Extension Factory Builder
19/10/2009 à 16:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Depuis le début des années 2000, le cinéma marocain est en ébullition. Une nouvelle génération de réalisateurs est apparue, avec le souci de faire des films qui racontent le Maroc tel qu’il est. Qualifiés de « briseurs de tabous », ils ont fait émerger un cinéma moderne, ont découvert des acteurs de talent, mais surtout, ils ont réussi l’incroyable pari de ramener le public marocain dans les salles.

Né en 1967, Faouzi Bensaïdi est récompensé dès son premier film, Mille Mois, par le prix premier regard au Festival de Cannes, en 2003. Il y raconte avec pudeur le quotidien d’un village marocain à l’heure des années de plomb. La critique salue alors à la fois l’esthétique des images et la force du propos. Même succès avec son dernier film, WWW-What a Wonderful World, une comédie policière qui emprunte à la fois à Charlie Chaplin et à Buster Keaton. Le public se souvient encore d’une scène d’anthologie où un policier de la circulation effectue une chorégraphie hallucinée au milieu des boulevards de Casablanca. Mais c’est sans doute le film Marock, de Laïla Marrakchi, qui a le plus contribué à faire connaître le cinéma marocain à l’étranger. Née en 1975, la jeune cinéaste fait scandale en 2005 avec ce film très réaliste sur la jeunesse dorée marocaine et sur les tensions religieuses qui traversent la société. Même réalisme dans Casanegra, le dernier film du réalisateur Nour-Eddine Lakhmari, produit par Ali Kettani, sorti en 2008. À 44 ans, le cinéaste, qui vit en Norvège, décide de rendre hommage à la beauté et à la noirceur de Casablanca, à travers les aventures de deux jeunes chômeurs qui traînent leur désarroi dans les rues de la ville. Le succès est immédiat et le film devient en quelques semaines un véritable phénomène de société.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Layla Chaouni

Article précédent :
Abdellah Taïa

AUTRES

Guinée : première condamnation dans l'affaire de corruption autour du gisement de fer du Simandou

Guinée : première condamnation dans l'affaire de corruption autour du gisement de fer du Simandou

La cour fédérale de New York a condamné le Français Frédéric Cilins, ancien collaborateur de la société BSGR, à deux ans de prison ferme pour obstruction à la[...]

France : le parquet de Paris dément l'ouverture d'une nouvelle enquête contre Sarkozy

Le procureur de la République du tribunal de grande instance de Paris a démenti mardi l'information du Parisien selon laquelle une enquête préliminaire avait été ouverte contre Nicolas Sark[...]

Ebola : le Liberia ferme partiellement ses frontières, le Nigeria en alerte

Une partie des frontières du Liberia vont être fermées afin d'essayer de juguler l'épidémie d'Ebola, la plus meurtrière depuis la découverte du virus. La présidente Ellen John[...]

Gaza : les bombardements israéliens redoublent d'intensité

Les bombardements de l'armée israélienne sur la bande de Gaza se sont renforcés dans la nuit de lundi à mardi. Les désaccords restent profonds sur les termes d'un accord durable entre Israël[...]

Sommet US-Africa : Bloomberg sur le coup

La fondation de Michael Bloomberg, l'ancien maire de New York, déjà largement engagée sur le continent, coorganise le premier US-Africa Business Forum qui se tient début août à Washington.[...]

Maghreb : sur les routes du jihad pour la Syrie ou l'Irak

Ils sont des milliers à partir depuis Rabat, Tunis, Alger ou Tripoli pour rejoindre la Syrie ou l'Irak. Qui sont-ils ? Pourquoi partent-ils ? Quelles routes empruntent-ils ? Jeune Afrique a enquêté.[...]

Russie : Poutine, paria en Europe... latin lover en Amérique du Sud

Après le crash du vol MH17 en Ukraine, Vladimir Poutine est en passe de devenir un paria en Europe... mais pas en Amérique du Sud. De La Havane à Brasília, le maître du Kremlin fait l[...]

Barack Obama : "Nous devons saisir le potentiel extraordinaire de l'Afrique d'aujourd'hui"

Devant 500 étudiants africains qui participent au programme "Washington Fellowship for Young African Leaders" aux États-Unis, Barack Obama a affirmé lundi que le monde avait besoin d'une Afrique &quo[...]

État islamique : Al-Baghdadi et le mythe du califat

Débarrassé de ses parts d'ombre, le califat rétabli par Baghdadi demeure une légende dans l'esprit de nombreux musulmans.[...]

Afrique du Sud : Twitter fustige la fille Zuma, devenue "dircab" de ministère à 25 ans

Depuis les révélations du "Mail and Guardian" le week-end dernier sur le parachutage de Thuthukile Zuma, la fille du président sud-africain, au poste de directrice de cabinet au ministère des [...]

Milliardaires africains : l'argent ne fait pas le bonheur... des pauvres

La récente étude du Wealth Report sur la multiplication des milliardaires africains et le nouveau rapport du PNUD sur les mauvais résultats du continent en terme de développement humain ne sont pas con[...]

Troisième attentat en deux jours dans le nord du Nigeria

Un nouvel attentat a été commis par une femme kamikaze lundi à Kano, le troisième perpétré en deux jours dans cette ville du nord du Nigeria.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers