Extension Factory Builder
02/03/2010 à 12:46
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Pour abriter le premier sommet Maroc-Union européenne (UE), la présidence espagnole a choisi Grenade, dernier bastion de la présence musulmane en Espagne, symbole de l’ancienneté des liens qui unissent les deux royaumes voisins.

Hispanophone émérite, le roi du Maroc lui-même n’a jamais caché son attachement au royaume ibérique. Dans un entretien au magazine américain Time en 2000, il a même avoué qu’il appelait le roi d’Espagne « Oncle Juan » et lui demandait régulièrement conseil. L’Espagne a beau être le deuxième partenaire commercial du Maroc et l’un de ses principaux bailleurs de fonds, de très forts contentieux demeurent. La gestion des flux migratoires, les accords agricoles et de pêche ou le statut de Ceuta et Melilla sont autant de dossiers épineux.

En faisant du sommet de Grenade une des priorités de sa présidence, José Luis Zapatero s’est posé comme le meilleur avocat du Maroc au sein de l’UE. Une position qui n’a pas manqué de hérisser le voisin français… Premier partenaire commercial et premier bailleur de fonds du Maroc, la France n’a pas l’intention de laisser à l’Espagne tous les bénéfices politiques de ce sommet. C’est peut-être ce qui explique la visite, à Rabat, les 18 et 19 février, du secrétaire d’État aux Affaires européennes, Pierre Lellouche, qui n’a cessé de rappeler « le rôle essentiel de la France dans le renforcement des relations entre l’UE et le Maroc ». « Il ne faut pas croire qu’il y a une concurrence diplomatique entre l’Espagne et la France, tempère un diplomate marocain. Il y a une convergence de vues et même une continuité d’action. C’est sous la présidence française qu’a été octroyé le statut avancé et sous la présidence espagnole que se tient le premier sommet. » Une vision que partage totalement l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Luis Planas Puchades : « La France et l’Espagne ont la même vision stratégique. Évidemment, nos entreprises sont souvent en concurrence, mais c’est logique dans une économie de marché. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Hassan II ouvre la voie

Article précédent :
Le rêve européen

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maroc

Maroc : 15 ans de règne pour Mohammed VI, qui regrette des 'disparités sociales'

Maroc : 15 ans de règne pour Mohammed VI, qui regrette des "disparités sociales"

Le roi du Maroc Mohammed VI a fêté mercredi ses 15 ans de règne. Dans son discours, il a appelé à une "pause introspective" et a commandé une étude au Conseil économ[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Le FMI accorde au Maroc une nouvelle "ligne de précaution" de 5 milliards de dollars

Le Fonds monétaire international (FMI) a renouvelé la ligne de protection ouverte en faveur du Maroc. Valable sur deux ans, ce mécanisme permet au pays de se financer à hauteur de 5 milliards de dollars[...]

Maroc : gnaoua, le blues à l'âme

Menacée de disparaître, la tradition musicale des descendants d'anciens esclaves subsahariens revit grâce au festival d'Essaouira. Mais les maalem doivent aujourd'hui relever un nouveau défi :[...]

Maghreb : sur les routes du jihad pour la Syrie ou l'Irak

Ils sont des milliers à partir depuis Rabat, Tunis, Alger ou Tripoli pour rejoindre la Syrie ou l'Irak. Qui sont-ils ? Pourquoi partent-ils ? Quelles routes empruntent-ils ? "Jeune Afrique" a [...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Maroc - Prix Draper : Rachid Yazami, "Monsieur 100 000 Volts"

Le chimiste Rachid Yazami a inventé les batteries au lithium qui font vivre nos téléphones. Il est le premier lauréat français, mais aussi africain, du prestigieux prix Draper.[...]

Maroc : un millier de migrants clandestins tentent en vain de passer la frontière à Melilla

Mercredi, un millier de migrants en provenance d'Afrique subsaharienne ont tenté de pénétrer dans l'enclave espagnole de Melilla au Maroc, ont annoncé les autorités locales. Leur tentative a[...]

Maroc : mort de Hassan II, la nuit du destin

À l'occasion des quinze ans de la mort de Hassan II, Jeune Afrique réedite quelques articles d'époque. Dans celui-ci, paru dans JA n° 2012 du 30 juillet au 9 août 1999, François Soudan[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers