Extension Factory Builder
08/12/2009 à 11:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Donald Kaberuka briguera en 2010 un second mandat à la tête de la BAD Donald Kaberuka briguera en 2010 un second mandat à la tête de la BAD © Hichem

Avec près de 16 milliards de dollars injectés dans l’économie, la Banque de développement est devenue cette année le premier bailleur de fonds africain.

Pour son baptême de feu, le 28 novembre dernier, la Coalition pour le dialogue sur l’Afrique (Coda), un nouveau think-thank, a profité d’un scoop : la Banque africaine de développement (BAD) est devenue en 2009 le premier bailleur de fonds de l’Afrique, devant la Banque mondiale. Son président, Donald Kaberuka, qui est l’un des membres de la Coda, aux côtés notamment de Festus Mogae, l’ancien président du Botswana, d’Abdoulie Janneh, le secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), et de Mo Ibrahim, le président de la fondation qui porte son nom, a révélé que la BAD avait triplé ses engagements en 2009 pour atteindre près de 16 milliards de dollars, contre 5,4 milliards en 2008. À comparer aux 10 milliards de dollars prêtés par la Banque mondiale au cours de l’exercice 2008-2009.

Cette envolée des prêts et dons de la BAD s’explique par l’impact de la crise mondiale, qui a rendu difficile sinon impossible l’accès des pays africains aux marchés internationaux des capitaux. Le Botswana, frappé par la chute du cours du diamant, n’a trouvé son salut en juin dernier qu’auprès de la BAD, grâce à une avance de 1,5 milliard de dollars destinée à alléger le déficit budgétaire du pays, qui risquait de déraper à 13,5 % du PIB. L’Afrique du Sud doit aussi faire face au financement du ­programme du ­groupe Eskom, qui veut doubler sa capacité de production d’électricité à 80 000 MW d’ici à 2026. Eskom en financera 53 % sur ses fonds propres et 47 % par des prêts. Le 25 novembre, la BAD a accepté de lui prêter 2,8 milliards de dollars, soit le tiers de la participation extérieure à ce projet de 16,8 milliards. De son côté, l’île Maurice a bénéficié d’une rallonge budgétaire de 700 millions de dollars qui lui permettra de redresser la barre de la croissance économique à 5 % en 2010, contre les 3,4 % attendus cette année.

Un levier de développement

Le 25 novembre sera ainsi marqué d’une pierre blanche dans l’histoire de BAD. Le conseil d’administration de la Banque a en effet approuvé un total de 3,5 milliards de dollars pour cette journée, autant que ce qu’il avait approuvé au cours de toute l’année 2005. « Nous ne sommes pas une banque commerciale, nous sommes seulement un levier de développement », s’est senti obligé de rappeler Donald Kaberuka. Notée triple A par les agences de notation, la BAD peut contribuer à mobiliser des capitaux sur les marchés européens, asiatiques et américains à des conditions plus favorables que celles imposées à n’importe quel pays africain seul. Ainsi, 1 dollar placé par la BAD dans un projet attire 5 à 6 dollars supplémentaires auprès d’autres investisseurs. Fort de cet atout, le président de la BAD a sollicité la Coda pour le soutenir dans son projet de faire tripler le capital propre de la Banque d’ici à 2012. Une opération qui, si elle réussit, lui permettra d’avoir une assise financière de 100 milliards de dollars.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Sur le m�me sujet
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Un think-tank 100 % africain

Article pr�c�dent :
Baisse de régime pour Boeing

Réagir à cet article

Continental

Énergie : à Paris, des maires africains se mobilisent pour l'électrifrication du continent

Énergie : à Paris, des maires africains se mobilisent pour l'électrifrication du continent

Une vingtaine de maires francophones de grandes villes africaines se sont réunis vendredi à Paris, à l'initiative de Jean-Louis Borloo et de Anne Hidalgo, maire de la capitale française, pour mettre en [...]

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap Vert au Cameroun, au Gabon, au[...]

Classement "Time" 2015 : qui sont les Africains les plus influents du monde ?

L'hebdomadaire américain "Time" a publié mercredi sa liste annuelle des 100 personnalités les plus influentes du monde. Dans le lot, quelques Africains : Muhammadu Buhari, président[...]

Braconnage : quand les GI s'en mêlent

Depuis quelques jours, l’ONG américaine Vetpaw fait le buzz sur internet. Parce que les photos de l’une de ses dernières recrues, ancienne mannequin pour l’industrie de l’armement, font[...]

Dr Constant Vodouhé : en Afrique, "la drépanocytose est encore taboue"

Du 16 au 18 avril 2015 se tient à Strasbourg le congrès scientifique sur la drépanocytose. Le docteur Constant Vodouhé, neurobiologiste à Strasbourg, nous explique les enjeux de cette maladie[...]

Richard Bielle, CFAO : "Notre histoire, c'est l'Afrique. Notre projet, c'est l'Afrique"

Spécialiste de l'automobile et de la pharmacie, le géant de la distribution est en pleine mutation. Dans quelques mois, il ouvrira son premier hypermarché Carrefour en Côte d'Ivoire. Récit[...]

En Afrique du Sud, Robert Mugabe attaque l'Occident et les Nations unies

En Afrique du Sud pour une visite historique de deux jours sous le signe de l'économie, le président zimbabwéen et chef de l'Union africaine, Robert Mugabe, en a profité pour décocher quelques[...]

CAN 2017 : découvrez les groupes des éliminatoires !

La CAN 2017 se jouera au Gabon en 2017. D'ici là, 52 équipes s'affronteront à partir de juin 2015 pour se qualifier pour la compétition. Voici les poules éliminatoires telles que tirées au[...]

Football : la CAN 2017 aura lieu au Gabon

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2017 aura lieu au Gabon, a annoncé mercredi la Confédération africaine de football (CAF).[...]

Côte d'Ivoire : Jacques Anouma perd son siège au comité exécutif de la Fifa

L’Ivoirien Jacques Anouma n’est plus membre du Comité exécutif de la Fédération Internationale de Football Association (Fifa). Il a perdu son poste mardi lors de la 37e Assemblée[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2552p088.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2552p088.xml0 from 172.16.0.100