Extension Factory Builder
13/01/2010 à 15:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Belge Karel De Gucht près de Lubumbashi, en février 2006 Le Belge Karel De Gucht près de Lubumbashi, en février 2006 © BENOIT DOPPAGNE/BENELUXPIX/MAXPPP

Karel de Gucht, le commissaire européen chargé de l'Aide au développement, a été déclaré persona non grata en RD Congo, après avoir vivement mis en cause les autorités du pays devant le parlement européen. Il n'en est pas à son coup d'essai.

L’« affaire » commence le 16 décembre dernier. Ce jour-là, Karel De Gucht, commissaire chargé de l’Aide au développement et de l’Action humanitaire, évoque le cas de la RD Congo devant le Parlement européen. Quel intérêt l’Union européenne (UE) a-t-elle à continuer à verser une aide humanitaire importante à ce pays « si vous n’avez pas en face de vous des interlocuteurs politiques appropriés ? » lance-t-il. La RD Congo, poursuit De Gucht, est un « énorme gâchis, un pays où presque tout est à refaire, à commencer par la reconstruction de l’État, dont l’absence est au cœur du problème ». Il n’en fallait pas plus pour irriter Kinshasa, pourtant déjà habitué aux sorties peu diplomatiques de l’ancien ministre belge des Affaires étrangères. Ce dernier a été déclaré persona non grata en RD Congo, même si l’UE lui apporte son soutien.

La façon cavalière dont De Gucht a toujours parlé aux dirigeants congolais relève-t-elle du racisme, comme l’affirme Alexis Thambwe Mwamba, le ministre des Affaires étrangères ? Ce descendant d’anciens colonisateurs souffre-t-il d’un complexe de supériorité ? Ou est-il simplement un donneur de leçons, sujet à des sautes d’humeur et qui ne s’embarrasse pas de fioritures diplomatiques ? Une chose est sûre : lors d’un voyage en RD Congo, en avril 2008, il avait réussi l’exploit de faire sortir de ses gonds Joseph Kabila en lui déclarant tout de go : « Il y a beaucoup de corrompus autour de vous. » Kinshasa avait alors rappelé son ambassadeur à Bruxelles.

Aujourd’hui, De Gucht se défend de tout paternalisme : « Nous investissons chez vous. Nous avons le droit de vous parler franchement », dit-il aux Congolais. Pour certains observateurs, son langage brutal participe d’une stratégie à usage interne. Il chercherait ainsi à se démarquer de son prédécesseur, le Wallon Louis Michel, qui, lorsqu’il était membre du gouvernement belge, avait beaucoup joué la carte Kabila. À moins que le commissaire européen ne soit l’un des derniers nostalgiques du « Congo de papa », comme disait l’ancien président zaïrois Mobutu Sese Seko, dont les relations avec Bruxelles avaient été émaillées de nombreuses crises.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC-Congo : Claude Le Roy dénonce une énorme erreur d'arbitrage

RDC-Congo : Claude Le Roy dénonce une énorme erreur d'arbitrage

Le Congo de Claude Le Roy, qui menait 2-0 à l'heure de jeu face à la RDC, s'est effondré en fin de match (2-4). L'entraîneur des Diables rouges pointe une faute d'arbitrage comme étant le tournant[...]

CAN 2015 : la RDC renverse le Congo en quarts au terme d'un derby de légende

Longtemps fermé et tendu, le derby du fleuve Congo a basculé dans la folie en deuxième période quand la RDC, menée deux buts à zéro à l'heure de jeu, s'est[...]

La RDC affirme avoir "engagé" une offensive contre les rebelles hutu rwandais

L'armée de la République démocratique du Congo (RDC) a "engagé" une offensive contre les rebelles hutu rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), qui[...]

CAN 2015 : début des quarts, derby congolais et Tunisie-Guinée équatoriale

L'indécis derby entre Congo et RDC ouvre la phase des quarts de finale de la CAN-2015 samedi à Bata avant que la Tunisie ne se présente en favori face à la Guinée équatoriale[...]

CAN 2015 : Ibenge et Le Roy se renvoient la balle avant le quart de finale RDC - Congo

"Le favori, c'est l'autre ! ". Florent Ibenge et Claude Le Roy évoquent pour "Jeune Afrique" le derby qui opposera, samedi 31 janvier à Bata, la RDC et le Congo lors d'un quart de finale de CAN[...]

Interactif : où doit-on payer le plus cher en Afrique pour être candidat à la présidentielle ?

Dans la réforme électorale engagée en RDC, la caution exigée pour prendre part à la présidentielle a été revue à la hausse. Une démarche très[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

Internet, mobiles, SMS : quand nos États misent sur la censure

En réponse aux dernières manifestations en RDC, le gouvernement congolais a censuré Internet et SMS. Un classique : avant lui, de nombreux gouvernements du continent avait utilisé le même[...]

L'armée congolaise lance la traque des FDLR dans l'est de la RDC

L'état-major de l'armée congolaise a annoncé jeudi le début des opérations militaires contre les combattants des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). Une traque qui[...]

RDC : et maintenant, le recensement ?

Compter les habitants du pays avant de les appeler aux urnes ? Le projet, titanesque, menaçait le respect du calendrier électoral. Les autorités ont fait machine arrière, mais un recensement demeure[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2557p019.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2557p019.xml0 from 172.16.0.100