Extension Factory Builder
20/10/2009 à 10:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Santé : Jacques Chirac engage une nouvelle croisade Santé : Jacques Chirac engage une nouvelle croisade © AFP

Après avoir plaidé pour la sauvegarde des langues rares, l’ex-président français veut lutter contre les faux médicaments.

« Et ça, c’est la vérité : les médicaments de la rue, ça tue ! » C’est un Jacques Chirac en pleine forme, vêtu d’une blouse blanche de pharmacien, qui s’est exprimé devant les journalistes le 12 octobre à Cotonou. Quelques heures plus tôt, l’ancien président français, agissant au nom de la fondation qui porte son nom et qu’il dirige, avait lancé son appel solennel à la lutte contre les médicaments contrefaits, responsables d’au moins 200 000 décès par an sur le continent.

Dénonçant « une économie criminelle et révoltante », Jacques Chirac a lancé son « appel de Cotonou » en présence de sept chefs d’État africains (Bénin, Burkina, Togo, Sénégal, Niger, Congo-Brazzaville, Centrafrique) qui se sont engagés à lutter contre un trafic qui, selon certaines estimations, générerait près de 45 milliards de dollars de revenus. Ce bénéfice « dépasse celui du trafic de la drogue », a mis en garde l’ex-chef d’État, qui souhaite une prise de conscience internationale sur la dimension économique du problème. Dans cette perspective, les signataires de l’appel souhaitent convoquer une conférence mondiale en 2010 à Genève.

À la différence des drogues raffinées ou de synthèse, la fabrication de faux médicaments est à la portée de nombreux apprentis chimistes, et permet une marge bénéficiaire allant de 5 000 à 20 000 %. La contrefaçon se résume généralement à la fabrication de molécules au mieux inactives, au pire nocives, et à la confection d’emballages trompeurs dans des laboratoires souvent installés sur le continent. « Il faut lutter contre le mal à la source », a souligné le président sénégalais Abdoulaye Wade. Par ailleurs, à cause de leur dangerosité, les médicaments-poisons jettent le discrédit sur la médecine moderne et sur ses ambassadeurs : les laboratoires pharmaceutiques. Ceux-ci sont donc très impliqués dans la nouvelle croisade de Jacques Chirac.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Journée

Article pr�c�dent :
La guerre des expulsés

Continental

Cour de justice de l'Uemoa : y a-t-il un pilote à la barre ?

Cour de justice de l'Uemoa : y a-t-il un pilote à la barre ?

Que se passe-t-il à la Cour de justice de l'Union économique et monétaire d'Afrique de l'Ouest (UEMOA) ?[...]

À la tête de l'Union africaine, Robert Mugabe en profite pour plaider ses causes dans le monde entier

De retour sur le devant de la scène internationale depuis qu'il occupe la présidence tournante de l'Union africaine, le chef de l'État zimbabwéen, Robert Mugabe, multiplie les voyages et profite de[...]

Xénophobies africaines

Je donne ma main à couper si je me trompe. Chaque fois que rien ne marche sur notre continent, chaque fois que ceux qui rêvent debout voient leurs desseins contrariés, une phrase, une seule, revient[...]

Dr Fatoumata Nafo-Traoré : "Nous sommes à un tournant de la lutte contre le paludisme"

Samedi 25 avril a lieu la Journée mondiale de lutte contre le paludisme. L'occasion pour le Dr Fatoumata Nafo-Traoré, directrice exécutive de l'organisme Roll Back Malaria, de faire le point sur la situation[...]

Tour de France : MTN-Qhubeka s'échauffe pour la Grande Boucle

Ils y sont arrivés. MTN-Qhubeka est la première équipe cycliste africaine à avoir été invitée au Tour de France (du 4 au 26 juillet 2015). Pourtant, le pari n’était[...]

Immigration : l'ONU appelle l'Europe à sortir de sa stratégie "minimaliste" et à "sauver des vies"

Alors que l'Union européenne se réunit jeudi en sommet extraordinaire après les multiples naufrages de ces derniers jours en Méditerranée, l'ONU l'a exhortée à sortir de sa[...]

Zimbabwe : quand Mugabe se change en "Miss Roberta"

Résignés, les internautes zimbabwéens s’attardent davantage sur les photographies de leur président que sur sa politique. Sur le dernier cliché à la mode, Robert Mugabe semble[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

Élections : la carte interactive de la biométrie en Afrique

En Afrique comme ailleurs, les élections riment parfois avec fraudes ou, tout au moins, soupçons de votes multiples, de bourrages d'urnes et de manipulations en tous genres... Alors, pour réconcilier les[...]

Stromae Africa Tour, le retour aux sources...

Stromae franchit le pas. L'extraterrestre de "Formidable", star des scènes européennes, entreprend une tournée en Afrique subsaharienne. Avec en point d'orgue le Rwanda, comme un retour aux[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2546p064-065.xml3 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2546p064-065.xml3 from 172.16.0.100