Extension Factory Builder
09/09/2009 à 14:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

« Si je suis élu, je ne ferai qu’un seul mandat », avait promis Zacharie Myboto, président de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), ces dernières semaines. À 71 ans, usé par plus de vingt ans de présence ininterrompue, tant au gouvernement que dans les instances dirigeantes du Parti démocratique gabonais (PDG), le vieux « Zack » pourrait avoir mené sa dernière campagne présidentielle.

Longtemps, son parrainage fut un sésame pour de nombreux jeunes en quête de postes, à l’instar de Faustin Boukoubi, aujourd’hui secrétaire général du PDG. Pourtant, Omar Bongo Ondimba ne savait plus que faire de cet apparatchik à la trop forte personnalité. Lorsque les rénovateurs, menés par le tandem Ali Bongo Ondimba-André Mba Obame, s’attaquent aux caciques du parti avec la bénédiction du Palais, Myboto devient une de leurs cibles privilégiées. En 2001, il démissionne de son poste de ministre des Travaux publics après que le chef de l’État a dénoncé l’état piteux des routes.

Tirant conséquence de sa disgrâce, il décide, en mai 2005, de claquer la porte du PDG et de créer sa propre formation politique. Il n’a plus qu’une idée en tête : prendre sa revanche. Sa première tentative, lors de la présidentielle de 2005, se solde par un score de 6 %, qui le place en troisième position derrière le chef de l’État sortant et Pierre Mamboundou. Quatre ans plus tard, en dépit de la disparition d’Omar Bongo Ondimba, Myboto échoue une fois de plus, avec 3,94 % des voix. Il n’est pas parvenu à renverser un système dont il a été l’un des architectes.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Ce qu'ils attendent d'Ali

Article pr�c�dent :
Pourquoi Oyé Mba a jeté l'éponge

Gabon

C'est la CAN des surprises, le Congo et la Guinée équatoriale en quarts !

C'est la CAN des surprises, le Congo et la Guinée équatoriale en quarts !

Le Congo, tombeur du Burkina Faso (2-1), et la Guinée équatoriale, vainqueur du Gabon (2-0), sont tous les deux qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2015 dans le groupe A. Les Diables rouges terminent[...]

CAN 2015 : Le Congo, quel exploit !

Le Congo, vainqueur du Gabon (1-0) dans le groupe A, s'est offert son premier succès en phase finale de la CAN depuis 1974 ! Pour en arriver là, les hommes de Claude Leroy, qui s'impose de plus en plus comme un[...]

Gabon : André Mba Obame ne répond plus

Exilé à Niamey, physiquement diminué, le "frère ennemi" d'Ali Bongo Ondimba se mure dans le silence, laissant l'opposition orpheline ou presque. À moins de deux ans de[...]

Pierre-Emerick Aubameyang met le Gabon en orbite

L'attaquant gabonais a brillé samedi en offrant au Gabon sa première victoire lors de cette CAN 2015 face au Burkina Faso (2-0).[...]

Un vent de francophonie sur la CAN 2015

Cinq entraîneurs, onez pays francophones, une majorité de joueurs de Ligue 1, la CAN 2015 qui se tient en Guinée-Equatoriale du 17 janvier au 8 février ressemblerait presque à une coupe de la[...]

Cinq pays africains diffuseront le "numéro des survivants" de Charlie Hebdo

Le Gabon, la RD Congo et la Côte d'Ivoire, mais aussi le Bénin et le Burkina diffuseront des exemplaires du nouveau numéro de "Charlie Hebdo", dont la une représentant une caricature du[...]

Gabon : le domicile de l'opposant Jean Ping attaqué par 200 jeunes

Le domicile à Libreville de Jean Ping, l'un des principaux opposants gabonais, a été attaqué lundi par une bande de plus de 200 jeunes.[...]

Football : tous les records de l'histoire de la CAN en un coup d'oeil

À l'occasion de la 30e édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2015), qui se déroule du 17 janvier au 8 février en Guinée équatoriale, "Jeune Afrique" vous propose de[...]

Gabon Télécom va absorber Moov

 Libreville a donné son accord à la fusion des filiales gabonaises de Maroc Télécom et Etisalat, a appris "Jeune Afrique". Le pays cherche également à mettre en vente une[...]

Ouattara, Kabila, Sassou, IBK... Ce qu'il faut retenir des voeux présidentiels africains

Au soir du 31 décembre 2014, les chefs d’État africains se sont pliés à la tradition des vœux à la population. À la télévision, certains se sont livrés[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2539p017.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2539p017.xml1 from 172.16.0.100