Extension Factory Builder
28/09/2009 à 16:23
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

C’est devenu le cas le plus emblématique de la corruption chinoise sur le continent. La société publique Nuctech, liée à Hu Haifeng, le fils du président Hu Jintao, aurait participé à des détournements de fonds en Namibie pour une somme évaluée à 12,8 millions de dollars. C’est la commission anticorruption (ACC) du pays qui a dévoilé l’affaire en juillet dernier. Cet argent devait initialement servir à l’achat de détecteurs de sécurité par la Namibie. Mais il a été retrouvé sur le compte d’une autre société, Teko Trading, avant de servir à l’achat de maisons, voitures ou encore à l’approvisionnement d’un compte privé. Encore en cours d’instruction à Windoeck, ce dossier ravive les critiques des Occidentaux sur le comportement des Chinois en Afrique. En ligne de mire, notamment, l’opacité des prêts gouvernementaux, particulièrement ceux attribués au Nigeria et à l’Angola. En RD Congo, le fameux deal « infrastructures contre minerais » a été dénoncé par les institutions de Bretton Woods.

« La pratique de la corruption, consubstantielle au système politique chinois, rencontre en Afrique un champ d’application nouveau », explique Valérie Niquet, chercheuse à l’Institut français des relations internationales (Ifri). Il est notamment reproché aux compagnies pétrolières de recourir aux pots-de-vin pour décrocher des permis d’exploration et de production. « Leurs méthodes sont les mêmes que celles des majors occidentales », estime néanmoins Ricardo Soares de Oliveira, chercheur associé à l’université de Cambridge.

Les commerçants africains et libanais accusent aussi leurs concurrents venus de l’empire du Milieu d’arroser les fonctionnaires pour minimiser leurs droits de douane ou obtenir des marchés. Devant l’avalanche des critiques, les autorités de Pékin appellent leurs ressortissants à respecter les règles en vigueur en Afrique.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Namibie

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

Patrick Balkany, député et maire de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, a été mis en examen, mardi, pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de[...]

Surf : un clip à couper le souffle tourné au coeur d'une vague tubulaire en Namibie

Un jeune sud-africain de 18 ans a tourné une vidéo avec sa caméra Go-Pro lors d'une session de surf sur le spot de Skeleton Bay en Namibie. Le résultat est tout simplement grandiose.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Sommet UE-Afrique : ils ont soutenu Grace Mugabe et ne sont pas venus

En réponse au refus des autorités belges de délivrer un visa à Grace Mugabe, quatre chef d'État d'Afrique australe n'ont pas fait le déplacement à Bruxelles pour le sommet[...]

Vidéo : quand Didier Drogba fait de la pub pour une bière

Une vidéo montrant Didier Drogba faire de la pub pour une bière namibienne circule sur les réseaux sociaux. Pas habituel pour un footballeur professionnel…[...]

Crash en Namibie : 31 corps et les boîtes noires retrouvés

Les corps de 31 des 33 victimes du vol Maputo-Luanda qui s'est écrasé en Namibie vendredi et les boîtes noires ont été retrouvés dimanche, deux jours après la catastrophe[...]

Namibie : 33 morts dans le crash d'un avion mozambicain

Un avion de la compagnie publique mozambicaine LAM à destination de l'Angola s'est écrasé en Namibie faisant 33 morts dont 27 passagers de différentes nationalités, le plus grave accident dans[...]

Élections : Partira ? Partira pas ?

Kabila, Kagamé, Sassou Nguesso, Sirleaf, Boni Yayi... Ils sont douze chefs d'État confrontés au même choix : s'en tenir à la Constitution et ne pas briguer un nouveau mandat ou tenter de[...]

Mandats présidentiels : onze hommes, une femme... un même dilemme

La loi fondamentale de leur pays leur interdit en principe de se représenter. À moins qu'elle ne change...[...]

"Exhibit B" de Brett Bailey : au coeur de l'ignominie coloniale

L'installation "Exhibit B" de Brett Bailey fait se croiser les regards des spectateurs et des acteurs, figés en pensionnaires des zoos humains du siècle dernier. Une expérience intense.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces