Extension Factory Builder
28/02/2010 à 11:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
capture d'écran du site theatre-contemporain.net (Photo Stéphanie Jassogne) capture d'écran du site theatre-contemporain.net (Photo Stéphanie Jassogne) © DR

Transposée en Afrique centrale, la pièce sud-africaine L’Île sera jouée en RD Congo, au Rwanda et au Burundi. Avec la force symbolique d’une distribution rwando-congolaise.

Roland Mahauden, le directeur du Théâtre de poche (Bruxelles), est de retour. Fatigué, mais heureux de ses quinze jours passés en Afrique centrale. Lors de ce périple à travers la RD Congo, le Rwanda et le Burundi, il a discuté financement et visité les lieux qui accueilleront la tournée de L’Île, la pièce des Sud-Africains Athol Fugard, John Kani et Winston Ntshona. Une tournée dans l’Afrique des Grands Lacs qui reflète la distribution de la pièce : deux hommes, le Congolais Ados Ndombasi Banikina et le Rwandais Diogène « Atome » Ntarindwa. « En avril 2008, nous avons organisé un atelier pour comédiens à Kisangani, explique le Belge Roland Mahauden. Il y avait des Congolais venant des quatre coins du pays, mais également un Rwandais qui allait jouer L’Île en Belgique. Là, la force symbolique d’une distribution rwando-congolaise m’est apparue. »

L’histoire originale (deux prisonniers politiques enfermés dans des geôles sud-africaines) a été modifiée. Les prénoms ont à présent une consonance swahilie et rwandaise. Et l’action a été transposée quelque part dans un pénitencier en Afrique centrale. La force de cette pièce ne tient pas que dans sa distribution. « Elle parle de liberté, d’oppression, de résistance, insiste Roland Mahauden. Après chaque représentation, nous provoquerons le débat avec l’assistance. Dans l’est de la RD Congo, ça ira, je sais que les peuples se rencontrent. Mais ailleurs ? »

Paillote avec wifi

À Kisangani, Olivier Maloba (42 ans) se pose la même question. Il dirige le groupe de théâtre Taccems à l’espace culturel Ngoma, un lieu réhabilité avec le soutien du Théâtre de poche. L’électricité se fait rare, la ville a été dévastée par la guerre, et la création culturelle ressemble beaucoup à un luxe. Pourtant, sous une paillote qui lui sert de bureau (avec wifi), Olivier prépare cette tournée sur laquelle il sera assistant à la mise en scène. Soutenue par Africalia (Belgique), la troupe de Kisangani participera au financement de la tournée dans l’est du pays. « Notre théâtre est là pour choquer le public et les politiques, explique-t-il. Nous contribuons à notre liberté en participant à la diffusion de L’Île dans l’est du Congo. Nous ferons participer les défenseurs des droits de l’homme pour passer le message de la liberté et de la résistance auprès d’un public congolais encore apeuré par le théâtre. »

La tournée se produira dans des centres culturels et des universités, mais également dans des lieux moins cossus comme le local de la Croix-Rouge, à Goma, où « la profondeur de la scène fait entre 2 et 3 m, explique Roland Mahauden. Mais en ajoutant des tables bloquées avec des cales, ça devrait aller ».

Pour éviter les couacs techniques, l’éclairagiste du théâtre bruxellois se déplacera avec un léger kit lumière et son. Pour le reste, fidèle à l’esprit du théâtre des townships, le décor est quasi inexistant et se créera sur place. Offrir la culture à travers des pays jadis en conflit sur des planches, même bancales, peut-être n’est-ce pas un luxe, après tout. Peut-être est-ce là que commence vraiment la liberté ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : on marche sur la tête !

Mais à qui pensait donc Joseph Kabila lorsqu'il a prononcé cette petite phrase - c'était à Dakar, le 29 novembre, lors du sommet de la Francophonie : "Nous sommes nombreux qui, si[...]

RDC : Anderlecht refuse de laisser N'Sakala jouer la CAN

Né en France mais d’origine congolaise (RDC), Fabrice N’Sakala avait effectué les démarches pour porter le maillot des Léopards. Mais Anderlecht, le club belge qui l’emploie, lui a[...]

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo... Noms de domaines en solde !

Alibongo.com, josephkabila.com, abdelazizbouteflika.com… Des noms de domaine de premier niveau (les .com) de certains chefs d'État africains qui n'ont pas eu la diligence de les réserver à temps sont en[...]

Constitution & Cenco, paroles d'Évangile en RDC

Opposante historique au pouvoir, l'Église catholique reprend du service en RDC. Par deux fois cette année, elle s'est dite fermement opposée à une révision constitutionnelle en faveur de[...]

RDC : ça se passe comme ça, à L'Espace Ngoma de Kisangani

Créée en 2006, cette salle de spectacle est le point de ralliement des artistes boyomais. En pratique, elle sert aussi de maison de la culture et rayonne bien au-delà de Kisangani.[...]

Abbé Malumalu : "En tant que citoyen, je souhaite que la Constitution de la RDC soit respectée"

Faut-il organiser les scrutins locaux avant la présidentielle et les législatives de 2016 en RDC ? Non, selon l'opposition, qui redoute un report de ces échéances nationales. Oui, dit le[...]

Abbé Malumalu : "En tant que citoyen, je souhaite que la Constitution de la RDC soit respectée"

Faut-il organiser les scrutins locaux avant la présidentielle et les législatives de 2016 en RDC ? Non, selon l'opposition, qui redoute un report de ces échéances nationales. Oui, dit le[...]

RDC : un millier d'ex-combattants du M23 s'échappent de leur camp en Ouganda

L'armée ougandaise a confirmé mardi la fuite d'un millier d'ex-combattants du Mouvement du 23-Mars (M23) qui se sont échappés de leur camp en Ouganda lors d'une opération de rapatriement vers la[...]

RDC : opération conjointe de l'armée et de la Monusco contre les rebelles de l'ADF

L'armée congolaise et les Casques bleus menaient mardi après-midi une opération conjointe contre les rebelles ougandais de l'ADF, soupçonnés d'être responsables d'une série de[...]

RDC : le colonel Engangela condamné à la perpétuité pour crimes contre l'humanité

Le colonel Engangela, alias "Colonel 106", a été condamné lundi à la réclusion criminelle à perpétuité pour des crimes contre l'humanité commis entre 2005[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers