Extension Factory Builder
31/03/2010 à 18:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Après Kigali, Libreville vient de décider une interdiction totale des sachets pour préserver l’environnement.

À partir du 1er juillet, le gouvernement gabonais n’admettra plus de sacs plastique « non recyclables » sur son territoire­. Annoncée le 4 mars par le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, la mesure d’interdiction concerne aussi bien les résidents que les voyageurs étrangers. Les sachets plastique s’amoncellent dans les décharges, souillent les plages, s’infiltrent dans les canalisations, obstruent les égouts, et restent des années dans la nature. Fabriqués à base de polyéthylène d’origine pétrochimique, les sacs plastique polluent les sols et les nappes ­phréatiques pendant des périodes pouvant atteindre cent cinquante ans, car ils ne sont pas biodégradables. Les Gabonais devront donc apprendre à faire leurs courses munis d’un cabas ou de sacs biodégradables et compostables.

Le Gabon n’est pas le seul pays à s’attaquer à la pollution par les emballages plastique. Pour des raisons à la fois écologiques et sanitaires, l’Afrique du Sud a été le premier du continent à leur déclarer la guerre, notamment en faisant payer les sacs dans les supermarchés. Au Rwanda, où ils sont strictement prohibés, leur utilisation fait encourir au contrevenant une amende allant de 1 à 5 millions de francs rwandais(1 700 à 8 500 dollars). La loi y est remarquablement appliquée.

Au Kenya, où 4 000 tonnes de sachets en plastique fins sont produites chaque mois, le recyclage fonctionne mais reste insuffisant. À peine 25 % des déchets sont en effet ramassés, le reste finissant dans la nature. Idem en Afrique du Sud, où la réglementation impose l’utilisation de sacs épais, et recyclables, sans pour autant avoir instauré un système de collecte ou de tri des emballages usagés.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Villepin, général de division

Article pr�c�dent :
Hommage unanime à Zohra Sellami

Réagir à cet article

Gabon

Daniel Ona Ondo : 'L'économie du Gabon est assez solide pour résister au choc pétrolier'

Daniel Ona Ondo : "L'économie du Gabon est assez solide pour résister au choc pétrolier"

Nouveau mode de gestion, réduction des dépenses dans certains secteurs, diversification des modalités de financement des chantiers... Le Premier ministre explique les choix de l'exécutif. Et sai[...]

Caricatures : Ali 9, roi du Gabon, adoube Pahé

Le dessinateur gabonais s'en donne à coeur joie pour brocarder les politiciens de son pays, y compris Ali Bongo Ondimba. Mais, habilement, le président a pris le parti d'en rire... en préfaçant[...]

Le trône d'okoumé

Décidément, le Gabon ne changera jamais... Sa classe politique, en tout cas. Ici se joue une sorte de Game of Thrones à la sauce nyembwe, où premier et second rôles changent sans cesse de[...]

"Le Mytho" : Frédéric Gassita et les menteurs en série au Gabon

Le jazzman Frédéric Gassita se lance dans la production audiovisuelle avec Le Mytho. Une création 100 % librevilloise qui va décaper.[...]

Gabon : quatre femmes de pouvoir qui se sont imposées face aux hommes

Ces quatre femmes se sont imposées dans le marigot politique, économique ou judiciaire. Leur secret pour venir à bout des préjugés sexistes ? Compétence et[...]

Ebanega : "Au Gabon, un footballeur qui se blesse et ne peut plus jouer se retrouve à la rue"

L’international gabonais du CA Bastia Rémy Ebanega a créé avec Axel N’Guéma, un ancien joueur, l’Association nationale des footballeurs professionnels au Gabon (ANFPG). Le[...]

Casimir Oyé Mba : "Seule solution pour sortir de l'impasse politique au Gabon, le dialogue"

Casimir Oyé Mba, opposant gabonais et ancien Premier ministre d'Omar Bongo Ondimba, appelle une nouvelle fois le chef de l'État au dialogue national.[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Gabon : l'opposition à la recherche de l'oiseau rare

Les principaux ténors de l'opposition gabonaise font aujourd'hui front commun. S'accorderont-ils demain pour désigner un candidat unique à la présidentielle ?[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches

Jeune Afrique TV

Toutes les vidéos
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2568p042-043.xml3 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2568p042-043.xml3 from 172.16.0.100