Extension Factory Builder
21/09/2009 à 14:23
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président gabonais est en quête d'appuis sous-régionaux Le président gabonais est en quête d'appuis sous-régionaux © DR

Ali Bongo Ondimba n’a pas traîné. Une semaine après l’annonce de sa victoire électorale, il s’est rendu dans six pays de la sous-région : le Cameroun, le Congo, le Tchad, la RD Congo, l’Angola et São Tomé e Príncipe.

La première étape aura été la plus marquante. Paul Biya est venu l’accueillir à l’aéroport. « Il m’a toujours considéré comme son fils », a expliqué le président élu du Gabon. Bref, alors que le contentieux électoral n’est pas encore vidé à Libreville, Ali Bongo Ondimba a été reçu comme un véritable chef d’État. Est-ce l’aveu que le président camerounais a « voté » pour lui ? Pas si simple. À Libreville, depuis le 3 septembre, l’opposant André Mba Obame, qui dit craindre pour sa vie, est réfugié à l’ambassade… du Cameroun. Sans doute le « père » a-t-il conseillé au « fils » de négocier avec ses adversaires.

Dans sa tournée, Ali a négligé deux pays. La Centrafrique, c’est normal. François Bozizé était en voyage en Chine. On s’interroge, en revanche, pour la Guinée équatoriale. Depuis sa visite médiatisée sur l’îlot disputé de Mbanié, en 2003, Ali Bongo Ondimba n’entretient pas les meilleures relations, loin de là, avec Teodoro Obiang Nguema. Pour ne rien arranger, la télévision publique gabonaise a diffusé, le 12 septembre, la vidéo d’un journaliste accusant la Guinée équatoriale d’avoir soutenu le candidat Mba Obame et d’avoir envoyé des mercenaires à Port-Gentil pour « déstabiliser » le Gabon. Protestation et démenti immédiats de Malabo. Pour calmer le jeu, deux ministres gabonais ont reçu l’ambassadeur équato-guinéen à Libreville. Les deux pays ont réaffirmé leur « fraternité ». La première rencontre Bongo-Obiang Nguema sera observée à la loupe.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Compaoré reçu comme un roi

Article pr�c�dent :
Mountazar superstar

Gabon

Aubameyang : 'Je suis optimiste pour l'avenir des Panthères' du Gabon

Aubameyang : "Je suis optimiste pour l'avenir des Panthères" du Gabon

À 25 ans, Pierre-Emerick Aubameyang est l'un des meilleurs attaquants africains évoluant en Europe. Le capitaine des Panthères du Gabon et buteur du Borussia Dortmund (Allemagne), très efficace ces de[...]

Gabon : à l'heure des comptes

Sur l'échiquier politique, comme sur les plans économique et social, les grandes manoeuvres ont commencé au Gabon. Objectif : la présidentielle 2016. Jeune Afrique fait le tour du pays.[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Gabon : le gouvernement instaure le paiement par bons de caisse pour riposter contre les grévistes

Certains enseignants gabonais, en grève depuis plus d'un mois, ont eu mercredi la mauvaise surprise de ne pas trouver les virements de salaire sur leurs comptes bancaires. Le gouvernement a décidé de les[...]

Gabon : pourquoi les fonctionnaires sont-ils en grève depuis plus d'un mois ?

Entrés en grève début février, les fonctionnaires gabonais ont voté aujourd'hui la reconduite de la grève générale. Ils réclament des revalorisations salariales.[...]

Cyclisme : les Africains, nouveaux princes de la "petite reine"

Pour la deuxième année consécutive, un Africain a remporté la Tropicale Amissa-Bongo, au Gabon. Le continent, nouvelle fabrique de champions ? De plus en plus d'experts le pensent.[...]

Gabon : Akanda ou Beverly Hills aux portes de la jungle

Créée il y a deux ans au nord d'une Libreville surpeuplée, la commune d'Akanda grandit à vue d'oeil. Cité idéale qui promeut la mixité sociale, ou gâchis[...]

Gabon : une potiche, Sylvia Bongo Ondimba ? Jamais !

À travers sa fondation pour la famille, Sylvia Bongo Ondimba occupe le terrain de la lutte contre la pauvreté. Avec succès ?[...]

Gabon : l'assurance maladie obligatoire, ça marche !

D'abord réservé aux plus démunis, le régime d'assurance maladie a été généralisé. Avec des consultations et des actes pris en charge de 80 à [...]

Gabon - Sylvia Bongo Ondimba : la santé, "en parler, c'est déjà sauver des vies"

Ces derniers mois, la première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, a multiplié les actions de sensibilisation pour favoriser la détection précoce des cancers féminins. Elle en dresse le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2541p017.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2541p017.xml1 from 172.16.0.100