Extension Factory Builder
21/04/2010 à 16:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Sékouba Konaté dans la capitale ivoirienne, le 14 avril 2010. Sékouba Konaté dans la capitale ivoirienne, le 14 avril 2010. © LUC GNAGO/REUTERS

La sécurisation des frontières entre les deux États et l'éventuel rôle de Moussa Dadis Camara dans les troubles internes en Guinée étaient au menu des rencontres entre Sékouba Konaté son homologue ivoirien, il y a quelques jours.

Au cours de son séjour à Abidjan, du 13 au 15 avril, Sékouba Konaté, le président guinéen par intérim, s’est entretenu en tête-à-tête avec Laurent Gbagbo à deux reprises. D’abord, dans sa suite à l’hôtel Pullman. Ensuite, au palais présidentiel à l’occasion d’un déjeuner.

Le chef de l’État ivoirien, qui redoute que d’éventuelles infiltrations de rebelles guinéens ne perturbent le processus de sortie de crise dans son pays, a insisté sur la nécessité de sécuriser la frontière. Il a obtenu de son visiteur la promesse que les forces de sécurité guinéennes multiplieraient les ratissages dans cette zone.

Dadis derrière les troubles à Nzérékoré ?

En échange, Gbagbo s’est engagé à empêcher toute tentative de déstabilisation de la ville de Nzérékoré à partir du territoire ivoirien. « Mais il paraît qu’un de tes amis est derrière tout ce qui s’y passe », a-t-il lancé, non sans ironie. Réplique immédiate de son interlocuteur : « C’est la méthode Moussa Dadis Camara : il m’appelle tous les jours pour m’assurer de son soutien, alors qu’il finance des groupuscules pour défier l’autorité de l’État dans sa région natale. » Konaté est même convaincu que Dadis a téléguidé, à partir du Burkina où il réside depuis le mois de janvier, la mutinerie du 31 mars au camp militaire de Kaleya, à 110 km au sud de Conakry.

Avec Guillaume Soro, le Premier ministre et leader des Forces nouvelles (ex-rébellion), le numéro un guinéen s’est en revanche montré très ferme : « Je connais les rapports que Sidiki Konaté [le numéro deux des FN] et vous-même entreteniez avec Dadis. Je ne souhaite pour ma part m'ingérer d’aucune manière dans les affaires ivoiriennes. D’ailleurs, je n’ai pas le temps : je quitte le pouvoir dans moins de trois mois. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Tout juste arrivé au Liberia, le cocktail d'anticorps non homologué ZMapp donne des premiers résultats encourageants.[...]

Ebola - François Lounceny Fall : "Nous en appelons à plus de solidarité de la part des pays-frères africains"

Alors que l'Afrique de l'Ouest est frappée par une épidémie d'Ebola sans précédent, le ministre guinéen des Affaires étrangères, François Lounceny Fall, a fait le[...]

Le Maroc "solidaire" des pays touchés par Ebola au nom de sa politique africaine

Avec la suspension des vols d'Air France vers la Sierra Leone, le Maroc est le dernier pays à desservir de manière régulière les trois principaux pays frappés par l'épidémie[...]

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de[...]

Ebola : un médecin libérien traité avec le sérum ZMapp décède

Un médecin libérien contaminé par Ebola, qui avait reçu une dose du sérum expérimental ZMapp, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Le ministre de la[...]

Ebola : pour la première fois, un expert de l'OMS touché par la maladie

Un expert de l'Organisation mondiale de la santé, opérant en Sierra Leone pour lutter contre l'épidémie d'Ebola, a contracté le virus à l'origine de la fièvre hémorragique,[...]

Ebola : ONU et OMS promettent des moyens sans précédent contre une épidémie "exceptionnelle"

L'ONU et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont promis samedi des moyens "sans précédent" au Liberia pour faire face à la propagation foudroyante du virus Ebola, qui menace les acquis[...]

Ebola : stopper la progression de l'épidémie "prendra 6 à 9 mois", selon l'OMS

L'épidémie d'Ebola a atteint une telle vitesse de propagation qu'il faudra de six à neuf mois pour l'arrêter, a prévenu vendredi un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé[...]

Ebola : le Sénégal ferme sa frontière avec la Guinée, 13 décès suspects en RDC

Alors que commence la tournée du coordinateur de l'ONU contre le virus Ebola dans les pays les plus touchés par l'épidémie, le Sénégal a décidé jeudi de fermer ses[...]

Ebolaphobie : l'Afrique mise au ban du monde ?

La psychose suscitée par le virus Ebola atteint parfois des records d'absurdité. Les raccourcis, les incompréhensions et les confusions alimentent l'inquiétude à l'étranger... qui peut[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex