Extension Factory Builder
26/11/2009 à 13:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

« Aucune région du monde n’est à l’abri des dangers de la corruption », indique l’ONG Transparency International (TI) dans son rapport annuel, publié le 17 novembre. Mais certaines – les mêmes depuis des années – sont plus touchées par ce fléau que d’autres : l’Afrique, l’Amérique du Sud et l’Asie.

Selon l’Indice de perception de la corruption 2009 établi par TI, la Nouvelle-Zélande est le pays le moins corrompu au monde, avec une note de 9,4 sur 10. Les États-Unis sont 19e, la France 24e, la Chine 79e. L’État africain le moins corrompu est le Botswana. Avec une note de 5,6, il se situe au 37e rang mondial. Suivent Maurice (42e), le Cap-Vert (46e), les Seychelles (54e) et l’Afrique du Sud (55e). La Somalie se situe à l’autre extrémité, avec un score de 1,1 sur 10, voisinant avec l’Afghanistan, la Birmanie, le Soudan et l’Irak.

Globalement, l’Afrique subsaharienne est mal classée. Sur les 48 pays de la région, 31 obtiennent une note inférieure à 3, « ce qui indique que la corruption est perçue comme étant endémique », rapporte TI. L’ONG épingle l’Angola, la RD Congo, la Guinée, le Tchad et le Soudan, qui « disposent de nombreuses ressources » mais « n’ont pas su mettre à profit leurs richesses ». Le Liberia, en revanche, est à l’honneur : il passe de la 138e à la 97e position.

Le constat n’est guère plus heureux au Maghreb et au Moyen-Orient. Le Qatar, meilleur élève de la zone, arrive en 22e position. La Tunisie est 65e, le Maroc 89e et l’Algérie 111e. Transparency note cependant une amélioration au Maroc, en Égypte et au Liban.

Les pays industrialisés ont leur part de responsabilité, souligne enfin l’ONG. « Ils n’ont aucune raison de faire preuve de complaisance, car l’utilisation de pots-de-vin et la facilitation de la corruption sont souvent le fait d’entreprises basées chez eux. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

International

Manuel Valls au Tchad parmi les soldats français de Barkhane

Manuel Valls au Tchad parmi les soldats français de Barkhane

Le Premier ministre Manuel Valls entame samedi à N'Djamena une visite de deux jours aux troupes françaises engagées dans le combat contre les groupes jihadistes armés au Sahel, qui le conduira ég[...]

Ebola : des artistes français s'emparent du misérabiliste "Do they know it's Christmas ?"

Après le désastreux "Do they know it’s Christmas ?" du collectif Band Aid (Bob Geldof, Bono), Carla Bruni, Joey Starr et d'autres artistes français s'apprêtent à leur[...]

Royaume-Uni : Ed Miliband, étoile montante

Ed Miliband, fils d'un historien marxiste d'origine juive, le chef du Labour deviendra-t-il l'an prochain Premier ministre de Sa Majesté ? Ce serait une première depuis Disraeli, il y a plus d'un[...]

Une pêche durable est essentielle pour la sécurité alimentaire en Afrique

Catherine Novelli est sous-secrétaire d'État américaine pour la Croissance économique, l'Énergie et l'Environnement.[...]

Ebola : François Hollande se rendra en Guinée la semaine prochaine

Le président français, François Hollande, a annoncé vendredi qu'il se rendrait en Guinée "la semaine prochaine", afin d'évoquer l'épidémie de virus Ebola qui[...]

France : Kader Arif, secrétaire d'État aux Anciens combattants, a présenté sa démission

Kader Arif, le secrétaire d’État français aux Anciens combattants, a présenté ce vendredi matin sa démission. Il est visé par une enquête préliminaire sur des[...]

Les sons de la semaine #21 : Hailu Mergia, "Africa Stop Ebola", Somi...

Bienvenue dans notre tour d'horizon musical hebdomadaire, avec Hailu Mergia, "Africa Stop Ebola", Somi, et Diamant noir.[...]

Lutte conte Ebola : qui donne, combien et à qui ?

Depuis le mois de mars, le virus Ebola a déjà fait officiellement plus de 5 400 morts en Afrique de l'Ouest. Qui, à travers le monde, se mobilise financièrement pour stopper l'épidémie ?[...]

États-Unis : Obama accorde une régularisation provisoire à cinq millions de sans-papiers

Il avait promis de prendre l'initiative face à l'inaction du Congrès : Barack Obama a offert jeudi soir une régularisation provisoire à quelque cinq millions de clandestins, sur un total de 11[...]

Carole et Glwadys Tawema, la vogue ethnique de Karethic

Grâce au beurre de karité, ces deux Béninoises installées en France entendent surfer sur la mode des produits bio pour appuyer le développement du nord de leur pays.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers