Extension Factory Builder
05/08/2009 à 14:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
BOA Côte d'Ivoire sera la troisième banque du groupe en Bourse BOA Côte d'Ivoire sera la troisième banque du groupe en Bourse © Falonne pour Jeune Afrique

Création d’une banque en RD Congo, nouvelle cotation à la BRVM, augmentation du capital, doublement des créations d’agences… le groupe Bank of Africa, porté par BMCE Bank, se déploie tous azimuts.

Rue de la Paix, à Paris, fin juillet. Malgré la chaleur accablante qui fait tourner la clim, les bureaux du groupe Bank of Africa (BOA), entre cartons à déballer et nouveaux aménagements, ont déjà des airs de rentrée. De passage en France, Paul Derreumaux déroule avec calme les performances de l’institution qu’il préside : « en progression de près de 25 % en 2008, le total de bilan a franchi pour la première fois le cap des 2 milliards d’euros consolidés, à 2,3 milliards ».

Autres précisions (le rapport annuel 2008 sera publié fin août) : les dépôts ont augmenté de 20 % et les crédits de 25 % l’an passé. Et si la marge nette bancaire grimpe de 11 %, le bénéfice net s’envole de plus de 55 % et passe la barre des 50 millions d’euros (54,6 millions). « Nos résultats tranchent avec tout ce qui se passe au plan mondial », se réjouit Paul Derreumaux. En 2009, le groupe né au Mali en 1982 poursuit sa progression avec un doublement des créations d’agences, passant de 35 ouvertures en 2008 à plus de 60 cette année. Et après un exercice 2008 de consolidation, le groupe BOA repart à l’attaque. Début juillet, il a déposé une demande d’agrément pour créer une banque en RD Congo, dont le lancement est prévu d’ici la fin 2009. Dotée d’un capital de 10 millions de dollars, BOA RDC bénéficiera de l’appui de Proparco et de son équivalent belge BIO, qui détiendront chacun 20 % du capital. L’équilibre financier du nouvel établissement est prévu dès la troisième année. « L’investissement est stratégique », assure Paul Derreumaux. La nouvelle filiale sera un trait d’union entre les implantations ouest-africaines traditionnelles et les nouvelles bases à l’Est (Kenya, Tanzanie…). 

Appel aux actionnaires

« Notre développement s’inscrit dans notre stratégie d’expansion continentale amorcée en 2004, bien avant la grande offensive les banques du Maroc et du Nigeria », précise-t-il. Devenue la tête de pont de BMCE Bank au sud du Sahara depuis la fin 2007, le groupe profite de l’appui de son actionnaire marocain pour financer ses ambitions tout en conservant la maîtrise opérationnelle des activités. Fin 2008, les fonds propres consolidés du groupe ont grimpé de 56 %, à 230 millions d’euros, grâce notamment à une augmentation de capital souscrite par BMCE Bank, qui détient 42,5 % du capital, et apporte pour l’instant son savoir-faire en matière commerciale et marketing.

Mais déjà, une nouvelle augmentation de capital se profile pour la fin 2009 ou le début 2010. Elle doit doubler dans les trois ans le capital social du holding, cette fois, qui est de 40 millions d’euros. Une nouvelle opportunité pour BMCE Bank de grimper dans le capital d’un groupe qui compte une centaine d’actionnaires ? D’ici là, en tout cas, le groupe se sera déployé dans trois ou quatre nouveaux pays. « Seuls les acteurs avec une volonté régionale ou continentale survivront », affirme Paul Derreumaux.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
BOA Côte d'Ivoire bientôt cotée

Article pr�c�dent :
Les visées régionales d'UBA Capital

Continental

Corruption à la Fifa : Blatter soutenu par la CAF, Platini demande sa démission

Corruption à la Fifa : Blatter soutenu par la CAF, Platini demande sa démission

La Confédération africaine de football (CAF) a maintenu jeudi son soutien à Sepp Blatter, qui brigue un cinquième mandat à la présidence de la Fifa. Mais de nombreuses personnalités[...]

Élection à la présidence de la BAD : les candidats du Cap-Vert, du Nigeria et du Tchad dans le trio final

Après cinq tours de vote, Akinwumi Adesina, le candidat nigérian, reste en tête. Le Tchadien Bédoumra Kordjé s'est emparé du deuxième rang, devant la Capverdienne Crisitina Duarte.[...]

"O Ka" : Souleymane Cissé le justicier

À partir de l'expulsion de ses soeurs de sa maison natale, le réalisateur malien revient sur l'histoire de sa famille. Un film engagé, tourné vers l'avenir.[...]

Élection du président de la BAD : Akinwumi Adesina, le candidat nigérian, en tête au premier tour

Le Nigérian Akinwumi Adesina a obtenu près de 26% des voix, devançant la Cap-Verdienne Cristina Duarte, qui décroche 24,5% des voix grâce au soutien massif des électeurs non-continentaux.[...]

Ecobank face à son avenir

Un peu plus d'un an après la crise qui l'a ébranlé, le groupe panafricain renoue avec les performances. Mais il doit encore régler plusieurs problèmes pour se développer[...]

Akinwumi Adesina : "Je suis un maillon essentiel entre anglophones et francophones"

Cet agroéconomiste pragmatique a été élu, jeudi 28 mai, nouveau président de la Banque africaine de développement (BAD), succédant ainsi au Rwandais Donald Kaberuka. Voici[...]

Le Nigérian Akinwumi Adesina élu président de la Banque africaine de développement

Les 80 gouverneurs de la Banque africaine de développement, réunis ce jeudi 28 mai à Abidjan, ont choisi le Nigérian Akinwumi Adesina pour succéder au Rwandais Donald Kaberuka à la[...]

Mode d'emploi et favoris : l'élection du président de la BAD en 5 questions

Le 28 mai, la Banque africaine de développement élira un nouveau président. "Jeune Afrique" décrypte pour vous tous les ressorts de cette élection et livre une analyse exclusive des[...]

Abidjan : plus de 4 500 personnes aux Assemblées de la Banque africaine de développement

Six chefs d'État, un vice-président et deux Premiers ministres ont participé à l'ouverture officielle des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement, le 26 mai. Avec deux[...]

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers