Extension Factory Builder
26/11/2009 à 13:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

« Aucune région du monde n’est à l’abri des dangers de la corruption », indique l’ONG Transparency International (TI) dans son rapport annuel, publié le 17 novembre. Mais certaines – les mêmes depuis des années – sont plus touchées par ce fléau que d’autres : l’Afrique, l’Amérique du Sud et l’Asie.

Selon l’Indice de perception de la corruption 2009 établi par TI, la Nouvelle-Zélande est le pays le moins corrompu au monde, avec une note de 9,4 sur 10. Les États-Unis sont 19e, la France 24e, la Chine 79e. L’État africain le moins corrompu est le Botswana. Avec une note de 5,6, il se situe au 37e rang mondial. Suivent Maurice (42e), le Cap-Vert (46e), les Seychelles (54e) et l’Afrique du Sud (55e). La Somalie se situe à l’autre extrémité, avec un score de 1,1 sur 10, voisinant avec l’Afghanistan, la Birmanie, le Soudan et l’Irak.

Globalement, l’Afrique subsaharienne est mal classée. Sur les 48 pays de la région, 31 obtiennent une note inférieure à 3, « ce qui indique que la corruption est perçue comme étant endémique », rapporte TI. L’ONG épingle l’Angola, la RD Congo, la Guinée, le Tchad et le Soudan, qui « disposent de nombreuses ressources » mais « n’ont pas su mettre à profit leurs richesses ». Le Liberia, en revanche, est à l’honneur : il passe de la 138e à la 97e position.

Le constat n’est guère plus heureux au Maghreb et au Moyen-Orient. Le Qatar, meilleur élève de la zone, arrive en 22e position. La Tunisie est 65e, le Maroc 89e et l’Algérie 111e. Transparency note cependant une amélioration au Maroc, en Égypte et au Liban.

Les pays industrialisés ont leur part de responsabilité, souligne enfin l’ONG. « Ils n’ont aucune raison de faire preuve de complaisance, car l’utilisation de pots-de-vin et la facilitation de la corruption sont souvent le fait d’entreprises basées chez eux. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

International

Chine : bébés en boîte

Chine : bébés en boîte

En Chine, où n'existent ni protection sociale ni accouchement sous X, des structures d'accueil pour enfants abandonnés - et souvent handicapés - sont mises en place.[...]

Une histoire du génocide rwandais (#4) : les écoutes bidons et le mythe de la guerre éclair du FPR

Dans ce quatrième billet consacré au déclenchement du génocide des Tutsis de 1994, Laurent Touchard* poursuit l'analyse des éléments brandis par les ex-partisans des Forces armées[...]

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé mardi la mort du Français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé en novembre 2012 dans l'ouest du Mali. [...]

Inde : qui brisera la vague safran ?

Personne, sans doute. Face à un parti du Congrès à bout de souffle, les nationalistes hindous du BJP, qui ont choisi cette couleur pour emblème, ont toutes les chances de remporter les[...]

Le propos raciste qui fait du bien

Peut-on utiliser les clichés pour mieux les dynamiter ? Des étudiants français répètent les saillies caractéristiques du racisme ordinaire pour en souligner[...]

Justice : après Simbikangwa, qui ?

Patrick Baudouin est président d'honneur de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH).[...]

Birmanie: Win Tin, figure de la lutte pour la démocratie, est décédé

Win Tin, emprisonné pendant 19 ans pour son combat contre l'ancienne junte birmane, est décédé lundi à l'âge de 84 ans, a indiqué la Ligue nationale pour la démocratie[...]

Les quatre journalistes otages en Syrie sont de retour en France

Libérés le 19 avril, les quatre journalistes qui avaient été faits otages en Syrie dix mois auparavant ont regagné la France dimanche. Ils ont décrit des conditions de détention[...]

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

Les quatre journalistes français libérés samedi après dix mois d'une éprouvante captivité en Syrie aux mains d'un groupe jihadiste lié à Al-Qaïda, sont arrivés en[...]

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie depuis 10 mois ont été libérés samedi et sont "en bonne santé", a annoncé le président François Hollande,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces