]

Carte interactive : les mariages précoces encore trop nombreux en Afrique

La communauté internationale se mobilise de plus en plus contre les mariages précoces et forcés. Mais le pourcentage de jeunes filles mariées avant leur majorité ne recule pas suffisamment vite[...]

Nigeria : Boko Haram a fait 650 000 déplacés et réfugiés en un an

Le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) a indiqué mardi que les attaques du groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria ont conduit au déplacement de près de[...]

Terrorisme : les très chers otages d'Al-Qaïda

Une enquête du "New York Times" dévoile les montants des rançons encaissées depuis 2008 par Aqmi en échange de la libération de ses otages occidentaux. Édifiant.[...]

Sommet États-Unis - Afrique : demandez le programme et suivez le guide !

Le premier sommet États-Unis - Afrique s'ouvre ce lundi à Washington. Durant trois jours, Barack Obama et près de cinquante chefs d'État et de gouvernement du continent évoqueront leur[...]

États-Unis : l'Afrique au sommet, séance de rattrapage pour Barack Obama

Du 4 au 6 août, le président américain accueille le premier sommet États-Unis - Afrique des chefs d'État et de gouvernement. La Maison Blanche reconsidère-t-elle pour autant[...]

Niger : de si précieux services de renseignement

Consacré aux services de renseignement (SR) du Niger, ce billet de Laurent Touchard* présente quels sont leurs organismes, leur rôle, les défis auxquels ils aujourd'hui confrontés, alors que[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex